Couches de Tillerée

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
-
Couleur CMYK
-
Couleur RGB
R: 195 G: 170 B: 145
Rang
Banc lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme local (informel)
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
-

Nomenclature

Allemand
Tillerée-Schichten
Français
Couches de Tillerée
Italien
-
Anglais
Tillerée Beds
Origine du nom

Tillerée / Ruisseau de la Mottaz (VD), 1 km S Ependes

Variantes historiques
Tillerée-Schichten (Jordi 1955), Schistes de Tillerée (Vernet 1962), Tillerée Schichten (Gabus et al. 1975)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Synonymes
Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description
-
Expression géomorphologique
-
Epaisseur
1-1,4 m dans la région d'Yverdon (Gabus et al. 1975).

Composants

Lithologies principales
-
Minéraux particuliers
  • gypse
5-16 % de gypse dans les grès, contre 3% dans les marnes
Fossiles principaux
-

Hiérarchie et succession

Unité hiérarchiquement supérieure
Unités hiérarchiquement subordonnées
Unités sus-jacentes
    -
Unités sous-jacentes
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
-
Discussion stratigraphique
-

Âge

Âge au sommet
-
Note sur le sommet
-
Âge à la base
-
Note sur la base
-
Méthode de datation
-

Géographie

Extension géographique
SE de la Plaine de l'Orbe
Région-type
-
Localité-type
-
Coupe-type
  • Tillerée (VD)
    Particularités du site
    • upper boundary
    • lower boundary
    • typical facies
    Accessibilité du site
    • river bed
    Coordonnées
    • (2536670 / 1176200)
    Note
    • ruisseau d'Ependes (Jordi 1955 Fig.12)
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
-
Type de protolithe
-
Conditions de formation
-
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Molasse du Plateau
Métamorphisme
-
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
Jordi, H. A. (1955): Geologie der Umgebung von Yverdon (Jurafuss und mittelländische Molasse). , Beitr. geol. Karte Schweiz (N.F.) 99, 84 Seiten

S.45: Getrennt werden diese beiden [Gipsmergel-]Zonen durch eine Folge dunkler, schiefriger Tone, plattiger, sehr dünnbankiger Sandsteine, graugrüner Mergel mit ockergelben Überzügen auf Schicht- und Kluftflächen und gelegentlich auftretenden dünnen Kalkbänklein. Diese allgemein dunkle, im Aufbau und Mächtigkeit etwas wechselnde Zone nennen wir Tillerée-Schichten. Sie ist vor allem charakterisiert durch viele kohlige Einlagerungen, Schwemmholz und Pflanzenhäcksel mit guterhaltenen Blattabdrücken. Aber auch Säugetierreste, Stücke von Schildkrötenpanzern und Heliciden konnten da und dort gefunden werden. Als Typus sei ein besonders charakteristisches Profil wiedergegeben, das im Oberlauf des Ependes-Baches westlich Tillerée aufgenommen wurde (Figur 12, 536,67/176,20).
Révision
Gabus Jacques, Weidmann Denis, Weidmann Marc (1975): Anciens niveaux lacustres et glissements de terrain à Yverdon-La Villette. , Bulletin de la Société Vaudoise des Sciences Naturelle 72/5, 217-229

p.220: Si l'on se réfère à la stratigraphie de Jordi (1955), la base des 3 sondages profonds atteint le sommet des « Untere Gipsmergel ». Au-dessus, on trouve régulièrement un horizon de 100-140 cm de marnes argileuses, charbonneuses ou silteuses sombres, avec pyrite finement dispersée, abondantes coquilles de mollusques d'eau douce et quelques fragments indéterminables de poissons et de mammifères ; il s'agit très certainement des « Tillerée Schichten ». Les carottes de sondage y présentent régulièrement des plans de couche avec stries, de même que des diaclasés inclinées avec stries de 10° sur l'horizontale. Il est possible que les « Tillerée Schichten » jouent le rôle de plan de glissement profond. Plus haut, nous trouvons une alternance de marnes plus ou moins silteuses et de bancs plus durs de grès et microgrès argileux : ce sont les « Obere Gipsmergel » avec quelques rares horizons de calcaire d'eau douce, dont l'un, épais de 2-7 cm, est accompagné d'argile plastique molle.
Principales publications
-

Matériel et divers

Utilisations
-