Calcaire d'eau douce de Sous-Vélaz

Retour à Molasse subalpine

Représentation et statut

Couleur CMYK
(0%,0%,0%,100%)
Rang
Banc lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Status
terme local (informel)

Nomenclature

Deutsch
Sous-Vélaz-Süsswasserkalk
Français
Calcaire d'eau douce de Sous-Vélaz
Italiano
Calcare d'acqua dolce di Sous-Vélaz
English
Sous-Vélaz Freshwater Limestone
Origine du nom

Sous-Vélaz (VD), le long du Talent à l'ouest d'Eclagnens

Variantes historiques
calcaires d'eau douce dans le bois de «Sous VeIaz» = calcaire d'eau doue chattien (Custer 1928), Marnes bigarrées avec calcaires d'eau douce (Bersier 1938), couches de calcaire d'eau douce [à Sous-Vélaz] = calcaire d'eau douce du Moulin d'Eclagnens (Bersier 1953), Calcaires d'eau douce et dolomie (Platt 1992)

Géographie

Typusprofil
  • Sous-Vélaz (VD)
    Particularités du site
    • Obergrenze
    • Untergrenze
    • typische Fazies
    Accessibilité du site
    • Bachprofil
    Coordonnées
    • (2534700 / 1167060)
    Note
    • coupe du Talent (Bersier 1953, Platt 1992)
Point of interest
  • Ruisseau de la Goille (VD)
    Particularités du site
    • Obergrenze
    • Untergrenze
    • typische Fazies
    Accessibilité du site
    • Bachprofil
    Coordonnées
    • (2533000 / 1159000)
    Note
    • Mex (Rigassi in: Bersier 1953)

Paléogéographie et tectonique

  • USM-I
Type de protolithe
  • sédimentaire

Références

Définition
Custer W. (1928) : Etude géologique du pied du Jura vaudois. Mat. Carte géol. Suisse (N.S.) 59, 72 p.

p.30: Dans le lit du Talent cependant, nous trouvons essentiellement les marnes, ainsi dans le «Bois Bâtard», près d'une passerelle où affleurent des couches de marne à nodules et au-dessus les grés gris. Exceptionnellement, nous avons relevé un plongement de 25° vers le SE, ce qui provient probablement d'un dérangement ultérieur et local puisque plus au S, ces couches tendent à devenir horizontales. En remontant le Talent, nous rencontrons pour la première fois des bancs de calcaires d'eau douce dans le bois de «Sous VeIaz». Leur direction est de N45°E et ils plongent de 20° environ vers le SE. Nous y constatons un petit repli bien visible par les tranches des bancs calcaires qui traversent le Talent en cet endroit. Près du Moulin d'Eclagnens affleurent des grès vert-brun et des marnes gréseuses, plus ou moins horizontaux. Nous donnerons dans la, partie tectonique (voir p. 53), l'interprétation de ces faits. A partir du Moulin, nous ne rencontrons plus de bancs calcaires, ni des assises de grès jusqu'à l'«Ecluse». Presque tout le long du lit du Talent affleurent des marnes gris-bleu, de temps en temps jaunes ou rouges.
Révision
Bersier Arnold (1953) : Les collines de Noville-Chessel, arêtes de poussée glaciaire. Bull. Soc. vaud. Sci. nat. 65/285, 489-494

p.6: La série [du Chattien inférieur du Talent] comprend plusieurs couches de calcaire d'eau douce, qui sont les mieux développés à Sous-élaz [534,75/167,10, un banc de 60 cm, un de 110 cm et cinq autres de 8 à 30 cm].
haute de page