• nappe de la Brèche

    Origine du nom

    Nom dérivé de l'abondance des niveaux bréchiques, souvent grossiers.

    Rang
    nappe
    Statut
    valide
    En bref

     

    Nappe du Pennique moyen des Préalpes constituée d'une série sédimentaire allant du Trias tardif à l'Eocène. Les dépôts jurassiques sont dominés par des roches détritiques grossières (série syn-rift au pied d'un talus qui devait limiter la plateforme briançonnaise à son bord interne).

     

  • Mélange des Mattes

    Origine du nom

    Les Mattes (74), Val d'Abondance (France)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Âge
    Eocène moyen - Eocène tardif
    En bref

     

    Mélange sommital de la nappe de la Brèche, constitué de pélites sombres, marnes, siltites et grès gris à lentilles de Couches Rouges et d'ophiolites.

     

    Remarques nomenclatoriales

    Für die Schweiz: das Melange (Duden: die Melange).

    • Flühmad-Ophiolith

      Name Origin

      Flühmad = Flüemad (BE)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      En bref

       

      Blocs ophiolitiques issus de la nappe des Gets, et semblant pris dans le Mélange des Mattes.

       

  • Chumi-Formation

    Origine du nom

    Vorder(i) Chumi = Kummi (BE) - Zweisimmen

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Âge
    Eocène précoce
    En bref

     

    Flysch der Brekzien-Decke: beige-grauer kalkiger Mergel, Sandstein, Brekzie.

     

  • Couches Rouges de la nappe de la Brèche

    Rang
    Sous-groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Âge
    Campanien - Thanétien initial
    En bref

     

    Calcaires argileux gris clair à rougeâtre ou gris verdâtre.

     

    • Seefluh-Hartgrund

      Name Origin

      Seefluh = Geisshöri (BE)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      En bref

       

      Basaler Hartgrund der Couches-Rouges der Brekzien-Decke, der im Dach der Obere Brekzie bzw. der Obere Schiefer oder der Untere Brekzie entwickelt ist.

       

  • Formation de la Joux Verte

    Origine du nom

    Col de la Joux Verte (74), Chablais français

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Âge
    Barrémien tardif - Turonien moyen
    En bref

     

    Alternance de marnes et de calcaires siliceux laminés à coloration sombre, riches en glauconie et en pyrite. Trois cycles successifs sont reconnaissables.

     

    • Cycle 3 (Fm. de la Joux Verte)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nomenclatorial Remarks
      <p>Proposition: Membre du Torrent des Masses ?</p>
      En bref

       

      Troisième et dernier cycle sédimentaire de la Formation de la Joux Verte, constitué de marnes siliceuses à rubanement noir / gris verdâtre à l'échelle centimétrique. Des calcaires laminés à spongiaires, des calcaires siliceux à foraminifères et des calcaires fins bioturbés à radiolaires s'y intercalent. Ce cycle se termine par une croûte silicifiée riche en glauconie (hardground).

       

      Age
      Cénomanien tardif
      • Bonarelli level (OAE-2)

        Name Origin

        Named after the Italian geologist Guido Bonarelli (1871-1951).

        Rang
        OAE
        Statut
        valide
        En bref

         

        Oceanic anoxic event at the Cenomanian/Turonian boundary (around 93 Ma ago) with a major impact on the chemistry of the oceans worldwide. This event correlates with a marine extinction event.

         

        Age
        Cénomanien tardif
    • Cycle 2 (Fm. de la Joux Verte)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      En bref

       

      Deuxième cycle sédimentaire de la Formation de la Joux Verte, constitué de marnes schisteuses noires dans lesquelles s'intercalents des bancs de calcaire siliceux sombre et de calcaires fins.

       

      Age
      Albien moyen
    • Cycle 1 (Fm. de la Joux Verte)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nomenclatorial Remarks
      <p>Proposition: Membre de la Pointe de Chésery ou Membre du Col de la Basse ?</p>
      En bref

       

      Premier cycle sédimentaire de la Formation de la Joux Verte, consituté d'une alternance de marnes noires, de calcaires échinodermiques, de calcaires marneux et de brèches fines sombres. Ce cycle se termine par de gros bancs de calcaire bioturbés siliceux ressortant en relief et surmontés localement par une croûte silicifiée (hardground).

       

      Age
      Barrémien tardif
  • Formation de Bonave

    Origine du nom

    Torrent de Bonave = Bonnavaz (Haute-Savoie), Chablais français

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Âge
    Tithonien tardif - Valanginien
    En bref

     

    Calcaires fins, riches en rognons ou lits silicifiés, du Crétacé précoce de la nappe de la Brèche. La partie inférieure de l'unité est constituée de calcilutites riches en cherts, tandis que les calcarénites et brèches fines de la partie supérieure sont plus pauvres en cherts.

     

    • «faciès à resédiments»

      Rang
      faciès pétrographique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      En bref

       

      Faciès détritique calcaire lié ä des resédiments, devenant prédominant dans la partie sommitale de la Formation de Bonave.

       

  • Brèche Supérieure

    Origine du nom

    Nom dérivé de la nature pétrographique et de la position stratigraphique de l'unité.

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
    Âge
    Kimméridgien - Tithonien
    En bref

     

    Série de calcaires lités fins avec intercalations de brèche calcaire généralement peu grossière (dépourvue d'oolithes). Présence de quartzites et d'éléments cristallins. La Brèche Supérieure se distingue de la Brèche Inférieure par sa teinte plus claire et son meilleur litage, ainsi que par sa position stratigraphique sus-jacente aux Schistes Ardoisisers.

     

  • Schistes Ardoisiers (Schistes Supérieurs)

    Origine du nom

    La dénomination de cette formation peut prêter à confusion, un débit ardoisier n'étant pas vraiment réalisé dans cette unité. Les niveaux traditionnellement exploités comme «ardoise » dans la région de Morzine sont en réalité des calcaires en plaques de la base de la Brèche Supérieure (Plancherel 1998).

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
    Âge
    Callovien - Oxfordien
    En bref

     

    Schistes siliceux non carbonatés, de couleur gris sombre ou parfois rouge et vert (notamment un niveau du sommet de l'unité). Des niveaux calcarénitiques ou brèchiques et des radiolarites sont parfois intercalés.

     

  • Brèche Inférieure

    Origine du nom

    Nom dérivé de la nature pétrographique et de la position stratigraphique de l'unité.

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
    Âge
    Jurassique Précoce - Jurassique Moyen
    En bref

     

    Formation la plus typique et constituant la plus grande masse de la nappe de la Brèche. Il s'agit d'une brèche polymicte grossière à éléments dolomitiques (Trias) et calcaires (Lias), presque dépourvue de matrice. Dans la partie frontale de la nappe (Saint-Jean-d'Aulps, Chalune, ...), la Brèche Inférieure est pratiquement monomicte et peut contenir des blocs de très grande dimension.

     

    • Fazies 3, mit Megalinsen

      Rang
      faciès régional
      Statut
      terme local (informel)
      En bref

       

      Faciès de la partie supérieure de la Brèche Inférieure, caractérisé par une alternance de niveau brèchiques, calcaires et pélitiques, organisée en mégalentilles.

       

    • Fazies 2, mit kalkige Matrix

      Rang
      faciès régional
      Statut
      terme local (informel)
      En bref

       

      Faciès le plus répandu de la Brèche Inférieure, grossier et massif, à matrice carbonatée et éléments polymictes anguleux à légèrement émoussés.

       

    • Fazies 1, dolomitisiert

      Rang
      faciès régional
      Statut
      terme informel
      En bref

       

      Brèche monomicte d’âge jurassique, mais constituée presque exclusivement d'éléments dolomitiques du Trias. Ce faciès grossier et massif, quasiment dépourvu de matrice, caractèrise la partie basale de la Brèche Inférieure.

       

  • Schistes (et Calcaires) Inférieurs

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
    Âge
    Sinémurien - Aalénien
    En bref

     

    Schistes sableux sombres, d'aspect terreux, avec quelques intercalations de calcaire spathique. La composante calcaire peut dominer localement à la base de l'unité (Calcaires Inférieurs), tandis que des passées bréchiques apparaissent dans le haut de l'unité.

     

    • Calcaires Inférieurs

      Rang
      Membre lithostratigraphique (Sous-formation)
      Statut
      terme informel
      En bref

       

      Calcaires spathiques et siliceux bruns à silex noirs, formant localement des barres massives ou à bancs jointifs à la base des Schistes Inférieurs.

       

      Age
      Sinémurien
  • Trias de la nappe de la Brèche

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Âge
    Trias Tardif
    En bref

     

    Semelle triasique de la nappe de la Brèche, constituée de cornieule et de calcaire dolomitique (à faciès Hauptdolomite de la marge piémontaise).

     

    • Rhétien de la nappe de la Brèche

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      En bref

       

      Calcaires à lumachelles et marnes schisteuses sombres de faciès similaire au Rhétien de la nappe des Préalpes Médianes (Fm. de Plan Falcon).

       

      Age
      Rhétien
    • Keuper de la nappe de la Brèche

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      En bref

       

      Schistes siliceux micacés sombres riches en Equisetites, intercalés de quelques niveaux de marnes bigarrées ou de grés verts massifs à taches de rouille.

       

    • Chaltebrunne-Brekzie

      Name Origin

      Chaltebrunne (BE)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      En bref

       

      Lokale triasische Brekzie (unterhalb des Rhät) an der Basis der Brekzien-Decke.

       

      Age
      Trias
    • Formation de Chalune

      Name Origin

      Pointe de Chalune (France)

      Rang
      unité lithostratigraphique délimitée tectoniquement
      Statut
      terme local (informel)
      En bref

       

      Alternance de dolomies massives saccharoïdes, de dolomies finement laminées et de brèches dolomitiques.

       

      Age
      Carnien
haute de page