• nappe des Préalpes médianes plastiques Vue détaillée

    Origine du nom
    Présence importante d'unités peu compétentes qui ont permis une déformation plastique lors de la structuration alpine.
    Rang
    nappe
    Statut
    valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Partie externe (= NW) de la nappe des Préalpes médianes, constituée d'une série sédimentaire marine continue (Trias tardif à Eocène) où prédominent les alternances de calcaires compétents et de niveaux plus marneux. Au Jurassique précoce et moyen, la tectonique synsédimentaire a induit de fortes variations latérales de faciès dans ce bassin situé en avant du seuil Briançonnais.
    Âge
    Trias Tardif - Eocène
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    p. ex. Moléson, Vanil Noir, …
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Mélange des Coulaytes Vue détaillée

    Origine du nom

    Les Coulaytes (VD), Château-d'Oex

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Mélange tectono-sédimentaire du sommet des Préalpes médianes, constitué de pélites sombres englobant des lentilles de tailles variées dont le matériel provient essentiellement des Préalpes médianes rigides (Couches Rouges en particulier), mais aussi de la nappe de la Brèche et des nappes des Préalpes supérieures.
    Âge
    Eocène moyen - Eocène tardif
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Pays d'Enhaut (VD).
    Commentaire
    -
    • Buufal-Konglomerat Vue détaillée

      Origine du nom

      Alp Buufal = Bunfal (BE) im Simmental

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Konglomeratlinsen innerhalb des Coulaytes-Melanges.
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Formation de Cuvigne Derrey Vue détaillée

    Origine du nom

    Cuvigne Derrey (FR), Haut-Intyamon, SW Montbovon

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Flysch schisto-gréseux des Préalpes Médianes, constitué de grès fin à moyen et de marne beige.
    Âge
    Lutétien - Lutétien
    Epaisseur
    Max. 20 m dans les Préalpes médaines plastiques.
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR).
    Commentaire
    -
  • Couches Rouges des Préalpes Médianes Vue détaillée

    Origine du nom
    Nommées d'après leur couleur rouge frappante, qui n'est toutefois pas répandue de manière uniforme et générale.
    Rang
    Sous-groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Ensemble relativement peu épais de dépôts sédimentaires du Crétacé tardif et du Paléogène précoce, ayant pour caractéristique commune leur nature argilo-calcaire, leur couleur rouge ou gris verdâtre et l'abondance des microfossiles planctoniques. Trois phases successives de sédimentation y sont enregistrées, séparées par d'importantes lacunes stratigraphiques.
    Âge
    Turonien tardif - Yprésien
    Epaisseur
    35-80 m, jusqu'à 150 m environ. De l'ordre de 200 m selon Guillaume (1986).
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Préalpes Médianes.
    Commentaire
    Considérées longtemps comme une formation unique, les Couches Rouges sont subdivisées aujourd'hui en trois formations distinctes (Guillaume 1986).
    • Formation des Chenaux Rouges Vue détaillée

      Origine du nom

      Torrent des Chenaux Rouges (VD), W Ciernes Picat.

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Partie sommitale (tertiaire) plus marneuse et rouge sombre du Gr. des Couches Rouges: calcaire argileux (wackestone) de couleur rouge ou rose plus ou moins foncée et microfaune caractéristique (radiolaires, globigérines globuleuses à paroi épaisse, globorotalidés).
      Âge
      Paléocène moyen - Yprésien
      Epaisseur
      Max. 60 m (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Pays d'Enhaut (VD).
      Commentaire
      -
      • Mégabrèche de Comborsin Vue détaillée

        Origine du nom

        Gourd de Comborsin (VD)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Faciès bréchique local de la Formation des Chenaux Rouges, constitué d'une brèche polymicte à éléments non classés de nature, de taille et de couleur diverses enrobés dans une matrice marno-calcaire lie-de-vin.
        Âge
        Maastrichtien tardif - Yprésien précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • Hochmatt-Kalkarenit Vue détaillée

        Origine du nom

        Hochmatt (FR), Val de Charmey

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Linsenartige, dunkelrote bis grau-braune, kalkarenitische Lage an der Basis der Chenaux-Rouges-Formation (Couches-Rouges-Gruppe).
        Âge
        Paléocène moyen - Eocène précoce
        Epaisseur
        Selten mehr als 30 cm ; Max. 2 m (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • «Croûte minéralisée à structure stromatolitique» Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau basal de la Fm. des Chenaux Rouges constitué d'une croûte ou d'un banc centimétrique à structure stromatolitique, passant localement à un conglomérat de concrétions emballées dans une gangue rougeâtre ou noirâtre à lustre métallique.
        Âge
        Paléocène - Eocène précoce
        Epaisseur
        2-7 cm, max. 10-20 cm pour les niveaux conglomératiques (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Formation des Forclettes Vue détaillée

      Origine du nom

      Les Forclettes (VD), NW Pierre du Moëllé

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Partie médiane grise et bien litée du Gr. des Couches rouges: calcaire (packstone à grainstone) en bancs minces, riche en foraminifères planctoniques. Des niveaux plus argileux ou siliceux sont intercalés localement. Présence d'un conglomérat basal lorsque la Fm. de Rote Platte est absente.
      Âge
      Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
      Epaisseur
      50 m dans le secteur des Gastlosen (série complète), localement jusqu'à 120 m pour le seul Membre du Pissot près de Château d'Oex (Guillaume 1986). Les rapides variations latérales et l'érosion paléocène rendent l'estimation des épaisseurs originelles et de leur répartition difficile.
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Région des Tours d'Aï (VD).
      Commentaire
      Les membres constitutifs sont lenticulaires de sorte qu'ils peuvent se trouver chacun localement à la base de la formation.
      • Roter-Sattel-Hartgrund Vue détaillée

        Origine du nom

        Felswand Roter Sattel (FR), SW Jaun (schweizer Geotope Nr.222)

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Dachbank der Forclettes-Formation (Couches-Rouges-Gruppe), mit erosiver, angebohrter, phosphatisierter Oberfläche.
        Âge
        Maastrichtien tardif - Paléocène moyen
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Diskontinuierliche Verbreitung (paläozäne Erosion).
        Région-type
        Jaungebiet (FR/BE)
        Commentaire
        -
      • Conglomérat de Beaumont Vue détaillée

        Origine du nom

        Beaumont (FR), Val de Charmey

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Membre supérieur de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de conglomérat et brèche plus ou moins grossiers, de couleur caractéristique rouge brique, rouge foncé ou gris-rouge avec taches vertes (aspect parfois panaché ou décoloré suite à l'altération superficielle).
        Âge
        Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
        Epaisseur
        Quelques mètres d'épaisseur, sauf là où il a échappé à l'érosion paléocène: 20 m à la localité-type et jusqu'à au moins 50 m à Folliau au pied de Malatraix (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • Calcaire des Rayes Vue détaillée

        Origine du nom

        Rochers des Rayes (VD), N Rougemont

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Membre médian de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de calcaire (packstone à grainstone) gris ou gris-rougeâtre, en bancs minces, riches en débris organiques, sans intercalations argileuses. Aspect parfois massif et intensément stylolitisé.
        Âge
        Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
        Epaisseur
        Max. 28 m à la localité-type (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Chaîne des Gastlosen (FR/BE/VD).
        Commentaire
        -
      • Membre du Pissot Vue détaillée

        Origine du nom

        Gorges du Pissot (VD), SW Château-d'Oex

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Membre inférieur de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de calcaire gris clair à gris-blanc (rouge ou gris-rosé tout à la base) en bancs minces, avec fines intercalations argileuses sporadiques. Abondantes traces de bioturbation et structures sédimentaires.
        Âge
        Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Pays d'Enhaut (VD).
        Commentaire
        -
    • Rote-Platte-Formation Vue détaillée

      Origine du nom

      Felssporn Rote Platte (= Simmeflue), 2 km WSW Wimmis (BE)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Unterer kalkig-mergeliger bunter Teil der Couhes-Rouges-Gr.: regelmässige Wechsellagerung von grauem, rotem, rosafarbigem oder hellgrünem Kalk und Mergelkalk (Wackestone bis Mudstone), reich an planktonischen Foraminiferen. Besteht aus 5 linsenförmige Members.
      Âge
      Turonien tardif - Santonien tardif
      Epaisseur
      Wahrscheinlich ca. 200 m, mit mehreren tektonischen Duplikationen, starken lateralen Schwankungen und internen Lücken (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Niedersimmental (BE)
      Commentaire
      Wegen ihrer linsenartigen und transgressiven Natur kann jedes Member an der Basis der Formation vortreten.
      • Wildenbach-Member Vue détaillée

        Origine du nom

        Einmündung der Schlucht des Wildenbachs (BE), 1 km N Erlenbach

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Kalk, toniger Kalk und schiefriger Mergel mit charakteristischer dunkelroter, ziegelroter oder purpurer Farbe im Dach der Rote-Platte-Formation.
        Âge
        Santonien - Santonien tardif
        Epaisseur
        Max. 18 m an der Typlokalität (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        Diskontinuierliche Verteilung (grosse stratigraphische Lücke).
        Région-type
        Niedersimmental (BE)
        Commentaire
        Unterscheidet sich vom hangenden Rontins-Member durch seine stärkere rote Färbung sowie seiner tonigere und weniger zyklische Natur.
        • Hardground de Pra du Pont Vue détaillée

          Origine du nom

          Chalet de Pra du Pont (FR)

          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Surface indurée, minéralisée et silicifiée du sommet de la Fm. de Rote Platte, contenant des grains de glauconie. Base irrégulière pénétrant dans les calcaires sous-jacents (Mb. du Wildenbach).
          Âge
          Campanien - Maastrichtien précoce
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Haut Intyamon (synclinal de la Gruyère).
          Commentaire
          -
      • Membre des Rontins Vue détaillée

        Origine du nom

        Les Rontins (FR), entre Enney et Villars-sous-Mont (Vallée de l'Intyamon).

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Membre le plus épais et le plus étendu de la Fm. de Rote Platte (Gr. des Couches Rouges), constitué d'une répétition cyclique de calcaire (parfois siliceux), calcaire argileux et shale. Série localement monotone en l'absence d'argile. Couleur grise, rouge ou verte, avec nombreuse taches de bioturbation noirâtres ou verdâtres.
        Âge
        Turonien tardif - Santonien
        Epaisseur
        60-100 m, mais difficile à estimer en raison de multiples failles, plis et plissottements (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR).
        Commentaire
        -
      • Membre d'Allières Vue détaillée

        Origine du nom

        Allières (FR), Haut Intyamon

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        statut inconnu
        Nom à utiliser
        En bref
        Alternance de calcaire argileux et de marne (wackestone ou mudstone) de la partie inférieure de la Formation de Rote Platte. Couleur rouge foncé à pourpre avec taches de réduction vert foncé ou gris-verdâtre soulignant les nombreuses zones bioturbées.
        Âge
        Turonien tardif - Turonien tardif
        Epaisseur
        5-10 m (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR).
        Commentaire
        -
      • Calcaire de Gérignoz Vue détaillée

        Origine du nom

        Village de Gérignoz (FR) à l'entrée des Gorges de la Sarine.

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Membre local (remplaçant latéralement les niveaux plus argileux du Mb. d'Allières) de la Fm. de Rote Platte, constitué de calcaire gris clair à rose ou vert pâle, en bancs minces faiblement onduleux, riche en pithonelles et avec de nombreuses traces de bioturbation.
        Âge
        Turonien tardif - Turonien tardif
        Epaisseur
        Max. 4 m (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        Zone interne des Préalpes Médianes romandes, au SE de l'axe synclinal de Château-d'Oex, et lentille isolée dans le synclinal de la Gruyère à la Forclaz.
        Région-type
        Pays d'Enhaut (VD).
        Commentaire
        -
      • Plagersflue-Kalkarenit Vue détaillée

        Origine du nom

        Plagersflue (FR), Jaunpassstrasse

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Basisbank der Rote-Platte-Formation (und der Couches-Rouges-Gruppe), aus einem grau-beigen, gelblichen oder hellgrauen dünnbankigen Kalkarenit (Grainstone bis Packstone) mit sedimentären Strukturen. Angebohrter Hartgrund im Dach.
        Âge
        Turonien moyen - Turonien moyen
        Epaisseur
        Normalerweise weniger als 0,5 m ; 0,3 m an der Typlokalität ; 2 m an der Wandflue und Max. 3,5 m am Wolfs Ort (Col du Loup) (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Jaungebiet (FR/BE)
        Commentaire
        Wurde von Python-Dupasquier (1990) als Teil der liegende Intyamon-Fm. betrachtet
  • Formation des Chenaux Rouges Vue détaillée

    Origine du nom

    Torrent des Chenaux Rouges (VD), W Ciernes Picat.

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Partie sommitale (tertiaire) plus marneuse et rouge sombre du Gr. des Couches Rouges: calcaire argileux (wackestone) de couleur rouge ou rose plus ou moins foncée et microfaune caractéristique (radiolaires, globigérines globuleuses à paroi épaisse, globorotalidés).
    Âge
    Paléocène moyen - Yprésien
    Epaisseur
    Max. 60 m (Guillaume 1986).
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Pays d'Enhaut (VD).
    Commentaire
    -
    • Mégabrèche de Comborsin Vue détaillée

      Origine du nom

      Gourd de Comborsin (VD)

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Faciès bréchique local de la Formation des Chenaux Rouges, constitué d'une brèche polymicte à éléments non classés de nature, de taille et de couleur diverses enrobés dans une matrice marno-calcaire lie-de-vin.
      Âge
      Maastrichtien tardif - Yprésien précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Hochmatt-Kalkarenit Vue détaillée

      Origine du nom

      Hochmatt (FR), Val de Charmey

      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Linsenartige, dunkelrote bis grau-braune, kalkarenitische Lage an der Basis der Chenaux-Rouges-Formation (Couches-Rouges-Gruppe).
      Âge
      Paléocène moyen - Eocène précoce
      Epaisseur
      Selten mehr als 30 cm ; Max. 2 m (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Croûte minéralisée à structure stromatolitique» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau basal de la Fm. des Chenaux Rouges constitué d'une croûte ou d'un banc centimétrique à structure stromatolitique, passant localement à un conglomérat de concrétions emballées dans une gangue rougeâtre ou noirâtre à lustre métallique.
      Âge
      Paléocène - Eocène précoce
      Epaisseur
      2-7 cm, max. 10-20 cm pour les niveaux conglomératiques (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Formation des Forclettes Vue détaillée

    Origine du nom

    Les Forclettes (VD), NW Pierre du Moëllé

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Partie médiane grise et bien litée du Gr. des Couches rouges: calcaire (packstone à grainstone) en bancs minces, riche en foraminifères planctoniques. Des niveaux plus argileux ou siliceux sont intercalés localement. Présence d'un conglomérat basal lorsque la Fm. de Rote Platte est absente.
    Âge
    Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
    Epaisseur
    50 m dans le secteur des Gastlosen (série complète), localement jusqu'à 120 m pour le seul Membre du Pissot près de Château d'Oex (Guillaume 1986). Les rapides variations latérales et l'érosion paléocène rendent l'estimation des épaisseurs originelles et de leur répartition difficile.
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Région des Tours d'Aï (VD).
    Commentaire
    Les membres constitutifs sont lenticulaires de sorte qu'ils peuvent se trouver chacun localement à la base de la formation.
    • Roter-Sattel-Hartgrund Vue détaillée

      Origine du nom

      Felswand Roter Sattel (FR), SW Jaun (schweizer Geotope Nr.222)

      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Dachbank der Forclettes-Formation (Couches-Rouges-Gruppe), mit erosiver, angebohrter, phosphatisierter Oberfläche.
      Âge
      Maastrichtien tardif - Paléocène moyen
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Diskontinuierliche Verbreitung (paläozäne Erosion).
      Région-type
      Jaungebiet (FR/BE)
      Commentaire
      -
    • Conglomérat de Beaumont Vue détaillée

      Origine du nom

      Beaumont (FR), Val de Charmey

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Membre supérieur de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de conglomérat et brèche plus ou moins grossiers, de couleur caractéristique rouge brique, rouge foncé ou gris-rouge avec taches vertes (aspect parfois panaché ou décoloré suite à l'altération superficielle).
      Âge
      Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
      Epaisseur
      Quelques mètres d'épaisseur, sauf là où il a échappé à l'érosion paléocène: 20 m à la localité-type et jusqu'à au moins 50 m à Folliau au pied de Malatraix (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Calcaire des Rayes Vue détaillée

      Origine du nom

      Rochers des Rayes (VD), N Rougemont

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Membre médian de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de calcaire (packstone à grainstone) gris ou gris-rougeâtre, en bancs minces, riches en débris organiques, sans intercalations argileuses. Aspect parfois massif et intensément stylolitisé.
      Âge
      Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
      Epaisseur
      Max. 28 m à la localité-type (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Chaîne des Gastlosen (FR/BE/VD).
      Commentaire
      -
    • Membre du Pissot Vue détaillée

      Origine du nom

      Gorges du Pissot (VD), SW Château-d'Oex

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Membre inférieur de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de calcaire gris clair à gris-blanc (rouge ou gris-rosé tout à la base) en bancs minces, avec fines intercalations argileuses sporadiques. Abondantes traces de bioturbation et structures sédimentaires.
      Âge
      Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Pays d'Enhaut (VD).
      Commentaire
      -
  • Rote-Platte-Formation Vue détaillée

    Origine du nom

    Felssporn Rote Platte (= Simmeflue), 2 km WSW Wimmis (BE)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Unterer kalkig-mergeliger bunter Teil der Couhes-Rouges-Gr.: regelmässige Wechsellagerung von grauem, rotem, rosafarbigem oder hellgrünem Kalk und Mergelkalk (Wackestone bis Mudstone), reich an planktonischen Foraminiferen. Besteht aus 5 linsenförmige Members.
    Âge
    Turonien tardif - Santonien tardif
    Epaisseur
    Wahrscheinlich ca. 200 m, mit mehreren tektonischen Duplikationen, starken lateralen Schwankungen und internen Lücken (Guillaume 1986).
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Niedersimmental (BE)
    Commentaire
    Wegen ihrer linsenartigen und transgressiven Natur kann jedes Member an der Basis der Formation vortreten.
    • Wildenbach-Member Vue détaillée

      Origine du nom

      Einmündung der Schlucht des Wildenbachs (BE), 1 km N Erlenbach

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Kalk, toniger Kalk und schiefriger Mergel mit charakteristischer dunkelroter, ziegelroter oder purpurer Farbe im Dach der Rote-Platte-Formation.
      Âge
      Santonien - Santonien tardif
      Epaisseur
      Max. 18 m an der Typlokalität (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      Diskontinuierliche Verteilung (grosse stratigraphische Lücke).
      Région-type
      Niedersimmental (BE)
      Commentaire
      Unterscheidet sich vom hangenden Rontins-Member durch seine stärkere rote Färbung sowie seiner tonigere und weniger zyklische Natur.
      • Hardground de Pra du Pont Vue détaillée

        Origine du nom

        Chalet de Pra du Pont (FR)

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Surface indurée, minéralisée et silicifiée du sommet de la Fm. de Rote Platte, contenant des grains de glauconie. Base irrégulière pénétrant dans les calcaires sous-jacents (Mb. du Wildenbach).
        Âge
        Campanien - Maastrichtien précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Haut Intyamon (synclinal de la Gruyère).
        Commentaire
        -
    • Membre des Rontins Vue détaillée

      Origine du nom

      Les Rontins (FR), entre Enney et Villars-sous-Mont (Vallée de l'Intyamon).

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Membre le plus épais et le plus étendu de la Fm. de Rote Platte (Gr. des Couches Rouges), constitué d'une répétition cyclique de calcaire (parfois siliceux), calcaire argileux et shale. Série localement monotone en l'absence d'argile. Couleur grise, rouge ou verte, avec nombreuse taches de bioturbation noirâtres ou verdâtres.
      Âge
      Turonien tardif - Santonien
      Epaisseur
      60-100 m, mais difficile à estimer en raison de multiples failles, plis et plissottements (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR).
      Commentaire
      -
    • Membre d'Allières Vue détaillée

      Origine du nom

      Allières (FR), Haut Intyamon

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      statut inconnu
      Nom à utiliser
      En bref
      Alternance de calcaire argileux et de marne (wackestone ou mudstone) de la partie inférieure de la Formation de Rote Platte. Couleur rouge foncé à pourpre avec taches de réduction vert foncé ou gris-verdâtre soulignant les nombreuses zones bioturbées.
      Âge
      Turonien tardif - Turonien tardif
      Epaisseur
      5-10 m (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR).
      Commentaire
      -
    • Calcaire de Gérignoz Vue détaillée

      Origine du nom

      Village de Gérignoz (FR) à l'entrée des Gorges de la Sarine.

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Membre local (remplaçant latéralement les niveaux plus argileux du Mb. d'Allières) de la Fm. de Rote Platte, constitué de calcaire gris clair à rose ou vert pâle, en bancs minces faiblement onduleux, riche en pithonelles et avec de nombreuses traces de bioturbation.
      Âge
      Turonien tardif - Turonien tardif
      Epaisseur
      Max. 4 m (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      Zone interne des Préalpes Médianes romandes, au SE de l'axe synclinal de Château-d'Oex, et lentille isolée dans le synclinal de la Gruyère à la Forclaz.
      Région-type
      Pays d'Enhaut (VD).
      Commentaire
      -
    • Plagersflue-Kalkarenit Vue détaillée

      Origine du nom

      Plagersflue (FR), Jaunpassstrasse

      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Basisbank der Rote-Platte-Formation (und der Couches-Rouges-Gruppe), aus einem grau-beigen, gelblichen oder hellgrauen dünnbankigen Kalkarenit (Grainstone bis Packstone) mit sedimentären Strukturen. Angebohrter Hartgrund im Dach.
      Âge
      Turonien moyen - Turonien moyen
      Epaisseur
      Normalerweise weniger als 0,5 m ; 0,3 m an der Typlokalität ; 2 m an der Wandflue und Max. 3,5 m am Wolfs Ort (Col du Loup) (Guillaume 1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Jaungebiet (FR/BE)
      Commentaire
      Wurde von Python-Dupasquier (1990) als Teil der liegende Intyamon-Fm. betrachtet
  • Formation de l'Intyamon Vue détaillée

    Origine du nom

    vallée de l'Intyamon (FR) (Haute Gruyère)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaires argileux gris et marnes sombres formant un «complexe schisteux intermédiaires» entre les calcaires plaquetés de la Fm. des Sciernes d'Albeuve (en-dessous) et le Gr. des Couches Rouges (au-dessus). Plusieurs niveaux de black shales sont intercalés dans cette unité.
    Âge
    Aptien précoce - Turonien moyen
    Epaisseur
    70 m à la localité-type, réduite à une vingtaine de mètres, voire absente dans les Plastiques internes (Braillard 2015) ; 15 cm à Neirivue (Mauve 1921).
    Extension géographique
    Synclinal de la Gruyère.
    Région-type
    Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR)
    Commentaire
    -
    • Chällihorn-Member Vue détaillée

      Origine du nom

      Arête orientale du Chällihorn (FR), Jaun

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Mikritischer Kalk und grauer Mergel im oberen Teil der Intyamon-Formation, reich an planktonischen Mikrofossilien. Einige dunkle Mergellagen und kieselige Kalke treten auch auf.
      Âge
      Cénomanien précoce - Turonien moyen
      Epaisseur
      38-40 m (Python-Dupasquier 1990).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Jaungebiet (FR/BE)
      Commentaire
      -
      • Rochers-de-Naye-Schichten Vue détaillée

        Origine du nom

        Rochers de Naye (VD)

        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau repère du sommet de la Fm. de l'Intyamon, constitué de calcaires amalgamés de teinte verte (calcaires siliceux, calcaires marneux et interlits marneux). Le sommet de l'unité présente des perforations à remplissage de biomicrite rouge.
        Âge
        Turonien moyen - Turonien moyen
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • Cenomanian/Turonian Boundary Event (CTBE = OAE-2) Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        OAE
        Statut
        valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Oceanic anoxic event at the Cenomanian-Turonian boundary.
        Âge
        Cénomanien tardif - Turonien précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • Roter-Sattel-Schichten Vue détaillée

        Origine du nom

        Roter Sattel (FR)

        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau repère constitué d'une alternance de calcaires (localement calcarénites) rouges à bioturbations vertes et de minces interlits marneux verdâtres au sein du Mb. du Chällihorn.
        Âge
        Cénomanien moyen - Cénomanien tardif
        Epaisseur
        Env. 6 m à la localité-type (Python-Dupasquier 1990).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Membre de Rodosex Vue détaillée

      Origine du nom

      Chalet de Rodosex (VD), NNW Rougemont

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Série condensée de la Fm. de l'Intyamon (correspondant au sommet du Mb. de Comba d'Avau et à la partie inférieure du Mb. du Chällihorn), comprenant des encroûtements stromatolitiques manganésifères ou phosphatés recouverts par des marnes noires biodétritiques et des carcarénites bioclastiques verdâtres riches en glauconie.
      Âge
      Albien tardif - Cénomanien moyen
      Epaisseur
      Max. 60 cm à Rodosex, 30 cm au Torrent des Rossettes (Braillard in prep.)
      Extension géographique
      Régions de Leysin - Tours d'Aï, La Braye, Gastlosen.
      Région-type
      Gastlosen (BE/FR)
      Commentaire
      -
    • Membre de la Comba d'Avau Vue détaillée

      Origine du nom

      Comba d'Avau (FR), Haut-Intyamon

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      -
      Nom à utiliser
      En bref
      Partie médiane de la Fm. de l'Intyamon, constituée de marnes noires, de calcaire marneux sombre, pyriteux et bioturbé, alternant avec du calcaire marneux laminé (biomicrite) et, vers le haut, de calcaire et calcarénite siliceuse à surface plane ou mamelonée.
      Âge
      Aptien précoce - Albien tardif
      Epaisseur
      Jusqu'à 30-35 m (Python-Dupasquier 1990).
      Extension géographique
      Préalpes Médianes septentrionales, localement partiellement ou totalement absent.
      Région-type
      Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR)
      Commentaire
      -
      • Couches de Corjon Vue détaillée

        Origine du nom

        Torrent des Châtelards, en aval de l'alpage de Corjon (FR)

        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau repère plus massif du sommet du Mb. de la Comba d'Avau, constitué de calcaires et de calcaires marneux de couleur rouge-violacée, puis bigarrée rouge-vert/rouge-orange, surmontant un niveau marneux noir pyriteux, de 30 cm.
        Âge
        Albien terminal - Albien terminal
        Epaisseur
        1,5 m (Python-Dupasquier 1990).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Synclinal de Corjon (FR)
        Commentaire
        -
      • Oceanic Anoxic Event (OAE 1c) Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        chemostratigraphie
        Statut
        valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Oceanic anoxic event of the Late Albian.
        Âge
        Albien moyen - Albien tardif
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • Couches du Gros Haut Crêt Vue détaillée

        Origine du nom

        Gros Haut Crêt (FR)

        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau repère constitué de bancs calcaires amalgamés de teinte rouge (parfois aussi verte) au sein du Mb. de la Comba d'Avau.
        Âge
        Aptien tardif - Aptien tardif
        Epaisseur
        1,5-2 m (Python-Dupasquier 1990).
        Extension géographique
        Rochers de Naye, Comba d'Avau, Vanil d'Arpille - Gros Brun, Schitterwang, Roter Sattel, Chällihorn, Widdergalm, Beret.
        Région-type
        Synclinal de la Gruyère (FR)
        Commentaire
        -
      • Selli Oceanic Anoxic Event (OAE 1a) Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        OAE
        Statut
        valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Oceanic anoxic event at the base of the Aptian.
        Âge
        Aptien précoce - Aptien précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
  • Formation des Sciernes d'Albeuve Vue détaillée

    Origine du nom

    Les Sciernes d'Albeuve (FR), Haut-Intyamon

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaires plaquetés fins et compacts (cassure conchoïdale), avec radiolaires, aptychi et silex en amande. Présence de taches et de traînées sombres dues à la bioturbation. Interbancs argileux devenant plus épais dans le haut de la série, avec augmentation concomitante de la bioturbation.
    Âge
    Berriasien - Barrémien
    Epaisseur
    10-150 m (Braillard 2015) ; 60-80 m, parfois réduit à 5-6 m (Plancherel 1998).
    Extension géographique
    Médianes Plastiques des Préalpes chablaisiennes et romandes, ainsi que de klippes de Suisse centrale. Absent des Médianes Rigides, où les Couches Rouges transgressent directement sur le Malm.
    Région-type
    Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR)
    Commentaire
    -
  • Malm des Préalpes Médianes Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    -
    Âge
    Jurassique Tardif - Jurassique Tardif
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Formation du Moléson Vue détaillée

    Origine du nom

    Le Moléson (FR) - Gruyères

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaires compacts en gros bancs, parfois oncolithiques et détritiques à la base. Calcaires fins et clairs à Calpionelles au sommet. Présence locale de silex.
    Âge
    Kimméridgien - Berriasien initial
    Epaisseur
    150-300 m dans les Plastiques externes, 40-60 m dans les Plastiques internes (Braillard 2015).
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • «Calcaire à Calpionelles» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      -
      Âge
      Tithonien - Berriasien initial
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Série d'Albeuve» Vue détaillée

      Origine du nom

      Albeuve (FR)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Intercalation de marnes noduleuses finement bioclastiques et glauconieuses (récurrence du faciès des calcaires noduleux) dans la partie supérieure de la Fm. du Moléson dans l'anticlinal du Jaunbach.
      Âge
      Tithonien précoce - Tithonien précoce
      Epaisseur
      10 m à la localité-type dans la Gorge de l'Evi (Heinz & Isenschmid 1988)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Série à resédiments» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      -
      Âge
      Oxfordien - Tithonien
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Formation du Torrent de Lessoc Vue détaillée

    Origine du nom

    Le Torrent de Lessoc (FR), Haut-Intyamon

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaires noduleux et/ou grumeleux (pâte argileuse et colorée englobant des morceaux corrodés de calcaires fins à radiolaires et de calcaires siliceux), marnes rouges (à la base) et vertes (au sommet) et bancs de calcarénite.
    Âge
    Oxfordien moyen - Oxfordien tardif
    Epaisseur
    5-50 m (Braillard 2015).
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR)
    Commentaire
    -
  • Dogger des Préalpes Médianes Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    -
    Âge
    -
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • «Dogger à Mytilus»

      Origine du nom

      Nom dérivé du bivalve fossile Mytilus laitemairensis

      Rang
      faciès pétrographique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Faciès saumâtre du Dogger des Préalpes Médianes Rigides, constitué de calcaires avec présence locale de charbon.
      Âge
      -
      Epaisseur
      15-20 m (Badoux & Gabus 1991)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Dogger Intermédiaire»

      Origine du nom
      -
      Rang
      faciès pétrographique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Faciès à calcaires oolithiques et récifaux, intermédiaire entre le «Dogger à Mytilus» et le «Dogger à Zoophycos».
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Massif des Tours d'Aï
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Dogger à Zoophycos»

      Origine du nom

      Nach dem häufigen Spurenfossil Zoophycos sp. = Cancellophycus scoparius (Fressbauten eines wurmähnlichen Tieres).

      Rang
      faciès pétrographique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Faciès marno-calcaire (bassin) du Dogger des Préalpes Médianes Plastiques, constitué d'une alternance monotone de calcaires marneux ou siliceux (spongolithes) et de marnes ou calcschistes siliceux.
      Âge
      Sinémurien - Oxfordien précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Staldengraben-Formation Vue détaillée

    Origine du nom

    Staldengraben / Staldenloch, am Schwarzsee (FR)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Monotone Wechsellagerung von Mergelkalk und schiefrigem Mergel, reich an Ammoniten und Cancellophycus. Charakteristische braungelbe Verwitterungsfarbe.
    Âge
    Toarcien - Callovien précoce
    Epaisseur
    150 m an der Typ-Lokalität, ca. 1000 m am Kaiseregg.
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Membre du Col de Lys Vue détaillée

      Origine du nom
      Col de Lys (FR) - Haut-Intyamon
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Calcaires gréseux/siliceux à nodules phosphatés, calcaires spathiques et glauconieux à silex et marnes. Présence fréquente de bélemnites. Niveau schisteux beige-brun à Macrocephalites à la base.
      Âge
      Callovien précoce - Callovien précoce
      Epaisseur
      20 m à la localité-type, 40 m au Kaiseregg, jusqu'à 100 m dans le versant S du Gros Brun (Braillard 2015).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Membre du Vanil Carré Vue détaillée

      Origine du nom
      Vanil Carré (VD) - Château-d'Oex
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Alternance de marnes et de calcaires détritiques sableux, spathiques et oolithiques à patine rouge caractéristique. Zone marneuse à Nannolytoceras tripartitum à la base.
      Âge
      Bajocien tardif - Bathonien
      Epaisseur
      50 m à la localité-type, 500 m au Kaiseregg (Braillard 2015).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
      • «Couches à Nannolytoceras tripartitum»

        Origine du nom
        Ammonite Nannolytoceras tripartitum
        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme obsolète (abandonné)
        Nom à utiliser
        En bref
        Calcaire marneux.
        Âge
        Bajocien - Bathonien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Membre du Verdy Vue détaillée

      Origine du nom
      Le Verdy (FR) - Jaun
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Calcaires tachetés plus ou moins argileux avec intercalations relativement minces de marnes schisteuses. Niveaux pisolithiques parfois présents au sommet.
      Âge
      Bajocien - Bajocien tardif
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Membre de Soladier Vue détaillée

      Origine du nom
      Chalet et Col de [non: du] Soladier (VD) - Montreux
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Marno-calcaires schisteux, souvent bioturbé, de la base du Dogger des Préalpes Médianes. Ce faciès est parfois difficile à distinguer de celui du Lias sous-jacent et du Mb. du Verdy sus-jacent.
      Âge
      Toarcien précoce - Aalénien
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      Les Couches du Creux-de-l'Ours (ou leur équivalent) sont souvent rattachées à la base du Membre de Soladier.
      • Couches du Creux de l'Ours Vue détaillée

        Origine du nom

        Creux de l'Ours, au-dessus de La Pudze (FR) - Châtel-Saint-Denis

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Schistes bitumineux ("schistes cartons") de la partie inférieure de la Fm. de la Combe du Pissot. Ensemble de marnes sombres à noires intercalées de bancs centimétriques de calcaires fétides et de rares calcaires siliceux, riche en ammonites.
        Âge
        Toarcien précoce - Toarcien précoce
        Epaisseur
        0-20 m (Borel 1997).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
  • Lias des Préalpes Médianes Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    -
    Âge
    Rhétien - Bajocien
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    Les unités d'âge Rhétien ont souvent été associées au Lias. D'autre part les faciès de plusieurs unités liasiques (au sens lithostratigraphique) se maintiennent jusqu'à l'Aalénien, voire au Bajocien.
  • Formation de Rossinière Vue détaillée

    Origine du nom

    Rossinière (VD)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaire spathique clair relativement grossier sans interlits marneux. Présence de grains de glauconie et de gravillons dolomitiques détritiques.
    Âge
    Toarcien moyen - Aalénien
    Epaisseur
    0-150 m (Borel 1997)
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Heiti-Formation Vue détaillée

    Origine du nom

    Heitiberg (Heithubel), SW Reutigen (BE)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Wechsellagerung von dunklem Mergel und weichen Kieselkalkbänken mit Schwammnadeln. Die Mergel können den Hauptteil der Einheit bilden, während kieselig-sparitische Kalkbänke sporadisch zwischengelagert sind. Cancellophycus tritt im oberen Teil vor.
    Âge
    Sinémurien précoce - Bajocien moyen
    Epaisseur
    100-400 m ; 50-300 m, sogar bis 500 m im Gebiet der Cornettes de Bise (Borel 1997).
    Extension géographique
    Gebiet Tours d'Aï, gorge de l'Hongrin, Obersimmental (zwischen Holzerhore im Westen und Schnurreloch im Osten).
    Région-type
    Berner Voralpen.
    Commentaire
    -
  • Formation de la Combe du Pissot Vue détaillée

    Origine du nom

    Combe du Pissot (VD) - Villeneuve

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Schistes bitumineux et/ou calcaires siliceux sombres et marnes à glauconie.
    Âge
    Toarcien précoce - Toarcien tardif
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • «Couches des Chevalets» Vue détaillée

      Origine du nom

      Torrent des Chevalets (VD), Rossinière

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Calcaires siliceux sombres et marnes à glauconie.
      Âge
      Toarcien moyen - Toarcien tardif
      Epaisseur
      0-0,60 m (Thury 1973)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Couches du Creux de l'Ours Vue détaillée

      Origine du nom

      Creux de l'Ours, au-dessus de La Pudze (FR) - Châtel-Saint-Denis

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Schistes bitumineux ("schistes cartons") de la partie inférieure de la Fm. de la Combe du Pissot. Ensemble de marnes sombres à noires intercalées de bancs centimétriques de calcaires fétides et de rares calcaires siliceux, riche en ammonites.
      Âge
      Toarcien précoce - Toarcien précoce
      Epaisseur
      0-20 m (Borel 1997).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Formation du Petit Liençon Vue détaillée

    Origine du nom

    Petit Liençon (FR) - Charmey

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaire dur siliceux à patine brune ou ocre et à interbancs schisteux. Les bancs décimétriques ont une structure mamelonnée.
    Âge
    Pliensbachien précoce (= Carixien) - Pliensbachien tardif (= Domérien)
    Epaisseur
    environ 100 m
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Formation d'Arvel Vue détaillée

    Origine du nom

    Carrière d'Arvel (VD) - Villeneuve

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Epaisse série de calcaires échinodermiques grossiers des Préalpes médianes plastiques, avec des interlits schisteux. Présence locale de brèches intraformationnelles d'escarpement.
    Âge
    Pliensbachien précoce (= Carixien) - Pliensbachien tardif (= Domérien)
    Epaisseur
    De 0 à max. 150 m dans la région de Rossinière (Borel 1997)
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    Les niveaux exploités dans les carrières d'Arvel correspondent essentiellement à la Fm. de Rossinière, au-dessus des Couches du Creux-de-l'Ours et non à la Fm. d'Arvel sous-jacente.
  • Formation de la Grande Bonavau Vue détaillée

    Origine du nom

    Sommet de Grande Bonavau (VD), NE Blonay

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaire spathique à glauconie, en bancs amalgamés et mamelonnés. Les fragments d'échinodermes ont été dolomitisés précocément et ressemblent par altération à des gravillons dolomitiques jaunes. L'altération donne également un aspect bréchoïde à la roche par désagrégation différentielle.
    Âge
    Sinémurien - Sinémurien tardif
    Epaisseur
    Max. 72 m dans la région-type, réduite en direction du NW, absente au SE (Borel 1997).
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Gisement de la Fontaine-aux-Ammonites Vue détaillée

      Origine du nom
      Fontaine aux Ammonites, Le Môle (France)
      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau de condensation du sommet de la Formation de la Grand Bonavau, riche en ammonites et bélemnites, résultant de l'ennoyage généralisé de l'aire de sédimentation.
      Âge
      Sinémurien tardif - Sinémurien tardif
      Epaisseur
      0-0,5 m (Thury 1973)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Brèche à bélemnites»

      Origine du nom
      -
      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (abandonné)
      Nom à utiliser
      En bref
      -
      Âge
      Sinémurien - Sinémurien
      Epaisseur
      2-79 m (Thury 1973)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Brèche à échinodermes»

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (abandonné)
      Nom à utiliser
      En bref
      -
      Âge
      Sinémurien - Sinémurien
      Epaisseur
      2-22 m (Thury 1973)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Brèche dolomitique»

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (abandonné)
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau brèchique marquant la base de la Fm. de la Grande Bonavau et contenant jusqu'à 30% d'éléments dolomitiques anguleux à arrondis, ainsi que des fragments d'échinodermes, de mollusques et de spicules d'éponges.
      Âge
      Sinémurien - Sinémurien
      Epaisseur
      0,3-1,2 m (Thury 1973)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Formation du Chauderon Vue détaillée

    Origine du nom

    Gorge du Chauderon (VD) - Montreux

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Série plutôt massive de calcaires siliceux finement spathiques avec minces intercalations de marnes schisteuses. Lentilles de silex bleutés à la base. Prend localement l'aspect d'une véritable silexite résultant de la silicification des fragments d'échinodermes.
    Âge
    Sinémurien - Pliensbachien
    Epaisseur
    Près de 200m (Badoux 1965).
    Extension géographique
    Région de Montreux (VD) et du Stockhorn (BE).
    Région-type
    -
    Commentaire
    Certains fragments d'échinodermes sont dolomitisés et apparaissent alors sous forme de gravillons dolomitiques jaunes, comme dans la Formation de la Grande Bonavau.
  • Formation de La Vudalla Vue détaillée

    Origine du nom

    La Vudalla (FR), Bas Intyamon

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Première unité franchement calcaire du Jurassiques précoce des Préalpes Médianes, constituée soit de calcaires micritiques, soit de calcaires oolitiques.
    Âge
    Hettangien - Hettangien
    Epaisseur
    45 m dans la région du Gurnigel (Gerber & Beck 1922).
    Extension géographique
    ensemble de la nappe des Préalpes médianes
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Membre d'Agreblierai Vue détaillée

      Origine du nom
      Agreblierai (VD) - Blonay
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Série massive de calcaires oolitiques à patine rousse et cassure claire, avec stratification oblique et granoclassement.
      Âge
      Hettangien précoce - Hettangien
      Epaisseur
      En général 5-8 m, max. 30 m (Borel 1997).
      Extension géographique
      Présence locale uniquement.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Membre du Bois de Luan Vue détaillée

      Origine du nom
      Bois de Luan (VD) - Corbeyrier
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Série plutôt massive, fréquemment bioturbée, constituée de calcaires bioclastiques finement sableux, passant vers le haut à des calcaires micritiques foncés (localement avec nodules siliceux ou silex) alternant avec des marnes.
      Âge
      Hettangien précoce - Hettangien tardif
      Epaisseur
      0 à 20 m en position frontale, jusqu'à plus de 350 m (Borel 1997).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
      • «Niveau [h]f» Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
        Nom à utiliser
        En bref
        Calcaire massif à pâte sombre et patine grise (semblable au Malm), montrant des surfaces de bancs mamelonnées soulignées par un enduit jaunâtre dolomitique.
        Âge
        Hettangien tardif - Hettangien tardif
        Epaisseur
        Environ 100 m (Thury 1973).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • «Niveau [h]e - à Planorbis» Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
        Nom à utiliser
        En bref
        Alternance de calcaires en bancs minces et de marnes brunes fossilifères.
        Âge
        Hettangien précoce - Hettangien précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • «Niveau [h]d - Calcaires à huîtres» Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
        Nom à utiliser
        En bref
        Gros banc de calcaire gréseux à Ostrea sublamellosa Dunk.
        Âge
        Hettangien précoce - Hettangien précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
  • Formation du Col de Tompey Vue détaillée

    Origine du nom

    Col de Tompey (VD) - Corbeyrier

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Marnes dolomitiques beige clair à verdâtre passant vers le haut à des grès calcaires sombres, glauconieux, parfois micacés. Un niveau repère de couleur lie-de-vin se situe dans les marnes de la partie inférieure.
    Âge
    Rhétien tardif - Hettangien précoce
    Epaisseur
    De 1,5 m à max. 22 m dans la région-type (Borel 1997).
    Extension géographique
    Ensemble de la nappe des Préalpes médianes.
    Région-type
    -
    Commentaire
    La limite Rhétien-Hettangien se situe dans les marnes de la base de l'unité dans la partie frontale de la nappe.
    • «Niveau [h]c - Grès souvent micacés et glauconieux» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      Grès siliceux, micacés et glauconieux à fucoïdes du sommet de la Formation de Plan Falcon.
      Âge
      Hettangien précoce - Hettangien précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Niveau ([h]b - Marnes dolomitiques» Vue détaillée

      Origine du nom
      Niveau b - Marnes dolomitiques (Jeannet 1912, strates 2-34)
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      -
      Âge
      Rhétien tardif - Hettangien précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Formation de Plan Falcon Vue détaillée

    Origine du nom

    Plan Falcon (VD), au-dessus de Corbeyrier

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Alternance de marnes noires, de calcaires marno-dolomitiques, de dolomies, ainsi que de calcaires lumachelliques (Rhaetavicula contorta (Portlock)) et oolitiques.
    Âge
    Rhétien - Rhétien
    Epaisseur
    20-30 m en moyenne, max. 200-250 m dans la région-type, avec de fortes et rapides variations d'épaisseurs (absence locale) (Borel 1997).
    Extension géographique
    Ensemble de la nappe des Préalpes médianes (au cœur des anticlinaux profondément entaillés par l'érosion), à l'exception de la zone Château d'Oche-Corbeyrier. Egalement bien documenté dans le chaînon de la Haute-Pointe (vallon de Geblu, col de Chavan, arête ouest de Chavasse).
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Niveau à Ostrea haidingeriana Vue détaillée

      Origine du nom
      Alectryonia haigingeriana Emm.
      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau repère du sommet de la Formation de Plan Falcon, au contact avec la Formation du Col de Tompey, constitué de grès ocre très fin.
      Âge
      Rhétien - Rhétien
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Niveau e» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      Alternance de marnes noires et de bancs de calcaire bioclastique de la partie sommitale de la Fm. de Plan Falcon. Le dernier banc calcaire contient Ostrea haidingeriana en abondance.
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Niveau d - Calcaires et lumachelles supérieures» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      Alternance de calcaires bioclastiques en bancs souvent amalgamés et de marnes de la partie supérieure de la Fm. de Plan Falcon. Dans le haut de la succession s'intercale un banc repère à coraux.
      Âge
      -
      Epaisseur
      98 m à la localité-type (Jeannet 1912).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Niveau c»

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      Alternance de calcaires micritiques plus ou moins dolomitiques et de marnes grise à jaunes de la partie moyenne de la Fm. de Plan Falcon.
      Âge
      -
      Epaisseur
      28,5 m à la localité-type (Jeannet 1912, Mettraux 1989).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Niveau b»

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      Alternance de marnes sombres et de niveaux de calcaires micritiques noduleux de la partie inférieure de la Fm. de Plan Falcon, avec un banc repère à coraux intercalé.
      Âge
      Rhétien - Rhétien
      Epaisseur
      35 m à la localité-type (Jeannet 1912, Mettraux 1989)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Niveau a»

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      Alternance de calcaires bioclastiques à patine ocre, de calcaires micritiques jaune-ocre et de marnes noires à la base de la Fm. de Plan Falcon.
      Âge
      Rhétien - Rhétien
      Epaisseur
      14 m à la localité-type (Jeannet 1912, Mettraux 1989).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • «Trias briançonnais» Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Trias marin calcaréo-dolomitique très épais qui caractérise le domaine briançonnais et se trouve aujourd'hui incorporé aux nappes penniques moyennes (en particulier à la base de la nappe des Préalpes Médianes).
    Âge
    Olénékien terminal - Norien
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    Les unités d'âge Rhétien ont généralement été associées au Lias.
  • «Dolomie blonde» Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
    Nom à utiliser
    En bref
    Dolomies blondes en bancs réguliers, alternant avec des argilites et marnes dolomitiques grises à versicolores du Trias tardif des Préalpes Médianes plastiques. Un niveau détritique de type grès à roseaux est présent localement à la base (attribué parfois alternativement au Complexe de Clot-la-Cime / Formation du Pralet sous-jacent).
    Âge
    Norien - Norien
    Epaisseur
    80-150 m (Baud 1972), 100 m environ (Badoux 1965), 250 m (Badoux & Gabus 1991)
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    Ce faciès se retrouve également selon Badoux au sommet du «Trias de Bex», qui se rattacherait donc davantage à la Zone Submédiane qu'à la nappe de Bex.