«Série inférieure des Schistes de Ferret»

Back to Sion-Courmayeur nappe

Representation and status

Index
f1-2
Color CMYK
N/A
Color RGB
R: 125 G: 125 B: 125
Rank
lithostratigraphic unit
Validity
Unit is not in Use
Status
incorrect term (disused)

Nomenclature

Deutsch
«Untere Ferret-Schiefer»
Français
«Série inférieure des Schistes de Ferret»
Italiano
«Scisti inferiore di Ferret»
English
«Lower Ferret Schists»
Origin of the Name

Val Ferret (VS)

Historical Variants

Série inférieure des Schistes de Ferret (Trümpy 1955), untere Sandsteine + Übergangsschichten + Mittlere Kalkschiefer (Fricker 1960), Calcschistes et grès (Burri et al. 1993)

Age

Age at top
  • Early Cretaceous
Age at base
  • Early Cretaceous

Geography

Point of interest
  • Les Blisiers (VS)
    Site particularities
    • typische Fazies
    Site accessibility
    • Strassenanschnitt
    Coordinates
    • (2579500 / 1107180)
    Note
    • Burri et al. 1983 p.25: conglomérats, calcaires plaquetés et calcschistes de la base des Schistes de Ferret affleurant le long de la route des Blisiers à l'Aroley, au-dessus du Pals du Lein.

References

Definition
Trümpy R. (1955) : La zone de Sion-Courmayeur dans le haut Val Ferret valaisan. Eclogae geol. Helv. 47/2 (1954), 315-359

p.327: 2. La série inférieure des Schistes de Ferret (Grès inférieurs et calcschistes moyens) La série inférieure des schistes de Ferret forme un ensemble très monotone de schistes argileux, de calcschistes siliceux et de grès calcaires en plaquettes. Cette série, essentiellement schisteuse, atteint 1200 m de puissance et constitue des montagnes entières, telles la Dotsa et Tarète des Econduits. A la Pierre Avoi, j'ai pu subdiviser ce complexe en un groupe inférieur, surtout gréseux, et un groupe supérieur, où prédominent des calcschistes tachetés: ce sont les «grès et schistes inférieurs» et les «calcschistes moyens» de ma note de 1952. Ces deux groupes existent aussi dans le haut Val Ferret. Mais ici, leur limite est très vague, et j'ai dû renoncer à l'indiquer sur la carte au 1/25000. Elle passe par les alentours du P. 1934 (au NE de Ferret) et par la région sommitale de la Dotsa; puis elle traverse le vallon de la Peula vers 2160 m d'altitude et l'arête italo-suisse dans le petit col au NW du P. 2667,2. Aucun fait nouveau n'est venu élucider la question de l'âge de ces couches. Leur contact avec le Trias de base semble être de nature transgressive. Vers le 328 RODOLPHE TRÜMPY haut, elles passent à la série moyenne des schistes de Ferret, laquelle renferme de petites Orbitolines (p. 334). Jusqu'à preuve du contraire, je pense que Ton peut raisonnablement attribuer les grès inférieurs et les calcschistes au Néocomien.

  • Calcschistes moyens

    Rank
    lithostratigraphic unit
    Status
    incorrect name (though informally used)
    In short
    Ensemble monotone de calcaire siliceux schistoïde à patine sombre et parfois tachetés («Tüpfelschiefer»), avec des intercalations de schistes argileux.
  • Grès et schistes inférieurs

    Rank
    lithostratigraphic unit
    Status
    incorrect name (though informally used)
    In short
    Alternance monotone de grès calcaires et de schistes argilo-gréseux en propostions variables. L'ensemble prend une patine gris brun sale.
  • «Brèches de base et calcaires albitisés»

    Name Origin

    Versant occidental de La Dotse (VS)

    Rank
    lithostratigraphic unit
    Status
    local name (informal)
    Nomenclatorial Remarks
    <p>Vorschlag: Dotse-Albitkalk</p>
Back to top