«Grès des Carrières»

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
-
Couleur CMYK
N/A
Couleur RGB
R: 125 G: 125 B: 125
Rang
unité lithostratigraphique
Usage
Ce terme n'est pas en usage.
Statut
terme obsolète (abandonné)
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
Ce «Grès de Val d'Illiez» (nom de la commune) autochtone et à faciès molassique ne doit pas être confondu avec le Grès du Val d'Illiez (nom de la vallée) appartenant au flysch nord-helvétique parautochtone.

Nomenclature

Allemand
«Grès des Carrières»
Français
«Grès des Carrières»
Italien
«Grès des Carrières»
Anglais
«Grès des Carrières»
Origine du nom

Carrières de Massongex (VS) et de

Variantes historiques
Grès des Carrières du Val d'Illiez = Grès de Val d'Illiez = Grès Rupélien (Schroeder & Ducloz 1955), Grès des Carrières (Papanikolaou 1982b, Pantet 2004, Gainon 2008)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Description

Description
-
Expression géomorphologique
-
Epaisseur
15-20 m, voire max. 40 m (Schroeder & Ducloz 1955)

Composants

Lithologies principales
  • grès (psammite, arénite) : grains 1/16 mm - 2 mm
Minéraux particuliers
-
Fossiles principaux
  • cyrènidés
  • végétaux : Plantae
  • bivalves

Hiérarchie et succession

Unité hiérarchiquement supérieure
Unités hiérarchiquement subordonnées
Unités sus-jacentes
Unités sous-jacentes
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
Schistes marno-micacés
Discussion stratigraphique
-

Âge

Âge au sommet
Rupélien tardif
Note sur le sommet
-
Âge à la base
Rupélien tardif
Note sur la base
-
Méthode de datation
-

Géographie

Extension géographique
Bas-Valais (vallée du Rhône et Val d'Illiez).
Région-type
-
Localité-type
-
Coupe-type
-
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
Bassin d'avant-pays nord-alpin,
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation
-
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Molasse subalpine Aiguilles Rouges :
massif des Aiguilles Rouges
Métamorphisme
non métamorphique
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
Schroeder Jean W., Ducloz Charles (1955): Géologie de la Molasse du Val d'Illiez (Bas-Valais). , Matérieux Carte Géol. Suisse 100, 43 pages

p.5: Grès des Carrières (Rupélien) (= Grès de Val d'Illiez, Ducloz 1944 et Vuagnat 1943, = Grès de Vaulruz = Grès de Horw, = Grès de Massongex Vuagnat 1952) Nous appelons ainsi des grès très constants dans la Molasse subalpine, et que l'on retrouve partout entre les Schistes marno-micacés et la Molasse Rouge. Très fréquemment, ces grès ont donné lieu à des exploitations en carrières. La constance de leurs caractères lithologiques, de leur position stratigraphique et le fait qu'ils sont ou ont été presque partout exploités nous a, conduits à les nommer «Grès des Carrières». Ce sont des grès fins quartzo-feldspathiques, calcaires micacés, gris à gris-bleu à la cassure. L'altération leur confère une teinte jaunâtre. Ces grès se débitent bien, ce qui explique leur fréquente exploitation en carrières. Ils sont utilisés comme pavés, bordures de trottoirs, pièces ornementales, etc. Ils se marquent dans la topographie par des ressauts, des crêtes ou des parois. (...)
Révision
-
Principales publications
-

Matériel et divers

Utilisations
-