Formation des Etiollets

Torna alla sintesi

Rappresentazione e status

Sigla
i7E
Colori CMYK
35 / 0 / 0 / 0
Colori RGB
R: 175 G: 225 B: 250
Rango
Formazione litostratigrafica
Uso
Unità in uso.
Status
termine formale valido
SCS nota
-
SCS data
-
Commento
Equivalent faciologique de la Formation du Burghorn du Jura argovien.

Nomenclatura

Tedesco

Etiollets-Formation

Francese

Formation des Etiollets

Italiano
Formazione dell'Etiollets
Inglese

Etiollets Formation

Origine del nome

Falaise des Etiollets extrémité méridionale du Grand-Salève

Varianti storiche
Formation des Etiollets (Deville 1990, Jenny et al. 1995, Charollais et al. 1998)
Osservazioni sul nome
-

Sinonimi

Sinonimo
Non-sinonimo
Confusione possibile

Descrizione

Descrizione

Faciès très variés exprimant des milieux de récifs construits (patch-reefs), de débris péri-récifal, de lagons, et de barres bioclastiques et oolithiques (Meyer 2000). Au Salève, elle est dominée par des altenances entre calcaires micritiques, calcarénites, et constructions coralliennes isolées. La base contient surtout des bioclastes tandis que la part des organismes constructeurs en position de vie augmente vers la haut (Deville 1990). Aux Rochers de Pierre Lente, Conrad (dans Arn et al. 2005) décrivent de bas en haut: ca. 20 m de Membre de Couvaloup (Couches à Céphalopodes), ca. 30 m de calcaires plaquetés parfois dolomitiques, et ca. 40 m de calcaires bioclastiques et récifaux (coraux, hydrozoaires, rudistes). Surtout la partie supérieure de la Formation des Etiollets se manifeste typiquement comme falaise de calcaire clair.

Espressione geomorfologica
falaise
Potenza
166 m au Salève, environ 90 m aux Rochers de Pierre Lente

Componenti

Litologia
-
Minerali
-
Fossili
-

Gerarchia e successione

Unità di rango superiore
Unità di rango inferiore
Unità sovrastante
Unità sottostante
Equivalente laterale
Limite superiore
-
Limite inferiore
-
Osservazioni sulla stratigrafia
Vers le NE, la Fm. des Etiollets est remplacée par la Fm. de Reuchenette, dont la variablité des faciès est silimaire. Cependant, la Fm. des Etiollets contient le Membre de Couvaloup à sa base, plus de constructions récifales, et moins de signes d'émersion.

Età

Età al tetto
Kimmeridgiano tardo
Osservazioni sul tetto
-
Età alla base
Primo Kimmeridgiano
Osservazioni sulla base
-
Metodo di datazione

Au Salève, il n'y a pas de datation biostratigraphique directe mais un âge Kimméridgien supérieur est suggéré par l'échinide Cidaris glandifera et le foraminifère Alveosepta jaccardi qui se trouvent dans les <1399>Calcaires de Tabalcon sous-jacents (Deville 1990, 1991). Dans le Jura vaudois, le <1405>Membre de Couvaloup est daté par ammonites au Kimméridgien inférieur (zones à Platynota, Hypselocyclum, Divisum, Acanthicum p.p.) (Conrad, dans Arn et al. 2005). En France, au SW de la Feuille 1261 Nyon, la partie calcaire de la formation a fourni Lithacoceras progenia, indiquant un âge Kimméridgien supérieur (Conrad, dans Arn et al. 2005). Transition latérale vers le NE à la <1155>Formation de Reuchenette, datée généralement du Kimmérdigien sensu gallico (Gygi 2000, Jank 2004). Dans le Jura méridional français (région de St-Germain-de-Joux), des faciès comparables sont datés du Kimméridgien supérieur (zones à Eudoxus et Beckeri) (Bernier 1984). Base et sommet de la Formation des Etiollets sont probablement diachrones.

Geografia

Estensione geografica
Salève, Jura vaudois
Regione-tipo
Località-tipo
Sezione-tipo
-
Sezione di riferimento
-
Punti d'interesse
-

Paleogeografia e tettonica

Paleogeografia
-
Tipo di protolito
  • sedimentaria
Condizioni di formazione
-
Sequenza
-
Unità tettonica
Giura
  • S-DE
  • Schwarzwald
Metamorfismo
non metamorfo
Facies metamorfica
-
Osservazioni sul metamorfismo
-

Referenze

Definizione
-
Revisione
-
Pubblicazioni importanti
-

Materiale e vario

Utilizzazione
-
  • «Complexe récifal» Mostra dettagli

    Origine del nome
    -
    Rango
    Membro litostratigrafico
    Status
    termine scorretto (informale)
    Nome da utilizzare
    In breve
    Altenances de calcaires micritiques, calcarénites, et constructions coralliennes isolées (surtout dans la partie supérieure). La partie inférieure de l'unité présente de rapides passages latéraux de faciès, d'importantes variations d'épaisseur, des imbrications de faciès complexes et un fort diachronisme.
    Età
    Kimmeridgiano medio - Kimmeridgiano tardo
    Potenza
    Variable suivant les secteurs (Schardt 1894, Charollais et al. 2013). Max. environ 200 m.
    Estensione geografica
    -
    Regione-tipo
    Jura méridional français
    Commento
    Dans le Jura méridional français, les constructions coralliennes prennent plus d'ampleur.
    • Calcaire de Landaize Mostra dettagli

      Origine del nome

      Landaize (Ain, France), au pied sud du Grand Colombier

      Rango
      unità litostratigrafia
      Status
      termine locale (informale)
      Nome da utilizzare
      In breve
      Calcaire bioclastique (grainstone bien trié) blanc, à litage bien marqué, avec abondance d'algues, de foraminifères complexes et de Cladocoropsis sp.
      Età
      Kimmeridgiano tardo - Kimmeridgiano tardo
      Potenza
      Epaisseur variable, pouvant atteindre une quinzaine de mètres. 18,5 m à la localité-type ; jusqu'à 48 m à Fort l'Ecluse ; 6,5 m au Mont de Barie.
      Estensione geografica
      Haute-Chaîne (Landaize, Vions, Pierre-Châtel, Mont de Barie) et Salève.
      Regione-tipo
      Jura méridional français
      Commento
      -
    • Couches de Prapont supérieures

      Origine del nome
      -
      Rango
      unità litostratigrafia
      Status
      sinonimo posteriore (abbandonato)
      Nome da utilizzare
      In breve
      Calcaire graveleux, avec dolomie laminée à traces de végétaux à la base.
      Età
      -
      Potenza
      15 m à la localité-type et au Chailley, max. 70 m au Cirque des Avalanches (Bernier 1984).
      Estensione geografica
      -
      Regione-tipo
      -
      Commento
      -
      • Couches de Molinges Mostra dettagli

        Origine del nome
        -
        Rango
        Membro litostratigrafico
        Status
        termine informale
        Nome da utilizzare
        In breve
        Niveau d'émersion du sommet des Couches de Prapont supérieures (= Couches de Valfin), avec brèche à cailloux noirs.
        Età
        Kimmeridgiano tardo - Kimmeridgiano tardo
        Potenza
        -
        Estensione geografica
        -
        Regione-tipo
        -
        Commento
        -
    • «Calcaires plaquetés» Mostra dettagli

      Origine del nome
      -
      Rango
      unità litostratigrafia
      Status
      termine scorretto (informale)
      Nome da utilizzare
      In breve
      Calcaires à litage très fin et débit en plaquettes ou en feuillets (laminites bitumineuses, à évaporites ou dolomitiques) remplaçant latéralement les faciès récifaux au sein de la Formation des Etiollets.
      Età
      -
      Potenza
      Peut atteindre presque 200 m là où ils remplacent les Calcaires récifaux.
      Estensione geografica
      -
      Regione-tipo
      -
      Commento
      -
      • Calcaires lithographiques de Cerin Mostra dettagli

        Origine del nome
        -
        Rango
        Formazione litostratigrafica
        Status
        termine locale (informale)
        Nome da utilizzare
        In breve
        Calcaires en plaquettes très fossilifères intercalés localement dans les Calcaires de Landaize. Laminites bitumineuses à la base.
        Età
        Kimmeridgiano tardo - Kimmeridgiano tardo
        Potenza
        Env. 10 m à la localité-type.
        Estensione geografica
        Cerin, Crey, Morestel.
        Regione-tipo
        Jura méridional français
        Commento
        -
    • Calcaires de la Sémine Mostra dettagli

      Origine del nome

      Vallée de la Semine (France), au NW de Bellegarde-sur-Valserinne

      Rango
      unità litostratigrafia
      Status
      termine locale (informale)
      Nome da utilizzare
      In breve
      Calcaire à oncolithes de forme très irrégulière et de taille relativement modeste.
      Età
      Kimmeridgiano tardo - Kimmeridgiano tardo
      Potenza
      9-17 m, exceptionnellement 40 m aux Crozets (Bernier 1984).
      Estensione geografica
      -
      Regione-tipo
      Jura méridional français
      Commento
      -
    • Couches de Prapont inférieures Mostra dettagli

      Origine del nome
      Moulin de Prapont, Saint-Germain-de-Joux (Ain)
      Rango
      unità litostratigrafia
      Status
      termine informale
      Nome da utilizzare
      In breve
      Calcaires crayeux mal stratifiés à constructions coralliennes isolées.
      Età
      Kimmeridgiano tardo - Kimmeridgiano tardo
      Potenza
      -
      Estensione geografica
      Saint-Germain-de-Joux, Le Chailley, Moulin de Prapont. Réduite à quelques mètres au Cirque des Avalanches (Champfromier).
      Regione-tipo
      -
      Commento
      -
    • Calcaires construits de la Haute-Chaîne Mostra dettagli

      Origine del nome
      -
      Rango
      Formazione litostratigrafica
      Status
      termine informale
      Nome da utilizzare
      In breve
      Calcaires massifs à Madréporaires, fortement recristallisés, de couleur jaunâtre caractéristique.
      Età
      Kimmeridgiano tardo - Kimmeridgiano tardo
      Potenza
      Epaisseur variable comprise entre 30 et 40 m ; max. 60 m à la Cluse du Fier ; min. 25 m à Fort l'Ecluse (Bernier 1984).
      Estensione geografica
      Haute-Chaîne: Crêt de la Neige, Reculet, Crêt d'Eau (Cluse de Balme, Mollard de Vions, Cluse du Fier, Fort l'Ecluse, Narderant), ainsi qu'au Vuache. Vers le Nord jusque dans la région du Col de la Faucille.
      Regione-tipo
      Jura méridional français
      Commento
      -
  • Calcaire de Tabalcon Mostra dettagli

    Origine del nome

    Rochers du Tabalcon, Marchamp/Cerin (Ain, France), Bugey

    Rango
    unità litostratigrafia
    Status
    termine locale (informale)
    Nome da utilizzare
    In breve
    Calcaires compacts beiges en gros bancs (50-80 cm), séparés par des joints discrets intercalés entre les «Couches à Céphalopodes» (Membre du Couvaloup) et le «Complexe récifal». Augmentation des bioclastes (spongiaires notamment) vers le haut. Souvent fortement dolomitisés.
    Età
    Kimmeridgiano tardo - Kimmeridgiano tardo
    Potenza
    20 m ; Atteint 110 m à la base du Salève (Donzeau et al. 1997).
    Estensione geografica
    Sud-Est du Jura méridional français (au Nord jusqu'au Cirque des Avalanches et à Fort l'Ecluse). Paroi basale du Salève au-dessus du hameau du Coin.
    Regione-tipo
    Haute-Chaîne du Jura méridional (France)
    Commento
    -
  • Membre du Couvaloup Mostra dettagli

    Origine del nome
    Alpage du Couvaloup de St-Cergue (VD), 3 km SW de St-Cergue.
    Rango
    Membro litostratigrafico
    Status
    unknown
    Nome da utilizzare
    In breve
    Alternance de marne et de calcaire micritique, riche en ammonites, à la base de la Formation des Etiollets.
    Età
    Primo Kimmeridgiano - Kimmeridgiano medio
    Potenza
    L'épaisseur atteint 100 m près de Saint-Claude (Ain). Au Couvaloup de St-Cergue dans le Jura vaudois, seulement 20 m sont visibles.
    Estensione geografica
    Jura méridional français et Jura vaudois
    Regione-tipo
    St-Cergue - La Givrine (VD)
    Commento
    Equivalent faciologique du Membre de Baden du Jura argovien.