Formation de Reuchenette

Zur Übersicht

Darstellung, Status

Index
i7
CMYK-Farbe
45 / 0 / 15 / 0
RGB-Farbe
R: 150 G: 210 B: 220
Rang
lithostratigraphische Formation
Gebrauch
Element ist in Gebrauch
Status
gültiger formeller Begriff
SKS-Notiz
-
SKS-Datum
-
Kommentar
-

Nomenklatur

Deutsch

Reuchenette-Formation

Französisch

Formation de Reuchenette

Italienisch

Formazione di Reuchenette

Englisch

Reuchenette Formation

Herkunft des Namens

Carrière de la cluse de Rondchâtel, au sud de Péry-Reuchenette (BE).

Historische Varianten
«Kimméridgien» auct., Reuchenetteformation (Häfeli 1964 S.33, Thalmann 1966)
Nomenklatorischer Kommentar
-

Synonyme

Nicht-Synonyme
Verwechslungsgefahr

Beschreibung

Beschreibung

Calcaire bien stratifié en bancs d'épaisseur variable. Les faciès sont très variés: mudstones, wackestones, packstones et grainstones, avec bioclastes, péloïdes, ooïdes, et/ou oncoïdes. Des changements latéraux et verticaux sont fréquents et traduisent des systèmes sédimentaires dynamiques de plate-forme interne: estrans carbonatés, plages, lagons peu profonds, barres de sables carbonatées et quelques petits récifs coralliens (p.ex.Thalmann 1966, Mouchet 1995, Colombié 2002, Jank 2004, Jank et al. 2006). Des indices d’émersion (polygones de dessiccation, tepees) peuvent être observés dans certains intervalles. De nombreuses traces de dinosaures ont été découvertes dans la région de Courtedoux (Marty 2008, voir aussi les rapports scientifiques de la Section d'Archéologie et Paléontologie du Canton du Jura). Les calcaires massifs de la Formation de Reuchenette forment souvent la charpente des anticlinaux du Jura.

Geomorphologischer Ausdruck
-
Mächtigkeit
140 m en moyenne. L’épaisseur de la formation à la localité-type est de 160 m environ. Elle diminue légèrement vers l’est. En outre, cette formation est réduite par l’érosion paléogène et ne se trouve plus à l’est de Soleure.

Komponenten

Lithologien
  • Kalkstein
Mineralien
-
Fossilien
  • Algen
  • Mollusken
  • Nerineen
  • Dinosaurier
  • Reptilien

Hierarchie und Abfolge

Laterales Äquivalent
Obergrenze
-
Untergrenze
La limite inférieure est placée au-dessus des calcaires blancs du Mb. de Ste-Vérène (resp. du Mb. de Porrentruy). Elle est soulignée par une surface d'émersion et par un brusque changement de faciès (de grainstones à mudstones).
Stratigraphische Diskussion
-

Alter

Alter Top
Spätes Kimméridgien
Bermerkungen zu Top

Zone à Autissiodorensis

Alter Basis
Frühes Kimméridgien
Bermerkungen zu Basis

Zone à Platynota (Subtethys) ≈ Zone à Cymodoce (Subboreal)

ATTENTION: la base de l'étage Kimméridgien n'a pas encore été redéfinie clairement (travaux en cours de la Commission Internationale de Stratigraphie) et les corrélations peuvent de ce fait diverger assez fortement d'un auteur à l'autre !

Datierungsmethode

Datation biostratigraphique par ammonites (en partie par encadrement), Zone à Platynota à Zone à Autissiodorensis-Beckeri (Gygi & Persoz 1986, Gygi 1995, Gygi 2000, Jank 2004). Ceci correspond au Kimméridgien sensu gallico. Datation indirecte et corrélation avec des faciès de bassin par stratigraphie séquentielle (Colombié 2002, Colombié & Rameil 2007). Interprétation cyclostratigraphique par Strasser (2007). Minéralostratigraphie par Mouchet (1998).

Geografie

Paläogeografie
Cantons de Vaud (transition avec la Formation des Etiollets), Neuchâtel, Jura, Berne et Soleure.
Typusregion
Typlokalität
Typusprofil
Referenzprofile
-
Point of interest
-

Paläogeografie und Tektonik

Paläogeografie
-
Herkunftstyp
  • sedimentäre
Bildungsbedingungen
Kalkwattablagerungen (Gezeitenkanäle, …) / faciès lagunaires. Die Abfolge entstand auf der seit dem Oxfordien weit südwärts vorgerückten Burgunder Plattform im untiefen, schwach bewegten, gegen das Ende eher salziger werdenden Wasser, in der Typregion der internen Juraketten angesichts des Fehlens toniger Stillwasserablagerungen wohl in leichter Schwellenlage.
Sequenz
-
Tektonische Einheit (bzw. Überbegriff)
Jura
  • Süddeutschland
  • Schwarzwald
Metamorphose
unmetamorph
Metamorphosefazies
-
Bemerkung zur Metamorphose
-

Referenzen

Erstdefinition
Häfeli C. (1964): Zur Jura / Kreide-Grenze im Bielerseegebiet (Kt. Bern) , Bull. Ver. schweiz. Petroleum-Geol. u. -Ing. 31/ 80, 33- 38

"Die durchgehend kalkige, 158 +/- 10 m mächtige Reuchenetteformation umfasst die Schichten zwischen dem Verena-«Oolith» und dem Dach der Grenznerineenbank." [Häfeli 1964 S.33]

Neubearbeitung
-
Wichtige Publikationen
-

Material und Varia

Anwendungen
-
Sommet de la Formation de Reuchenette à l'est de Porrentruy.
Sommet de la Formation de Reuchenette à l'est de Porrentruy.
  • Membre de Chevenez Detailanzeige

    Herkunft des Namens

    Carrière de Chevenez- La Combe (JU), 2.5 km SE Courtedoux

    Rang
    lithostratigraphisches Member
    Status
    gültiger formeller Begriff
    Gültiger Name
    Kurzbeschreibung
    -
    Alter
    Spätes Kimméridgien - Spätes Kimméridgien
    Mächtigkeit
    -
    Geografische Verbreitung
    -
    Typusregion
    -
    Kommentar
    -
    • «Marnes à Virgula supérieures» Detailanzeige

      Herkunft des Namens
      Nom dérivé de l'huître fossile Nanogyra (Palaeogyra) virgula (Defrance 1820) = Ostrea bruntrutana Thurmann = Exogyra spiralis Quenstedt.
      Rang
      lithostratigraphische Bank
      Status
      informeller Begriff
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      Niveau de marnes jaune rougeâtre truffées de petites huîtres Nanogyra virgula, définissant la limite entre la Fm. de Reuchenette et la Fm. du Twannbach, à un niveau à peu près équivalent au Grenznerineen-Bank.
      Alter
      Spätes Kimméridgien - Spätes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      Augmente jusqu'à quelques m vers le N, en même temps qu'apparaissent des intercalations calcaires. Max. 14 m en Ajoie (Comment et al. 2015), et même 20 m dans les environs de Charmauvillers (Aufranc et al. 2016).
      Les Marnes à Virgula Supérieures marquent la base de la Fm. du Twannbach, au contact avec la Fm. de Reuchenette sous-jacente (Carrière de Péry-Reuchenette, coord. 2585750 / 1226450 ; 16.09.2015 - A. Morard).
      Les Marnes à Virgula Supérieures marquent la base de la Fm. du Twannbach, au contact avec la Fm. de Reuchenette sous-jacente (Carrière de Péry-Reuchenette, coord. 2585750 / 1226450 ; 16.09.2015 - A. Morard).
      Geografische Verbreitung
      Ajoie, Jura méridional, La Dôle. Absentes du Jura neuchâtelois (où la limite supérieure de la Fm. de Reuchenette est par contre soulignée par le Grenznerineen-Bank).
      Typusregion
      -
      Kommentar
      Historiquement, ce niveau repère a été interprété comme étant sus-jacent (ou équivalent) au Grenznerineen-Bank. Par conséquent les Marnes à Virgula supérieures ont souvent été considérées implicitement comme base de la Fm. du Twannbach. Elles sont rattachées explicitement au sommet de la Fm. de Reuchenette par Comment et al. 2015.
    • «Grenznerineen-Bank» Detailanzeige

      Herkunft des Namens
      Namensgebendes Fossil (Gastropoda): Nerinea spp. Diese Bank übertrifft die anderen in Zahl und Grösse der Individuen.
      Rang
      lithostratigraphische Bank
      Status
      inkorrekter Begriff (jedoch informell gebraucht)
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      Niveau repère de calcaire blanc très riche en nérinées marquant le passage de la Fm. de Reuchenette à la Fm. du Twannbach. Lorsque ce banc fait défaut, la limite est tracée au niveau des Marnes à Virgula supérieures.
      Alter
      Spätes Kimméridgien - Spätes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      1 à 1,8 m
      Geografische Verbreitung
      -
      Typusregion
      -
      Kommentar
      Plusieurs bancs à nérinées successifs sont parfois présents. Seul le dernier constitue le Grenznerineen-Bank. En l'absence de ce banc repère d'autres marqueurs sont utilisés pour tracer la limite supérieure de la Formation de Reuchenette (cf. Niveau à Cladocoropsis et Marnes à Virgula Supérieures).
      • «Banc à Nérinées supérieur»

        Herkunft des Namens
        -
        Rang
        undefiniert
        Status
        -
        Gültiger Name
        Kurzbeschreibung
        -
        Alter
        -
        Mächtigkeit
        -
        Geografische Verbreitung
        -
        Typusregion
        Chaumont (NE), au-dessu de Neuchâtel
        Kommentar
        -
      • «Banc intermédiaire»

        Herkunft des Namens
        -
        Rang
        undefiniert
        Status
        -
        Gültiger Name
        Kurzbeschreibung
        -
        Alter
        -
        Mächtigkeit
        0,3 m
        Geografische Verbreitung
        -
        Typusregion
        -
        Kommentar
        -
      • «Banc à Nérinées inférieur»

        Herkunft des Namens
        -
        Rang
        undefiniert
        Status
        -
        Gültiger Name
        Kurzbeschreibung
        -
        Alter
        -
        Mächtigkeit
        -
        Geografische Verbreitung
        -
        Typusregion
        -
        Kommentar
        -
    • «Calcaire à Cladocoropsis (mirabilis)» Detailanzeige

      Herkunft des Namens
      Nom dérivé de l'éponge stromatopore fossile Cladocoropsis mirabilis.
      Rang
      lithostratigraphische Bank
      Status
      inkorrekter Begriff (jedoch informell gebraucht)
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      Niveau calcaire riche en éponges situé au sommet de la Fm. de Reuchenette, juste sous le Grenznerineen-Bank et les Marnes à Virgula supérieures.
      Alter
      Spätes Kimméridgien - Spätes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      -
      Geografische Verbreitung
      -
      Typusregion
      -
      Kommentar
      -
    • «Calcaires gris et blancs»

      Herkunft des Namens
      -
      Rang
      Schichten
      Status
      lokaler Begriff (informell)
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      -
      Alter
      Spätes Kimméridgien - Spätes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      19 m en Ajoie (Comment et al. 2015)
      Geografische Verbreitung
      -
      Typusregion
      -
      Kommentar
      -
    • «Calcaires à coraux»

      Herkunft des Namens
      -
      Rang
      Schichten
      Status
      lokaler Begriff (informell)
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      -
      Alter
      Spätes Kimméridgien - Spätes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      12 m en Ajoie (Comment et al. 2015)
      Geografische Verbreitung
      -
      Typusregion
      -
      Kommentar
      -
    • «Marnes à Virgula inférieures» Detailanzeige

      Herkunft des Namens
      Nom dérivé de l'espèce fossile Nanogyra (Palaeogyra) virgula (Defrance 1820) = Ostrea bruntrutana Thurmann = Exogyra spiralis Quenstedt.
      Rang
      lithostratigraphische Bank
      Status
      inkorrekter Begriff (jedoch informell gebraucht)
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      Niveau repère marneux bioclastique situé dans la partie supérieure de la Fm. de Reuchenette.
      Alter
      Spätes Kimméridgien - Spätes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      3 m en moyenne, 6 m en Ajoie (Comment et al. 2015)
      Geografische Verbreitung
      Ajoie, Jura neuchâtelois (seulement au N du Doubs), Jura vaudois (Vallée de Joux, Ste-Croix), ...
      Typusregion
      Ajoie (JU)
      Kommentar
      -
  • Membre de Courtedoux Detailanzeige

    Herkunft des Namens
    Courtedoux (JU)
    Rang
    lithostratigraphisches Member
    Status
    gültiger formeller Begriff
    Gültiger Name
    Kurzbeschreibung
    Calcaire très fossilifère (gastéropodes, échinodermes, bivalves, brachiopodes), en bancs massifs, avec des niveaux plaquetés à traces de dinosaures et un sol durci au sommet.
    Alter
    Frühes Kimméridgien - Spätes Kimméridgien
    Mächtigkeit
    Environ 35 m (Comment et al. 2011 et 2015), max. 50 m dans la vallée du Doubs (Aufranc et al. 2016).
    Geografische Verbreitung
    Canton du Jura, France voisine
    Typusregion
    Ajoie
    Kommentar
    -
    • «Calcaires à Corbis»

      Herkunft des Namens
      -
      Rang
      Schichten
      Status
      lokaler Begriff (informell)
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      -
      Alter
      Frühes Kimméridgien - Spätes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      22 m (Comment et al. 2015)
      Geografische Verbreitung
      -
      Typusregion
      -
      Kommentar
      -
    • «Calcaires à Ptérocères supérieurs»

      Herkunft des Namens
      Ptérocères
      Rang
      undefiniert
      Status
      obsoleter Begriff (nicht mehr verwendet)
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      -
      Alter
      Frühes Kimméridgien - Frühes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      10 m (Comment et al. 2015).
      Geografische Verbreitung
      -
      Typusregion
      -
      Kommentar
      -
  • Marne du Banné Detailanzeige

    Herkunft des Namens

    Colline du Banné (JU), 1 km S Porrentruy

    Rang
    lithostratigraphisches Member
    Status
    gültiger formeller Begriff
    Gültiger Name
    Kurzbeschreibung
    Niveau marneux extrêmement fossilifère (bivalves, gastéropodes, brachiopodes, rares ammonites) intercalé entre les couches essentiellement calcaires des Membres de Vabenau (en-dessous) et de Courtedoux (en-dessus) dans la moitié inférieure de la Formation de Reuchenette. Quelques bancs calcaires sont également présents.
    Alter
    Frühes Kimméridgien - Frühes Kimméridgien
    Mächtigkeit
    10 m en moyenne (5-11 m en Ajoie), max. 15 m dans la vallée du Doubs (Aufranc et al. 2016) ; seulement 0,6-0,8 m le long du Doubs (Bourquin 1946)
    Geografische Verbreitung
    Nord des Cantons du Jura et de Neuchâtel.
    Typusregion
    Ajoie, et plus particulièrement la région de Porrentruy.
    Kommentar
    Ce Membre disparaît progressivement au sud de Glovelier (JU).
  • Membre de Vabenau Detailanzeige

    Herkunft des Namens

    Ferme de Vabenau = Vabenoz (JU), 2 km ESE de Courtemautruy

    Rang
    lithostratigraphisches Member
    Status
    gültiger formeller Begriff
    Gültiger Name
    Kurzbeschreibung
    Partie inférieure de la Fm. de Reuchenette, constituée de calcaires en bancs plus ou moins massifs ou plaquetés, avec interlits argileux, passant vers le haut à un calcaire marneux noduleux fossilifère (grands gastéropodes et nautiles, oursins). Le sommet est glauconitique.
    Alter
    Frühes Kimméridgien - Frühes Kimméridgien
    Mächtigkeit
    30-50 m
    Geografische Verbreitung
    Canton du Jura et France voisine
    Typusregion
    Ajoie
    Kommentar
    -
    • «Calcaires à Ptérocères inférieurs»

      Herkunft des Namens
      Ptérocères
      Rang
      Schichten
      Status
      lokaler Begriff (informell)
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      Partie sommitale du Membre de Vabenau, constituée de calcaire micritique et calcarénitique en bancs décimétriques à métriques. Niveaux stromatolithiques parfois présents au sommet, avec hardground régional perforé et encroûté par des huîtres.
      Alter
      Frühes Kimméridgien - Frühes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      10 m (Comment et al. 2015)
      Geografische Verbreitung
      -
      Typusregion
      -
      Kommentar
      -
    • «Couches du Creugenat» Detailanzeige

      Herkunft des Namens
      Le Creugenat (JU), Chevenez
      Rang
      lithostratigraphische Bank
      Status
      lokaler Begriff (informell)
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      Intervalle un peu plus marneux au sein du Membre de Vabenau, fortement bioturbé, riche en bivalves, oursins et grands nautiles. Présence de niveaux de tempestite et de surfaces indurées.
      Alter
      Frühes Kimméridgien - Frühes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      Max. 15 m environ (Jank et al. 2006, Comment et al. 2015)
      Geografische Verbreitung
      -
      Typusregion
      -
      Kommentar
      -
    • «Calcaires à Thalassinoides»

      Herkunft des Namens
      Namengebendes Spurenfossil: Thalassinoides
      Rang
      Schichten
      Status
      lokaler Begriff (informell)
      Gültiger Name
      Kurzbeschreibung
      Série monotone de calcaire micritique gris à bioturbations, en bancs métriques massifs, constituant la base de la Formation de Reuchenette (partie inférieure du Membre de Vabenau).
      Alter
      Frühes Kimméridgien - Frühes Kimméridgien
      Mächtigkeit
      Environ 30 m (Jank et al. 2006c, Comment et al. 2015).
      Geografische Verbreitung
      -
      Typusregion
      -
      Kommentar
      -