Formation de Plan Falcon

Zur Übersicht

Darstellung, Status

Index
r
CMYK-Farbe
-
RGB-Farbe
R: 195 G: 145 B: 150
Rang
lithostratigraphische Formation
Gebrauch
Element ist in Gebrauch
Status
gültiger formeller Begriff
SKS-Notiz
-
SKS-Datum
-
Kommentar
-

Nomenklatur

Deutsch

Plan-Falcon-Formation

Französisch

Formation de Plan Falcon

Italienisch

Formazione di Plan Falcon

Englisch

Plan Falcon Formation

Herkunft des Namens

Plan Falcon (VD), au-dessus de Corbeyrier

Historische Varianten
Couches de Plan Falcon (Mettraux 1989), formation de Plan Falcon (Borel 1997 p.20), Formation de Planfalcon, Plan-Falcon-Formation (Braillard 2015), Cycle VI = Plan Falcon Formation (Baud et al. 2016)
Nomenklatorischer Kommentar
-

Synonyme

Synonyme
Nicht-Synonyme
Verwechslungsgefahr

Beschreibung

Beschreibung
mudstones à wakestones bioclastiques et packstone (niveaux de tempêtes)
Geomorphologischer Ausdruck
Zone déprimée: la nature essentiellement marneuse de l'unité la rend aisément reconnaissable sur le terrain, bien que mal affleurante sous une importante couverture végétale , sert souvent de plan de décollement.
Mächtigkeit
20-30 m en moyenne, max. 200-250 m dans la région-type, avec de fortes et rapides variations d'épaisseurs (absence locale) (Borel 1997).

Komponenten

Lithologien
-
Mineralien
-
Fossilien
  • Vertebraten
  • Korallen
  • Gastropoden
  • Ostreideen
  • Brachiopoden
  • Echinoideen
  • Bivalven

Hierarchie und Abfolge

Laterales Äquivalent
Obergrenze
-
Untergrenze
Passage continu depuis les Dolomies blondes sous-jacentes (limite placée à l'apparition des premières marnes sombres et des premiers macrofossiles).
Stratigraphische Diskussion
-

Alter

Alter Top
Rhät
Bermerkungen zu Top
-
Alter Basis
Rhät
Bermerkungen zu Basis
-
Datierungsmethode

Foraminifères: Glomospirella sp. [Haas 1887, Zaninetti et al. 1986], Hoyenella inconstans [Martini et al. ---], Lamellibranches: Avicula contorta [Jeannet 1912-1913], palynologie [Mettraux & Mohr 1989]

Geografie

Paläogeografie
Ensemble de la nappe des Préalpes médianes (au cœur des anticlinaux profondément entaillés par l'érosion), à l'exception de la zone Château d'Oche-Corbeyrier. Egalement bien documenté dans le chaînon de la Haute-Pointe (vallon de Geblu, col de Chavan, arête ouest de Chavasse).
Typusregion
-
Typlokalität
  • Plan Falcon (VD), au-dessus de Corbeyrier
    Merkmale des Ortes
    • upper boundary
    • typical facies
    Koordinaten
    • (2565030 / 1135080)
    Notizen
    • Jeannet 1913 (niveaux a-e), Badoux 1965, Mettraux & Mohr 1989, Mettraux 1989
Typusprofil
-
Referenzprofile
-
Point of interest
-

Paläogeografie und Tektonik

Paläogeografie
-
Herkunftstyp
-
Bildungsbedingungen
-
Sequenz
-
Tektonische Einheit (bzw. Überbegriff)
Préalpes Médianes Plastiques
Metamorphose
-
Metamorphosefazies
-
Bemerkung zur Metamorphose
-

Referenzen

Erstdefinition
Mettraux Monique (1989): Sédimentologie, paléotectonique et paléocéanographie des Préalpes Médianes (Suisse romande) du Rhétien au Toarcien. , Thèse Univ. Fribourg, 135 pages
Neubearbeitung
Borel G. (1997): Dynamique de l'extension mésozoïque du domaine briançonnais - les Préalpes médianes au Lias. , Thèse Univ. Lausanne

2.2.1. La formation de Plan Falcon

Synonymie: Couches de Plan Falcon (565.03/135.08, 1580 m, Mettraux 1989), niveaux a à e, Jeannet (1912-1913).

Répartition géographigue: la localité type se situe au-dessus de Corbeyrier, (photo 1-1). A cet endroit, les couches rhétiennes affleurent dans leur plus grande épaisseur (200 m); la meilleure description se trouve chez Jeannet (1912-1913) qui a reconnu cinq membres (a à e) dont l'étendue et l'épaisseur sont variables. Ces mêmes membres sont rarement distinguables ailleurs dans la nappe où la formation est moins épaisse. Constante dans ses caractéristiques sédimentologiques, cette formation se retrouve sur l'ensemble de la nappe, à quelques exceptions près (zone "Château d'Oche-Corbeyrier"). De par sa position stratigraphique, cette formation n'affleure que dans le coeur des anticlinaux profondément entaillés par l'érosion. Sa nature essentieiIement marneuse la rend aisément reconnaissable sur le terrain, bien que mal affleurante sous une importante couverture végétale. Par ailleurs, elle sert souvent de plan de-décollement aux mouvements tardifs cénozoïques, avec pour conséquence son absence localisée, flanc E de l'anticlinal de la Tinière.

Limites: faisant slÎite à la F. des Dolomies blondes du Norien (§ 1.8), sa limite inférieure, rarement visible, est un passage continu. Elle est placée à l'apparition des premières marnes sombres et des premiers macrofossiles dans les dolomies du Norien. Le niveau à Ostrea haidingeriana, Emm. marque le passage, également progressif, à la formation sus-jacente du Col de Tompey.

Lithologie et figures sédimentaires: il s'agit d'une alternance de strates décimétriques (de 5 à 100 cm) de marnes noires, de calcaires marno-dolomitiques, de dolomies, de calcaires lumachelliques et oolitiques. D'une grande variété faunique, ces couches contiennent gastéropodes, oursins, brachiopodes, lamellibranches, coraux, ophiures, poissons, vertébrés dont des restes d'Ichtyosaure visibles au Musée géologique de Lausanne (Mettraux 1989). Les figures sédimentaires remarquables sont des petits "cycles"
de marnes et de bancs bioclastiques (lumachelliques) granoclassés à base érosive, à lamines obliques de très faible angle, formés par des séquences de tempêtes
retravaillées par les vagues dans un milieu proximal à tendance émersive, (Aigner 1985,
Mettraux 1989, Seilacher et Aigner 1991, Myrow et Southard 1996).

Microfaciès: selon les strates ce sont des mudstones à wakestones bioclastiques. Les niveaux de tempêtes sont des packstones.

Milieu de dépôt: La régression eustatique amorcée au Carnien (Haq et al. 1987) se termine au moment où se déposent les premières marnes. Les dépôts marins de cette formation sont liés à la transgression du Jurassique inférieur sur la vaste plateforme du Norien, dont les limites dépassent largement l'aire de dépôt des Préalpes médianes. Localement, Dumont décrit une succession similaire dans la nappe de Peyre-Haute en Briançonnais (Tricart et al. 1988) et à Rochebrune (Dumont 1984) en position pré-piémontaise. Les tempêtes régissent les sédiments qui s'accumulent dans une mer très peu profonde de 0 à 20 m (Fürsich 1995) riche de vie. Si les coraux sont présents, ils ne construisent pas de
récifs, dans le piémontais des patch-rifs sont signalés. La grande variété de faciès liée à ce type d'environnement est un indicateur de l'empreinte eustatique. En effet, le moindre changement de bathymétrie dans cette gamme de tranches d'eau se traduit par un changement lithologique.

Eléments de datation: le foraminifère Glomospirella sp. indique un âge Rhétien (Haas
1887, Zaninetti et al. 1986). Martini et al. (in press) décrivent Hoyenella inconstans qui donne un âge Norien-Rhétien aux bancs dolomitiques de la base de la formation que la présence d'Avicula contorta (Jeannet 1912-1913) confirme. L'étude palynologique
(Mettraux et Mohr 1989) a montré que la limite supérieure de la f. de Plan Flacon est au-dessous de la limite Rhétien-Hettangien, donc le niveau à Ostrea haidingeriana. est d'âge Rhétien.

Epaisseur: plus de 200 m vraisemblablement 250 m au maximum dans la région de Plan Falcon. Sur le reste de la nappe la formation mesure en moyenne 20 à 30 mètres. Elle est localement absente (§ 3.2.2). Dans la région de Luan, dépôt-centre de la formation,
les variations d'épaisseur sont significatives, de 0 à 250 m sur quelques centaines de mètres perpendiculairement à l'axe de la chaîne. Cette disposition est le reflet de l'activité d'une faille normale, discutée au chapitre 3.

Wichtige Publikationen
-

Material und Varia

Anwendungen
-
15203060
  • «Niveau à Ostrea haidingeriana» Detailanzeige

    Herkunft des Namens

    Nom dérivé d l'huître fossile: Alectryonia/Actinostreon haigingeriana (Emmrich 1853)

    Rang
    lithostratigraphische Bank
    Status
    inkorrekter Begriff (jedoch informell gebraucht)
    Gültiger Name
    Kurzbeschreibung
    Niveau repère du sommet de la Formation de Plan Falcon, au contact avec la Formation du Col de Tompey, constitué de grès ocre très fin.
    Alter
    Rhät - Rhät
    Mächtigkeit
    -
    Geografische Verbreitung
    -
    Typusregion
    -
    Kommentar
    -
  • «Niveau e» Detailanzeige

    Herkunft des Namens
    -
    Rang
    lithostratigraphische Einheit
    Status
    inkorrekter Begriff (jedoch informell gebraucht)
    Gültiger Name
    Kurzbeschreibung
    Alternance de marnes noires et de bancs de calcaire bioclastique de la partie sommitale de la Fm. de Plan Falcon. Le dernier banc calcaire contient Ostrea haidingeriana en abondance.
    Alter
    -
    Mächtigkeit
    -
    Geografische Verbreitung
    -
    Typusregion
    -
    Kommentar
    -
  • «Niveau d - Calcaires et lumachelles supérieures» Detailanzeige

    Herkunft des Namens
    -
    Rang
    lithostratigraphische Einheit
    Status
    inkorrekter Begriff (jedoch informell gebraucht)
    Gültiger Name
    Kurzbeschreibung
    Alternance de calcaires bioclastiques en bancs souvent amalgamés et de marnes de la partie supérieure de la Fm. de Plan Falcon. Dans le haut de la succession s'intercale un banc repère à coraux.
    Alter
    -
    Mächtigkeit
    98 m à la localité-type (Jeannet 1912).
    Geografische Verbreitung
    -
    Typusregion
    -
    Kommentar
    -
  • «Niveau c»

    Herkunft des Namens
    -
    Rang
    lithostratigraphische Einheit
    Status
    inkorrekter Begriff (jedoch informell gebraucht)
    Gültiger Name
    Kurzbeschreibung
    Alternance de calcaires micritiques plus ou moins dolomitiques et de marnes grise à jaunes de la partie moyenne de la Fm. de Plan Falcon.
    Alter
    -
    Mächtigkeit
    28,5 m à la localité-type (Jeannet 1912, Mettraux 1989).
    Geografische Verbreitung
    -
    Typusregion
    -
    Kommentar
    -
  • «Niveau b»

    Herkunft des Namens
    -
    Rang
    lithostratigraphische Einheit
    Status
    inkorrekter Begriff (jedoch informell gebraucht)
    Gültiger Name
    Kurzbeschreibung
    Alternance de marnes sombres et de niveaux de calcaires micritiques noduleux de la partie inférieure de la Fm. de Plan Falcon, avec un banc repère à coraux intercalé.
    Alter
    Rhät - Rhät
    Mächtigkeit
    35 m à la localité-type (Jeannet 1912, Mettraux 1989)
    Geografische Verbreitung
    -
    Typusregion
    -
    Kommentar
    -
  • «Niveau a»

    Herkunft des Namens
    -
    Rang
    lithostratigraphische Einheit
    Status
    inkorrekter Begriff (jedoch informell gebraucht)
    Gültiger Name
    Kurzbeschreibung
    Alternance de calcaires bioclastiques à patine ocre, de calcaires micritiques jaune-ocre et de marnes noires à la base de la Fm. de Plan Falcon.
    Alter
    Rhät - Rhät
    Mächtigkeit
    14 m à la localité-type (Jeannet 1912, Mettraux 1989).
    Geografische Verbreitung
    -
    Typusregion
    -
    Kommentar
    -