«Foraminiferenmergel» (Oberrhein-Graben)

Retour à Molasse du Jura

Représentation et statut

Couleur CMYK
(0%,35%,55%,4%)
Couleur RGB
R: 245 G: 160 B: 110
Rang
Formation lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Status
terme informel

Nomenclature

Deutsch
«Foraminiferenmergel» (Oberrhein-Graben)
Français
«Marnes à foraminifères» (fossé du Haut Rhin)
Italiano
«Marna a foraminifera» (fossa del Alto Reno)
English
«Foraminifer Marls» (Upper Rhine Graben)
Origine du nom

Niveaux marneux riches en foraminifères.

Variantes historiques

Marnes bleues à Foraminifères (Rollier 1910), Marnes à Foraminifères (Meyer 1928, Pharisat 1991), Foraminiferenmergel (Fischer 1965, Geyer et al. 2003)

Remarques nomenclatoriales

À ne pas confondre avec les «Marnes à foraminifères» des Chaînes Subalpines (Charollais et al. 1980), ni avec d'autres niveaux tendres renfermant des foraminifères de types et d'âges variés (p.ex. «Couches à foraminifères» de la nappe de la Simme, «Marnes à globigérines» de l'Helvétique).

Description

Description

Mariner, grünlichgrauer, sandig-glimmeriger Mergel mit zahlreichen weissschaligen Foraminiferen. Im Süden des Rheingrabens erscheint die mergelige Serie nur selten an der Oberfläche.

Géomorphologie
Schlecht aufgeschlossen, meist aus Bohrungen bekannt.
Épaisseur
5 - 10 m (Geyer et al. 2003).

Composants

Fossiles
  • foraminifères

Hiérarchie et succession

Unités sus-jacentes

Âge

Âge au sommet
  • Rupélien

Note sur le sommet

MP22

Âge à la base
  • Rupélien

Note sur la base

MP21

Géographie

Extension géographique
Südlicher Oberrheingraben.

Paléogéographie et tectonique

  • UMM-J
Termes génériques
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation

Beckenablagerungen während der Zeit der Meeressand-Transgression.

Métamorphisme
non métamorphique

Références

Révision
Picot Laurent (2002) : Le Paléogène des synclinaux du Jura et de la bordure sud-rhénane: paléontologie (Ostracodes), paléoécologie, biostratigraphie et paléogéographie. GeoFocus 5, 240 p.

p.25: "Foraminiferenmergel : Dans le sud du fossé rhénan, la série marneuse apparaît rarement à la surface. D’une puissance de 10 m, cette formation a été signalée lors de la création d’un chemin au NNE de Metzerlen. Probablement, elle a été extraite lors du recaptage de la source de la Croix (Kreuzquelle) à Hoffstetten (BITTERLI-BRUNNER et al. 1988). Les Foraminifermergel sont l’équivalent latéral éloigné de la côte des « Meeressand » (FISCHER 1965). Les marnes argileuses, claires, gris–bleu à gris-jaune, contiennent une faune riche de foraminifères (plutôt de grande taille dans la partie inférieure, et devenant plus petite vers le haut) et des écailles et éléments de squelette de poissons (FISCHER 1965)."

Principales publications
Fischer H. (1965) : Geologie des Gebietes zwischen Blauen und Pfirter Jura (SW Basel) ; mit einem mikropaläontologischen und einem paläogeographischen Beitrag. Beitr. Geol. Karte Schweiz (N.F.) 122
Becker, D. (2003) : Paléoécologie et paléoclimats de la Molasse du Jura (Oligo-Miocène): apport des Rhinocerotoidea (Mammalia) et des minéraux argileux. GeoFocus 9, 329 p.
Picot Laurent (2002) : Le Paléogène des synclinaux du Jura et de la bordure sud-rhénane: paléontologie (Ostracodes), paléoécologie, biostratigraphie et paléogéographie. GeoFocus 5, 240 p.
haute de page