• nappe de Siviez-Mischabel Vue détaillée

    Origine du nom

    Siviez (VS)

    Rang
    nappe
    Statut
    valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Nappe du Pennique moyen formant un vaste pli couché vers le NW et affecté par un rétroplissement ultérieur. Son socle anté-triasique est principalement constitué de gneiss clairs mylonitiques et de schistes verdâtres (métagrauwackes et métapélites). Sa couverture mésozoïque est encore localement présente sur son flanc normal (unités du Tounô et du Barrhorn), tandis qu'elle est détachée dans sa partie occidentale et forme actuellement la nappe des Préalpes Médianes.
    Âge
    -
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    La nappe des Mischabel (sensu Staub 1942) a une acception beaucoup plus large puisqu'elle englobe la super-nappe du Grand-St-Bernard et la nappe du Mont-Rose, soit quasi la totalité du Pennique moyen valaisan.
    • zone de cisaillement de l'Ar du Tsan Vue détaillée

      Origine du nom

      L'Ar du Tsan (VS)

      Rang
      tectonique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Zone de cisaillement post-nappe développée au contact entre le coeur cristallin de la nappe de Siviez-Mischabel et son flanc normal.
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Mont Rouge / Mont Carré, Mont Côille, Mont Noble, Ar du Tsan, Sex de la Brinta / Roc d'Orzival.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • zone de cisaillement de la Brinta Vue détaillée

      Origine du nom

      Sommet de la La Brinta (VS) [non: Sex de la Brinta, où passe la zone de cisaillement de l'Ar du Tsan]

      Rang
      tectonique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Zone de cisaillement post-nappe développée au contact entre le coeur cristallin et le flanc inverse de la nappe de Siviez-Mischabel. Elle est encore reprise ultérieurement par des plis isoclinaux.
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • «Série du Toûno» Vue détaillée

    Origine du nom

    Le Toûno (VS)

    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Série très condensée de type briançonnais interne, constituée de marbres allant du Trias moyen au Crétacé supérieur (Couches rouges métamorphiques) et d'une alternance de schistes noirs et de calcschistes gréseux à blocs («wildflysch») vraisemblablement de l'Eocène. Elle représente un lambeau non détaché de la couverture du flanc normal de la nappe de Siviez-Mischabel.
    Âge
    Trias Moyen - Eocène
    Epaisseur
    Max. 50 m après déformation et métamorphisme.
    Extension géographique
    Bella Tola, Boudri, Pointe de Tourtemagne, Meidhorn, Toûno, Sex de Marenda, Becs de Bosson.
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Mélange des Coulaytes Vue détaillée

      Origine du nom

      Les Coulaytes (VD), Château-d'Oex

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Mélange tectono-sédimentaire du sommet des Préalpes médianes, constitué de pélites sombres englobant des lentilles de tailles variées dont le matériel provient essentiellement des Préalpes médianes rigides (Couches Rouges en particulier), mais aussi de la nappe de la Brèche et des nappes des Préalpes supérieures.
      Âge
      Eocène moyen - Eocène tardif
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Pays d'Enhaut (VD).
      Commentaire
      -
      • Buufal-Konglomerat Vue détaillée

        Origine du nom

        Alp Buufal = Bunfal (BE) im Simmental

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Konglomeratlinsen innerhalb des Coulaytes-Melanges.
        Âge
        -
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Couches Rouges des Préalpes Médianes Vue détaillée

      Origine du nom
      Nommées d'après leur couleur rouge frappante, qui n'est toutefois pas répandue de manière uniforme et générale.
      Rang
      Sous-groupe lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Ensemble relativement peu épais de dépôts sédimentaires du Crétacé tardif et du Paléogène précoce, ayant pour caractéristique commune leur nature argilo-calcaire, leur couleur rouge ou gris verdâtre et l'abondance des microfossiles planctoniques. Trois phases successives de sédimentation y sont enregistrées, séparées par d'importantes lacunes stratigraphiques.
      Âge
      Turonien tardif - Yprésien
      Epaisseur
      35-80 m, jusqu'à 150 m environ. De l'ordre de 200 m selon Guillaume (1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Préalpes Médianes.
      Commentaire
      Considérées longtemps comme une formation unique, les Couches Rouges sont subdivisées aujourd'hui en trois formations distinctes (Guillaume 1986).
      • Formation des Chenaux Rouges Vue détaillée

        Origine du nom

        Torrent des Chenaux Rouges (VD), W Ciernes Picat.

        Rang
        Formation lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Partie sommitale (tertiaire) plus marneuse et rouge sombre du Gr. des Couches Rouges: calcaire argileux (wackestone) de couleur rouge ou rose plus ou moins foncée et microfaune caractéristique (radiolaires, globigérines globuleuses à paroi épaisse, globorotalidés).
        Âge
        Paléocène moyen - Yprésien
        Epaisseur
        Max. 60 m (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Pays d'Enhaut (VD).
        Commentaire
        -
        • Mégabrèche de Comborsin Vue détaillée

          Origine du nom

          Gourd de Comborsin (VD)

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Faciès bréchique local de la Formation des Chenaux Rouges, constitué d'une brèche polymicte à éléments non classés de nature, de taille et de couleur diverses enrobés dans une matrice marno-calcaire lie-de-vin.
          Âge
          Maastrichtien tardif - Yprésien précoce
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • Hochmatt-Kalkarenit Vue détaillée

          Origine du nom

          Hochmatt (FR), Val de Charmey

          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Linsenartige, dunkelrote bis grau-braune, kalkarenitische Lage an der Basis der Chenaux-Rouges-Formation (Couches-Rouges-Gruppe).
          Âge
          Paléocène moyen - Eocène précoce
          Epaisseur
          Selten mehr als 30 cm ; Max. 2 m (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • «Croûte minéralisée à structure stromatolitique» Vue détaillée

          Origine du nom
          -
          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau basal de la Fm. des Chenaux Rouges constitué d'une croûte ou d'un banc centimétrique à structure stromatolitique, passant localement à un conglomérat de concrétions emballées dans une gangue rougeâtre ou noirâtre à lustre métallique.
          Âge
          Paléocène - Eocène précoce
          Epaisseur
          2-7 cm, max. 10-20 cm pour les niveaux conglomératiques (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
      • Formation des Forclettes Vue détaillée

        Origine du nom

        Les Forclettes (VD), NW Pierre du Moëllé

        Rang
        Formation lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Partie médiane grise et bien litée du Gr. des Couches rouges: calcaire (packstone à grainstone) en bancs minces, riche en foraminifères planctoniques. Des niveaux plus argileux ou siliceux sont intercalés localement. Présence d'un conglomérat basal lorsque la Fm. de Rote Platte est absente.
        Âge
        Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
        Epaisseur
        50 m dans le secteur des Gastlosen (série complète), localement jusqu'à 120 m pour le seul Membre du Pissot près de Château d'Oex (Guillaume 1986). Les rapides variations latérales et l'érosion paléocène rendent l'estimation des épaisseurs originelles et de leur répartition difficile.
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Région des Tours d'Aï (VD).
        Commentaire
        Les membres constitutifs sont lenticulaires de sorte qu'ils peuvent se trouver chacun localement à la base de la formation.
        • Roter-Sattel-Hartgrund Vue détaillée

          Origine du nom

          Felswand Roter Sattel (FR), SW Jaun (schweizer Geotope Nr.222)

          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Dachbank der Forclettes-Formation (Couches-Rouges-Gruppe), mit erosiver, angebohrter, phosphatisierter Oberfläche.
          Âge
          Maastrichtien tardif - Paléocène moyen
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          Diskontinuierliche Verbreitung (paläozäne Erosion).
          Région-type
          Jaungebiet (FR/BE)
          Commentaire
          -
        • Conglomérat de Beaumont Vue détaillée

          Origine du nom

          Beaumont (FR), Val de Charmey

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Membre supérieur de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de conglomérat et brèche plus ou moins grossiers, de couleur caractéristique rouge brique, rouge foncé ou gris-rouge avec taches vertes (aspect parfois panaché ou décoloré suite à l'altération superficielle).
          Âge
          Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
          Epaisseur
          Quelques mètres d'épaisseur, sauf là où il a échappé à l'érosion paléocène: 20 m à la localité-type et jusqu'à au moins 50 m à Folliau au pied de Malatraix (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • Calcaire des Rayes Vue détaillée

          Origine du nom

          Rochers des Rayes (VD), N Rougemont

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Membre médian de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de calcaire (packstone à grainstone) gris ou gris-rougeâtre, en bancs minces, riches en débris organiques, sans intercalations argileuses. Aspect parfois massif et intensément stylolitisé.
          Âge
          Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
          Epaisseur
          Max. 28 m à la localité-type (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Chaîne des Gastlosen (FR/BE/VD).
          Commentaire
          -
        • Membre du Pissot Vue détaillée

          Origine du nom

          Gorges du Pissot (VD), SW Château-d'Oex

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Membre inférieur de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de calcaire gris clair à gris-blanc (rouge ou gris-rosé tout à la base) en bancs minces, avec fines intercalations argileuses sporadiques. Abondantes traces de bioturbation et structures sédimentaires.
          Âge
          Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Pays d'Enhaut (VD).
          Commentaire
          -
      • Rote-Platte-Formation Vue détaillée

        Origine du nom

        Felssporn Rote Platte (= Simmeflue), 2 km WSW Wimmis (BE)

        Rang
        Formation lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Unterer kalkig-mergeliger bunter Teil der Couhes-Rouges-Gr.: regelmässige Wechsellagerung von grauem, rotem, rosafarbigem oder hellgrünem Kalk und Mergelkalk (Wackestone bis Mudstone), reich an planktonischen Foraminiferen. Besteht aus 5 linsenförmige Members.
        Âge
        Turonien tardif - Santonien tardif
        Epaisseur
        Wahrscheinlich ca. 200 m, mit mehreren tektonischen Duplikationen, starken lateralen Schwankungen und internen Lücken (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Niedersimmental (BE)
        Commentaire
        Wegen ihrer linsenartigen und transgressiven Natur kann jedes Member an der Basis der Formation vortreten.
        • Wildenbach-Member Vue détaillée

          Origine du nom

          Einmündung der Schlucht des Wildenbachs (BE), 1 km N Erlenbach

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Kalk, toniger Kalk und schiefriger Mergel mit charakteristischer dunkelroter, ziegelroter oder purpurer Farbe im Dach der Rote-Platte-Formation.
          Âge
          Santonien - Santonien tardif
          Epaisseur
          Max. 18 m an der Typlokalität (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          Diskontinuierliche Verteilung (grosse stratigraphische Lücke).
          Région-type
          Niedersimmental (BE)
          Commentaire
          Unterscheidet sich vom hangenden Rontins-Member durch seine stärkere rote Färbung sowie seiner tonigere und weniger zyklische Natur.
          • Hardground de Pra du Pont Vue détaillée

            Origine du nom

            Chalet de Pra du Pont (FR)

            Rang
            Banc lithostratigraphique
            Statut
            terme informel
            Nom à utiliser
            En bref
            Surface indurée, minéralisée et silicifiée du sommet de la Fm. de Rote Platte, contenant des grains de glauconie. Base irrégulière pénétrant dans les calcaires sous-jacents (Mb. du Wildenbach).
            Âge
            Campanien - Maastrichtien précoce
            Epaisseur
            -
            Extension géographique
            -
            Région-type
            Haut Intyamon (synclinal de la Gruyère).
            Commentaire
            -
        • Membre des Rontins Vue détaillée

          Origine du nom

          Les Rontins (FR), entre Enney et Villars-sous-Mont (Vallée de l'Intyamon).

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Membre le plus épais et le plus étendu de la Fm. de Rote Platte (Gr. des Couches Rouges), constitué d'une répétition cyclique de calcaire (parfois siliceux), calcaire argileux et shale. Série localement monotone en l'absence d'argile. Couleur grise, rouge ou verte, avec nombreuse taches de bioturbation noirâtres ou verdâtres.
          Âge
          Turonien tardif - Santonien
          Epaisseur
          60-100 m, mais difficile à estimer en raison de multiples failles, plis et plissottements (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR).
          Commentaire
          -
        • Membre d'Allières Vue détaillée

          Origine du nom

          Allières (FR), Haut Intyamon

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          statut inconnu
          Nom à utiliser
          En bref
          Alternance de calcaire argileux et de marne (wackestone ou mudstone) de la partie inférieure de la Formation de Rote Platte. Couleur rouge foncé à pourpre avec taches de réduction vert foncé ou gris-verdâtre soulignant les nombreuses zones bioturbées.
          Âge
          Turonien tardif - Turonien tardif
          Epaisseur
          5-10 m (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR).
          Commentaire
          -
        • Calcaire de Gérignoz Vue détaillée

          Origine du nom

          Village de Gérignoz (FR) à l'entrée des Gorges de la Sarine.

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Membre local (remplaçant latéralement les niveaux plus argileux du Mb. d'Allières) de la Fm. de Rote Platte, constitué de calcaire gris clair à rose ou vert pâle, en bancs minces faiblement onduleux, riche en pithonelles et avec de nombreuses traces de bioturbation.
          Âge
          Turonien tardif - Turonien tardif
          Epaisseur
          Max. 4 m (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          Zone interne des Préalpes Médianes romandes, au SE de l'axe synclinal de Château-d'Oex, et lentille isolée dans le synclinal de la Gruyère à la Forclaz.
          Région-type
          Pays d'Enhaut (VD).
          Commentaire
          -
        • Plagersflue-Kalkarenit Vue détaillée

          Origine du nom

          Plagersflue (FR), Jaunpassstrasse

          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Basisbank der Rote-Platte-Formation (und der Couches-Rouges-Gruppe), aus einem grau-beigen, gelblichen oder hellgrauen dünnbankigen Kalkarenit (Grainstone bis Packstone) mit sedimentären Strukturen. Angebohrter Hartgrund im Dach.
          Âge
          Turonien moyen - Turonien moyen
          Epaisseur
          Normalerweise weniger als 0,5 m ; 0,3 m an der Typlokalität ; 2 m an der Wandflue und Max. 3,5 m am Wolfs Ort (Col du Loup) (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Jaungebiet (FR/BE)
          Commentaire
          Wurde von Python-Dupasquier (1990) als Teil der liegende Intyamon-Fm. betrachtet
    • Dorfflüe-Formation Vue détaillée

      Origine du nom

      Underi und Oberi Dorfflüe (BE), Saanen

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Hellgrauer massiver Kalk der Préalpes médianes rigides, selten mit Silexknollen.
      Âge
      Oxfordien précoce - Berriasien précoce
      Epaisseur
      120 m an der Dorfflüe, 150-200 m an der Gastlosen, 300 m am Niderhore ; 180-250 m (Badoux & Gabus 1991)
      Extension géographique
      Z.B. Gastlosen, Mittagflue, Niderhore.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
      • Wandfluh-Mikrofazies

        Origine du nom

        Gipfel der Wandfluh = Wandflue (FR)/(BE)

        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Beige, bioklastische und oolithische Kalke im Dach der Dorfflüe-Fm., mit einer eine mikritische Grundmasse.
        Âge
        Tithonien - Crétacé Précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Gastlosenkette.
        Région-type
        Gastlosen (BE/FR)
        Commentaire
        -
      • Gummfluh-Mikrofazies

        Origine du nom

        Gummfluh (VD)/(BE)

        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Calcarénite bioclastique grossière gris clair, comprenant notamment des coraux.
        Âge
        Oxfordien - Tithonien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Gummfluh, Rigides internes, Niderhorn, bis zur Simmenflue.
        Région-type
        Gummfluh (VD/BE)
        Commentaire
        -
      • Gastlosen-Oolith Vue détaillée

        Origine du nom

        Gastlosen (BE)/(FR)

        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Dickbankige, helle, im Bruch hellbeige bis hellgraue Kalke (meistens Oospariten), ohne sichtbare Sedimentstrukturen
        Âge
        Kimméridgien - Tithonien
        Epaisseur
        40-80 m (Heinz & Isenschmid 1988)
        Extension géographique
        Gastlosenkette, sowie in die nördlichen Schuppen der Rigides internes und in die südlichen Plastiques internes.
        Région-type
        Gastlosen (BE/FR)
        Commentaire
        -
      • Rindenkorn-Mikrofazies Vue détaillée

        Origine du nom
        Rindenkorn = Onkolithen
        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Grobgebankte, hellgrau anwitternde, bräunliche bis dunkelgraue Kalke mit inhomogener, gegen oben zunehmend oolithischer Zusammensetzung.
        Âge
        Kimméridgien - Kimméridgien
        Epaisseur
        30-50 m (Heinz & Isenschmid 1988)
        Extension géographique
        Rigides Externes, sowie lokal in den Rigides Internes (Rocher Pourri und Dorfflüe).
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • Pfad-Mikrofazies Vue détaillée

        Origine du nom

        Uf Pfad (BE), am Bäderhorn

        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Gebankte Kalke (feinbioklastische Peloid-Packstones und -Grainstones oder Biopelmikrite) mit dunkelbrauner Bruchfarbe und leicht bituminösem Geruch im unteren Teil der Dorfflüe-Fm.
        Âge
        Oxfordien - Kimméridgien
        Epaisseur
        Max. 60-150 m in der Gastlosenkette.
        Extension géographique
        Von den südlichen Schuppen der Plastiques internes über die Rigides externes (Gastlosenkette) bis in die Rigides internes. Fehlt in den Rigides des Diemtigtales.
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
  • «Barrhorn-Serie» Vue détaillée

    Origine du nom

    Barrhorn (VS)

    Rang
    Sous-groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Umfassende mesozoische Schichtfolge des Normalschenkels der Siviez-Mischabel-Decke.
    Âge
    Mésozoïque - Eocène
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Barrhorn, Lana, Pas de Lona. Se suit au moins jusqu'à Lourtier dans le Val de Bagnes. Mettelhorn-Platthorn au-dessus de Zermatt (Güller 1947).
    Région-type
    -
    Commentaire
    Sedimentbedeckung der Siviez-Mischabel-Decke (Staub in: Ellenberger 1953). Äquivalent der externe Vanoise (Ellenberger 1952) und der Préalpes médianes rigides (Ellenberger 1958, Sartori 1990).
    • Formation de Cuvigne Derrey Vue détaillée

      Origine du nom

      Cuvigne Derrey (FR), Haut-Intyamon, SW Montbovon

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Flysch schisto-gréseux des Préalpes Médianes, constitué de grès fin à moyen et de marne beige.
      Âge
      Lutétien - Lutétien
      Epaisseur
      Max. 20 m dans les Préalpes médaines plastiques.
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR).
      Commentaire
      -
    • Couches Rouges des Préalpes Médianes Vue détaillée

      Origine du nom
      Nommées d'après leur couleur rouge frappante, qui n'est toutefois pas répandue de manière uniforme et générale.
      Rang
      Sous-groupe lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Ensemble relativement peu épais de dépôts sédimentaires du Crétacé tardif et du Paléogène précoce, ayant pour caractéristique commune leur nature argilo-calcaire, leur couleur rouge ou gris verdâtre et l'abondance des microfossiles planctoniques. Trois phases successives de sédimentation y sont enregistrées, séparées par d'importantes lacunes stratigraphiques.
      Âge
      Turonien tardif - Yprésien
      Epaisseur
      35-80 m, jusqu'à 150 m environ. De l'ordre de 200 m selon Guillaume (1986).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Préalpes Médianes.
      Commentaire
      Considérées longtemps comme une formation unique, les Couches Rouges sont subdivisées aujourd'hui en trois formations distinctes (Guillaume 1986).
      • Formation des Chenaux Rouges Vue détaillée

        Origine du nom

        Torrent des Chenaux Rouges (VD), W Ciernes Picat.

        Rang
        Formation lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Partie sommitale (tertiaire) plus marneuse et rouge sombre du Gr. des Couches Rouges: calcaire argileux (wackestone) de couleur rouge ou rose plus ou moins foncée et microfaune caractéristique (radiolaires, globigérines globuleuses à paroi épaisse, globorotalidés).
        Âge
        Paléocène moyen - Yprésien
        Epaisseur
        Max. 60 m (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Pays d'Enhaut (VD).
        Commentaire
        -
        • Mégabrèche de Comborsin Vue détaillée

          Origine du nom

          Gourd de Comborsin (VD)

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Faciès bréchique local de la Formation des Chenaux Rouges, constitué d'une brèche polymicte à éléments non classés de nature, de taille et de couleur diverses enrobés dans une matrice marno-calcaire lie-de-vin.
          Âge
          Maastrichtien tardif - Yprésien précoce
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • Hochmatt-Kalkarenit Vue détaillée

          Origine du nom

          Hochmatt (FR), Val de Charmey

          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Linsenartige, dunkelrote bis grau-braune, kalkarenitische Lage an der Basis der Chenaux-Rouges-Formation (Couches-Rouges-Gruppe).
          Âge
          Paléocène moyen - Eocène précoce
          Epaisseur
          Selten mehr als 30 cm ; Max. 2 m (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • «Croûte minéralisée à structure stromatolitique» Vue détaillée

          Origine du nom
          -
          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau basal de la Fm. des Chenaux Rouges constitué d'une croûte ou d'un banc centimétrique à structure stromatolitique, passant localement à un conglomérat de concrétions emballées dans une gangue rougeâtre ou noirâtre à lustre métallique.
          Âge
          Paléocène - Eocène précoce
          Epaisseur
          2-7 cm, max. 10-20 cm pour les niveaux conglomératiques (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
      • Formation des Forclettes Vue détaillée

        Origine du nom

        Les Forclettes (VD), NW Pierre du Moëllé

        Rang
        Formation lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Partie médiane grise et bien litée du Gr. des Couches rouges: calcaire (packstone à grainstone) en bancs minces, riche en foraminifères planctoniques. Des niveaux plus argileux ou siliceux sont intercalés localement. Présence d'un conglomérat basal lorsque la Fm. de Rote Platte est absente.
        Âge
        Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
        Epaisseur
        50 m dans le secteur des Gastlosen (série complète), localement jusqu'à 120 m pour le seul Membre du Pissot près de Château d'Oex (Guillaume 1986). Les rapides variations latérales et l'érosion paléocène rendent l'estimation des épaisseurs originelles et de leur répartition difficile.
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Région des Tours d'Aï (VD).
        Commentaire
        Les membres constitutifs sont lenticulaires de sorte qu'ils peuvent se trouver chacun localement à la base de la formation.
        • Roter-Sattel-Hartgrund Vue détaillée

          Origine du nom

          Felswand Roter Sattel (FR), SW Jaun (schweizer Geotope Nr.222)

          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Dachbank der Forclettes-Formation (Couches-Rouges-Gruppe), mit erosiver, angebohrter, phosphatisierter Oberfläche.
          Âge
          Maastrichtien tardif - Paléocène moyen
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          Diskontinuierliche Verbreitung (paläozäne Erosion).
          Région-type
          Jaungebiet (FR/BE)
          Commentaire
          -
        • Conglomérat de Beaumont Vue détaillée

          Origine du nom

          Beaumont (FR), Val de Charmey

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Membre supérieur de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de conglomérat et brèche plus ou moins grossiers, de couleur caractéristique rouge brique, rouge foncé ou gris-rouge avec taches vertes (aspect parfois panaché ou décoloré suite à l'altération superficielle).
          Âge
          Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
          Epaisseur
          Quelques mètres d'épaisseur, sauf là où il a échappé à l'érosion paléocène: 20 m à la localité-type et jusqu'à au moins 50 m à Folliau au pied de Malatraix (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • Calcaire des Rayes Vue détaillée

          Origine du nom

          Rochers des Rayes (VD), N Rougemont

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Membre médian de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de calcaire (packstone à grainstone) gris ou gris-rougeâtre, en bancs minces, riches en débris organiques, sans intercalations argileuses. Aspect parfois massif et intensément stylolitisé.
          Âge
          Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
          Epaisseur
          Max. 28 m à la localité-type (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Chaîne des Gastlosen (FR/BE/VD).
          Commentaire
          -
        • Membre du Pissot Vue détaillée

          Origine du nom

          Gorges du Pissot (VD), SW Château-d'Oex

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Membre inférieur de la Fm. des Forclettes (Gr. des Couches Rouges), constitué de calcaire gris clair à gris-blanc (rouge ou gris-rosé tout à la base) en bancs minces, avec fines intercalations argileuses sporadiques. Abondantes traces de bioturbation et structures sédimentaires.
          Âge
          Maastrichtien tardif - Maastrichtien tardif
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Pays d'Enhaut (VD).
          Commentaire
          -
      • Rote-Platte-Formation Vue détaillée

        Origine du nom

        Felssporn Rote Platte (= Simmeflue), 2 km WSW Wimmis (BE)

        Rang
        Formation lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Unterer kalkig-mergeliger bunter Teil der Couhes-Rouges-Gr.: regelmässige Wechsellagerung von grauem, rotem, rosafarbigem oder hellgrünem Kalk und Mergelkalk (Wackestone bis Mudstone), reich an planktonischen Foraminiferen. Besteht aus 5 linsenförmige Members.
        Âge
        Turonien tardif - Santonien tardif
        Epaisseur
        Wahrscheinlich ca. 200 m, mit mehreren tektonischen Duplikationen, starken lateralen Schwankungen und internen Lücken (Guillaume 1986).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Niedersimmental (BE)
        Commentaire
        Wegen ihrer linsenartigen und transgressiven Natur kann jedes Member an der Basis der Formation vortreten.
        • Wildenbach-Member Vue détaillée

          Origine du nom

          Einmündung der Schlucht des Wildenbachs (BE), 1 km N Erlenbach

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Kalk, toniger Kalk und schiefriger Mergel mit charakteristischer dunkelroter, ziegelroter oder purpurer Farbe im Dach der Rote-Platte-Formation.
          Âge
          Santonien - Santonien tardif
          Epaisseur
          Max. 18 m an der Typlokalität (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          Diskontinuierliche Verteilung (grosse stratigraphische Lücke).
          Région-type
          Niedersimmental (BE)
          Commentaire
          Unterscheidet sich vom hangenden Rontins-Member durch seine stärkere rote Färbung sowie seiner tonigere und weniger zyklische Natur.
          • Hardground de Pra du Pont Vue détaillée

            Origine du nom

            Chalet de Pra du Pont (FR)

            Rang
            Banc lithostratigraphique
            Statut
            terme informel
            Nom à utiliser
            En bref
            Surface indurée, minéralisée et silicifiée du sommet de la Fm. de Rote Platte, contenant des grains de glauconie. Base irrégulière pénétrant dans les calcaires sous-jacents (Mb. du Wildenbach).
            Âge
            Campanien - Maastrichtien précoce
            Epaisseur
            -
            Extension géographique
            -
            Région-type
            Haut Intyamon (synclinal de la Gruyère).
            Commentaire
            -
        • Membre des Rontins Vue détaillée

          Origine du nom

          Les Rontins (FR), entre Enney et Villars-sous-Mont (Vallée de l'Intyamon).

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Membre le plus épais et le plus étendu de la Fm. de Rote Platte (Gr. des Couches Rouges), constitué d'une répétition cyclique de calcaire (parfois siliceux), calcaire argileux et shale. Série localement monotone en l'absence d'argile. Couleur grise, rouge ou verte, avec nombreuse taches de bioturbation noirâtres ou verdâtres.
          Âge
          Turonien tardif - Santonien
          Epaisseur
          60-100 m, mais difficile à estimer en raison de multiples failles, plis et plissottements (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR).
          Commentaire
          -
        • Membre d'Allières Vue détaillée

          Origine du nom

          Allières (FR), Haut Intyamon

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          statut inconnu
          Nom à utiliser
          En bref
          Alternance de calcaire argileux et de marne (wackestone ou mudstone) de la partie inférieure de la Formation de Rote Platte. Couleur rouge foncé à pourpre avec taches de réduction vert foncé ou gris-verdâtre soulignant les nombreuses zones bioturbées.
          Âge
          Turonien tardif - Turonien tardif
          Epaisseur
          5-10 m (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR).
          Commentaire
          -
        • Calcaire de Gérignoz Vue détaillée

          Origine du nom

          Village de Gérignoz (FR) à l'entrée des Gorges de la Sarine.

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Membre local (remplaçant latéralement les niveaux plus argileux du Mb. d'Allières) de la Fm. de Rote Platte, constitué de calcaire gris clair à rose ou vert pâle, en bancs minces faiblement onduleux, riche en pithonelles et avec de nombreuses traces de bioturbation.
          Âge
          Turonien tardif - Turonien tardif
          Epaisseur
          Max. 4 m (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          Zone interne des Préalpes Médianes romandes, au SE de l'axe synclinal de Château-d'Oex, et lentille isolée dans le synclinal de la Gruyère à la Forclaz.
          Région-type
          Pays d'Enhaut (VD).
          Commentaire
          -
        • Plagersflue-Kalkarenit Vue détaillée

          Origine du nom

          Plagersflue (FR), Jaunpassstrasse

          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Basisbank der Rote-Platte-Formation (und der Couches-Rouges-Gruppe), aus einem grau-beigen, gelblichen oder hellgrauen dünnbankigen Kalkarenit (Grainstone bis Packstone) mit sedimentären Strukturen. Angebohrter Hartgrund im Dach.
          Âge
          Turonien moyen - Turonien moyen
          Epaisseur
          Normalerweise weniger als 0,5 m ; 0,3 m an der Typlokalität ; 2 m an der Wandflue und Max. 3,5 m am Wolfs Ort (Col du Loup) (Guillaume 1986).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Jaungebiet (FR/BE)
          Commentaire
          Wurde von Python-Dupasquier (1990) als Teil der liegende Intyamon-Fm. betrachtet
    • Formation de l'Intyamon Vue détaillée

      Origine du nom

      vallée de l'Intyamon (FR) (Haute Gruyère)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Calcaires argileux gris et marnes sombres formant un «complexe schisteux intermédiaires» entre les calcaires plaquetés de la Fm. des Sciernes d'Albeuve (en-dessous) et le Gr. des Couches Rouges (au-dessus). Plusieurs niveaux de black shales sont intercalés dans cette unité.
      Âge
      Aptien précoce - Turonien moyen
      Epaisseur
      70 m à la localité-type, réduite à une vingtaine de mètres, voire absente dans les Plastiques internes (Braillard 2015) ; 15 cm à Neirivue (Mauve 1921).
      Extension géographique
      Synclinal de la Gruyère.
      Région-type
      Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR)
      Commentaire
      -
      • Chällihorn-Member Vue détaillée

        Origine du nom

        Arête orientale du Chällihorn (FR), Jaun

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Mikritischer Kalk und grauer Mergel im oberen Teil der Intyamon-Formation, reich an planktonischen Mikrofossilien. Einige dunkle Mergellagen und kieselige Kalke treten auch auf.
        Âge
        Cénomanien précoce - Turonien moyen
        Epaisseur
        38-40 m (Python-Dupasquier 1990).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Jaungebiet (FR/BE)
        Commentaire
        -
        • Rochers-de-Naye-Schichten Vue détaillée

          Origine du nom

          Rochers de Naye (VD)

          Rang
          unité lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau repère du sommet de la Fm. de l'Intyamon, constitué de calcaires amalgamés de teinte verte (calcaires siliceux, calcaires marneux et interlits marneux). Le sommet de l'unité présente des perforations à remplissage de biomicrite rouge.
          Âge
          Turonien moyen - Turonien moyen
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • Cenomanian/Turonian Boundary Event (CTBE = OAE-2) Vue détaillée

          Origine du nom
          -
          Rang
          OAE
          Statut
          valide
          Nom à utiliser
          En bref
          Oceanic anoxic event at the Cenomanian-Turonian boundary.
          Âge
          Cénomanien tardif - Turonien précoce
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • Roter-Sattel-Schichten Vue détaillée

          Origine du nom

          Roter Sattel (FR)

          Rang
          unité lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau repère constitué d'une alternance de calcaires (localement calcarénites) rouges à bioturbations vertes et de minces interlits marneux verdâtres au sein du Mb. du Chällihorn.
          Âge
          Cénomanien moyen - Cénomanien tardif
          Epaisseur
          Env. 6 m à la localité-type (Python-Dupasquier 1990).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
      • Membre de Rodosex Vue détaillée

        Origine du nom

        Chalet de Rodosex (VD), NNW Rougemont

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Série condensée de la Fm. de l'Intyamon (correspondant au sommet du Mb. de Comba d'Avau et à la partie inférieure du Mb. du Chällihorn), comprenant des encroûtements stromatolitiques manganésifères ou phosphatés recouverts par des marnes noires biodétritiques et des carcarénites bioclastiques verdâtres riches en glauconie.
        Âge
        Albien tardif - Cénomanien moyen
        Epaisseur
        Max. 60 cm à Rodosex, 30 cm au Torrent des Rossettes (Braillard in prep.)
        Extension géographique
        Régions de Leysin - Tours d'Aï, La Braye, Gastlosen.
        Région-type
        Gastlosen (BE/FR)
        Commentaire
        -
      • Membre de la Comba d'Avau Vue détaillée

        Origine du nom

        Comba d'Avau (FR), Haut-Intyamon

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        -
        Nom à utiliser
        En bref
        Partie médiane de la Fm. de l'Intyamon, constituée de marnes noires, de calcaire marneux sombre, pyriteux et bioturbé, alternant avec du calcaire marneux laminé (biomicrite) et, vers le haut, de calcaire et calcarénite siliceuse à surface plane ou mamelonée.
        Âge
        Aptien précoce - Albien tardif
        Epaisseur
        Jusqu'à 30-35 m (Python-Dupasquier 1990).
        Extension géographique
        Préalpes Médianes septentrionales, localement partiellement ou totalement absent.
        Région-type
        Vallée de l'Intyamon / Haute Gruyère (FR)
        Commentaire
        -
        • Couches de Corjon Vue détaillée

          Origine du nom

          Torrent des Châtelards, en aval de l'alpage de Corjon (FR)

          Rang
          unité lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau repère plus massif du sommet du Mb. de la Comba d'Avau, constitué de calcaires et de calcaires marneux de couleur rouge-violacée, puis bigarrée rouge-vert/rouge-orange, surmontant un niveau marneux noir pyriteux, de 30 cm.
          Âge
          Albien terminal - Albien terminal
          Epaisseur
          1,5 m (Python-Dupasquier 1990).
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Synclinal de Corjon (FR)
          Commentaire
          -
        • Oceanic Anoxic Event (OAE 1c) Vue détaillée

          Origine du nom
          -
          Rang
          chemostratigraphie
          Statut
          valide
          Nom à utiliser
          En bref
          Oceanic anoxic event of the Late Albian.
          Âge
          Albien moyen - Albien tardif
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • Couches du Gros Haut Crêt Vue détaillée

          Origine du nom

          Gros Haut Crêt (FR)

          Rang
          unité lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau repère constitué de bancs calcaires amalgamés de teinte rouge (parfois aussi verte) au sein du Mb. de la Comba d'Avau.
          Âge
          Aptien tardif - Aptien tardif
          Epaisseur
          1,5-2 m (Python-Dupasquier 1990).
          Extension géographique
          Rochers de Naye, Comba d'Avau, Vanil d'Arpille - Gros Brun, Schitterwang, Roter Sattel, Chällihorn, Widdergalm, Beret.
          Région-type
          Synclinal de la Gruyère (FR)
          Commentaire
          -
        • Selli Oceanic Anoxic Event (OAE 1a) Vue détaillée

          Origine du nom
          -
          Rang
          OAE
          Statut
          valide
          Nom à utiliser
          En bref
          Oceanic anoxic event at the base of the Aptian.
          Âge
          Aptien précoce - Aptien précoce
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
    • Dorfflüe-Formation Vue détaillée

      Origine du nom

      Underi und Oberi Dorfflüe (BE), Saanen

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Hellgrauer massiver Kalk der Préalpes médianes rigides, selten mit Silexknollen.
      Âge
      Oxfordien précoce - Berriasien précoce
      Epaisseur
      120 m an der Dorfflüe, 150-200 m an der Gastlosen, 300 m am Niderhore ; 180-250 m (Badoux & Gabus 1991)
      Extension géographique
      Z.B. Gastlosen, Mittagflue, Niderhore.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
      • Wandfluh-Mikrofazies

        Origine du nom

        Gipfel der Wandfluh = Wandflue (FR)/(BE)

        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Beige, bioklastische und oolithische Kalke im Dach der Dorfflüe-Fm., mit einer eine mikritische Grundmasse.
        Âge
        Tithonien - Crétacé Précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Gastlosenkette.
        Région-type
        Gastlosen (BE/FR)
        Commentaire
        -
      • Gummfluh-Mikrofazies

        Origine du nom

        Gummfluh (VD)/(BE)

        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Calcarénite bioclastique grossière gris clair, comprenant notamment des coraux.
        Âge
        Oxfordien - Tithonien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Gummfluh, Rigides internes, Niderhorn, bis zur Simmenflue.
        Région-type
        Gummfluh (VD/BE)
        Commentaire
        -
      • Gastlosen-Oolith Vue détaillée

        Origine du nom

        Gastlosen (BE)/(FR)

        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Dickbankige, helle, im Bruch hellbeige bis hellgraue Kalke (meistens Oospariten), ohne sichtbare Sedimentstrukturen
        Âge
        Kimméridgien - Tithonien
        Epaisseur
        40-80 m (Heinz & Isenschmid 1988)
        Extension géographique
        Gastlosenkette, sowie in die nördlichen Schuppen der Rigides internes und in die südlichen Plastiques internes.
        Région-type
        Gastlosen (BE/FR)
        Commentaire
        -
      • Rindenkorn-Mikrofazies Vue détaillée

        Origine du nom
        Rindenkorn = Onkolithen
        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Grobgebankte, hellgrau anwitternde, bräunliche bis dunkelgraue Kalke mit inhomogener, gegen oben zunehmend oolithischer Zusammensetzung.
        Âge
        Kimméridgien - Kimméridgien
        Epaisseur
        30-50 m (Heinz & Isenschmid 1988)
        Extension géographique
        Rigides Externes, sowie lokal in den Rigides Internes (Rocher Pourri und Dorfflüe).
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • Pfad-Mikrofazies Vue détaillée

        Origine du nom

        Uf Pfad (BE), am Bäderhorn

        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Gebankte Kalke (feinbioklastische Peloid-Packstones und -Grainstones oder Biopelmikrite) mit dunkelbrauner Bruchfarbe und leicht bituminösem Geruch im unteren Teil der Dorfflüe-Fm.
        Âge
        Oxfordien - Kimméridgien
        Epaisseur
        Max. 60-150 m in der Gastlosenkette.
        Extension géographique
        Von den südlichen Schuppen der Plastiques internes über die Rigides externes (Gastlosenkette) bis in die Rigides internes. Fehlt in den Rigides des Diemtigtales.
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Couches à Mytilus Vue détaillée

      Origine du nom

      Namensgebendes Fossil: Bivalven-Gattung Mytilus, insb. der Art Mytilus laitmairensis

      .

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme historique formalisé
      Nom à utiliser
      En bref
      Dépôts peu profonds du Dogger des Préalpes médianes, constitués principalement de conglomérat, marne charbonneuse, calcaire marneux fossilifère et calcaire sableux.
      Âge
      Bajocien tardif - Callovien
      Epaisseur
      120 m ; 65-70 m au Seehorn (Hofstetter 1982)
      Extension géographique
      Savoie (Mont Chauffé), Vallée de la Grande Eau (Vuargny), Pays-d'Enhaut (Le Rubli, La Laitemaire), Simmenthal (Boltigen, Simmenfluh/Wimmis), Zuckerspitz, Spillgerten
      Région-type
      Préalpes vaudoises (VD)
      Commentaire
      -
      • Membre du Col de Cordon Vue détaillée

        Origine du nom

        Col de Cordon (Mieussy, Haute-Savoie, France)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Calcaires graveleux grossiers (calcarénites) contenant passablement de quartz détritique, avec niveaux conglomératique dans la partie inférieure du membre et calcaires à coraux dans la partie supérieure. Des passées de ce faciès particulier s’intercalent à divers niveaux des Couches à Mytilus, mais sont surtout caractéristiques du sommet de la formation.
        Âge
        Bathonien tardif - Callovien
        Epaisseur
        25 m à la localité-type (Plancherel 1998) ; max. environ 70 m.
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
        • Stockenflue-Kalk Vue détaillée

          Origine du nom

          Stockeflue (BE) - Erlenbach im Simmental

          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Kalk mit zahlreichen Quarzkörnern sowie Korallen- und Muschelbruchstücken im oberen Teil des Col-de-Cordon-Mb.
          Âge
          Bathonien - Callovien
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • Klus-Konglomerat Vue détaillée

          Origine du nom

          Klusalp / Chlus (BE), bei Boltigen

          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Dickbankiger Kalkarenit und Konglomeratlagen mit gerundeten, kieseligen Elementen im unteren Teil des Col-de-Cordon-Mb.
          Âge
          -
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
      • Membre du Rubli Vue détaillée

        Origine du nom
        Le Rubli (VD), Rougemont
        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Deux faciès principaux se succèdent, avec toutefois de fréquentes récurrences d’un faciès dans l’autre: calcschistes fossilifères à niveaux charbonneux dans la partie inférieure et calcaires foncés dans la partie supérieure.
        Âge
        Bajocien tardif - Callovien
        Epaisseur
        Autour de 50 m en moyenne, localement jusqu'à 100 m environ.
        Extension géographique
        Rochers des Rayes, Le Rubli, ...
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
        • «Unité du calcaire foncé» («Calcaire fétide») Vue détaillée

          Origine du nom
          -
          Rang
          faciès pétrographique
          Statut
          terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
          Nom à utiliser
          En bref
          Calcaires fétides mal stratifiés ou massifs à patine claire et cassure brun foncé. La matrice micritique contient des oncolites et des foraminifères.
          Âge
          Bajocien tardif - Callovien précoce
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          Encore considéré comme base du Malm par de Loriol & Schardt 1883 (qui ne l'incluaient donc pas dans leurs couches à Mytilus).
        • «Unité des calcschistes fossilifères» Vue détaillée

          Origine du nom
          -
          Rang
          faciès pétrographique
          Statut
          terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
          Nom à utiliser
          En bref
          Faciès classique des Couches à Mytilus, constitué d'une alternance de schistes argileux durs et de bancs calcschisteux décimétriques à patine beige-brunâtre et cassure brun foncé, dégageant une odeur fétide. Macrofaune variée et abondante. Débris végétaux charbonneux localement concentrés en lentilles.
          Âge
          Bajocien tardif - Callovien précoce
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          Rochers des Rayes, Le Rubli, ... , Préalpes du Chablais (massif de la Haute-Pointe).
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
      • Membre de Chavanette Vue détaillée

        Origine du nom

        Pas de Chavanette (VS)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Association irrégulière de conglomérats et de marnes gréso-charbonneuses de la base des Couches à Mytilus. La composition des conglomérats refléte la nature du substrat transgressé: dolomies triasiques plus ou moins bréchiques, Rhétien, Formation de Sommant.
        Âge
        Aalénien - Bajocien
        Epaisseur
        Epaisseurs et âges variables: 65 m à la localité-type, 6 m à la Pointe de la Rovagne (Plancherel 1998).
        Extension géographique
        Pas de Chavanette, La Laitemaire, ...
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Bruneggjoch-Metabauxit Vue détaillée

      Origine du nom

      Bruneggjoch (VS)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau de schiste à chloritoïde et disthène représentant un sédiment bauxitique intensément métamorphisé entre les niveaux de marbre du Trias et du Malm.
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Formation de Clôt la Cime Vue détaillée

      Origine du nom

      Clôt la Cime (Hautes Alpes, France), sommet situé directement à l'W du Col de l'Izoard (à ne pas confondre avec le sommet de Clôt la Cime au SE de La Bréole dans les Alpes de Haute Provence, constitué essentiellement de Lias supérieur et appartenant aux Massifs Subalpins).

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Succession d'abord dolomitique (avec intercalation de gypse), puis bréchique, et enfin gréseuse, du Trias briançonnais.
      Âge
      Carnien précoce - Carnien moyen
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Unité typique de la région de Briançon (France). Elle est absente des Préalpes suisses (Baud et al. 2016), mais semble bien développée sur le plateau de Nax, à la combe de Vercorin, à la cuvette de Vex et au-dessous d'Euseigne.
      Région-type
      Briançonnais des Hautes Alpes (France).
      Commentaire
      Un seul niveau évaporitique est présent dans les Préalpes, avec des schistes et grès à Equisetum et des brèches dolomitiques.
      • «Obere Rauhwacke» (des Penninikums) Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme obsolète (abandonné)
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau de cornieule du sommet du Trias des Préalpes Médianes rigides (zone de broyage au contact avec les «Dolomies blondes» de la base des Préalpes Médianes plastiques?).
        Âge
        Carnien - Carnien
        Epaisseur
        Env. 50 m (Badoux & Gabus 1991)
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Formation de Champcella Vue détaillée

      Origine du nom
      Champcella (Briançonnais, France)
      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Calcaires massifs rubanés, dolomies noires et dolomies cendrées du Trias tardif briançonnais. Un niveau à Myophoria (bivalve) constitue le toit de l'unité.
      Âge
      Anisien tardif - Ladinien
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Région de Briançon.
      Région-type
      Briançonnais des Hautes Alpes (France)
      Commentaire
      Se distingue de la Formation du Wiriehorn notamment par la présence de dolomies noires. Dans la région-type une lacune stratigraphique est présente au toit de l'unité qui est surmontée directement par le Dogger.
      • «Couches à Costatoria goldfussi» Vue détaillée

        Origine du nom

        Nom basé sur l'abondance de l'espèce de bivalve fossile Myophoria (Costatoria) goldfussi Alberti 1830 (également présent dans le Membre des Erpilles sus-jacent).

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau repère constitué de calcaire lité à Myophoria (bivalve), situé quelques mètres au-dessus de la base de la Formation du Pralet.
        Âge
        Ladinien initial - Ladinien précoce
        Epaisseur
        15 m au Mont d'Or (Botteron 1961).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • «Dolomies cendrées»

        Origine du nom
        -
        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
        Nom à utiliser
        En bref
        -
        Âge
        Ladinien - Ladinien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • «Dolomies noires»

        Origine du nom
        -
        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Dolomies sombres intercalées entre les calcaires rubanés et les dolomies cendrées de la Formation de Champcella.
        Âge
        -
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Briançonnais des Hautes Alpes (France).
        Commentaire
        -
      • «Calcaires rubanés»

        Origine du nom
        -
        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Faciès caractéristique de la partie moyenne du Trias des Préalpes médianes (Mb. de Wildgrimmi de la Fm. du Wiriehorn) constitué de bancs de calcaire massif, parfois dolomitisés.
        Âge
        Ladinien - Ladinien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
        • «Banc à Diplopora uniserialis» Vue détaillée

          Origine du nom
          -
          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau repère à Diplopores du Membre du Wildgrimmi (Fm. du Wiriehorn).
          Âge
          Ladinien - Ladinien
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
    • Formation de St-Triphon Vue détaillée

      Origine du nom

      St-Triphon (VD) - Ollon

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Unité caractérisée par la présence de deux faciès principaux: les calcaires vermiculés et les calcaires granuleux. Des niveaux de dolomies et d'argilites soulignent l'évolution cyclique des dépôts. Deux niveaux principaux à algues dasycladales ("diplopores") permettent la subdivision en trois membre. Le «marbre de Saint-Triphon» (calcaire sombre à nombreux stylolithes) correspond à la partie supérieure du Membre des Andonces, au-dessus d'un niveau-repère à silex.
      Âge
      Olénékien terminal - Anisien moyen
      Epaisseur
      220 m en moyenne dans les Préalpes, épaisseurs moindres dans le domaine pennique
      Formation de St.-Triphon à la localité-type
      Formation de St.-Triphon à la localité-type
      Formation de St.-Triphon
      Formation de St.-Triphon
      Formation de St.-Triphon
      Formation de St.-Triphon
      Stylolithes dans la Formation de St.-Triphon
      Stylolithes dans la Formation de St.-Triphon
      Paléokarst indiquant la position inverse de la Formation de St.-Triphon à la localité-type.
      Paléokarst indiquant la position inverse de la Formation de St.-Triphon à la localité-type.
      Extension géographique
      Base stratigraphique de toute la partie radicale des Préalpes medianes. Epaisseurs moindres dans le domaine pennique en Valais (Beauregard, Pontis, Barrhorn), en Vanoise, en Briançonnais et en Ligurie.
      Région-type
      Collines de St-Triphon (VD) dans la plaine du Rhône, vallée de la Grande Eau et massif du Mont d'Or (à l'Est du Col des Mosses).
      Commentaire
      La particularité de la Formation de St-Triphon dans la Zone Houillère (partie inférieure des «Calcaires des Pontis») est de présenter en plusieurs endroits une base stratigraphique peu perturbée. (Sartori et al. 2006)
      • Membre des Andonces Vue détaillée

        Origine du nom

        Carrières des Andonces (VD), St-Triphon

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Calcaires variés, principalement granuleux, avec intervalle siliceux. Niveau à Physoporella à la base et faciès tendant à l'émersion au sommet (stromatolithes, argillites). Le «marbre de Saint-Triphon» correspond à la partie supérieure du membre, formée de calcaires sombres fortement stylolithisés et parfois vermiculés.
        Âge
        Anisien moyen - Anisien tardif
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Collines de St-Triphon et du Plantour.
        Commentaire
        -
        • «Cornieule moyenne»

          Origine du nom
          -
          Rang
          unité lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau d'émersion du sommet de la Formation de St-Triphon, constitué de dolomie, cornieule et pélites.
          Âge
          Anisien - Ladinien
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • «Calcaire de Saint-Triphon»

          Origine du nom

          St-Triphon (VD) - Ollon

          Rang
          unité lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Calcaire sombre à nombreux stylolithes, exploité comme «marbre» par les carriers.
          Âge
          Anisien - Anisien
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          Collines de St-Triphon (VD)
          Commentaire
          Le «calcaire ou marbre de Saint-Triphon» ne correspond qu'à une partie du membre supérieur de la Formation de St-Triphon.
        • «Niveau à Silex»

          Origine du nom
          -
          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau repère de la partie supérieure de la Fm. de St-Triphon, riche en silex et autres concrétions siliceuses, et contenant parfois aussi des articles de crinoïdes de section ronde.
          Âge
          Anisien - Anisien
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
        • «Banc à Physoporella» Vue détaillée

          Origine du nom
          Physoporella (algue dasycladale diplopore).
          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Banc repère à diplopores de la base du Membre des Andonces (Fm. de St-Triphon).
          Âge
          Anisien - Anisien
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
      • Membre du Lessus Vue détaillée

        Origine du nom

        Le Lessus (VD), St-Triphon

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Calcaires variés, principalement granuleux, avec intercalation d'un ou deux niveaux de calcaires de type vermiculé. Banc à Anisoporella à la base.
        Âge
        Anisien précoce - Anisien moyen
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Collines de St-Triphon (VD).
        Commentaire
        -
        • «Banc à Anisoporella» Vue détaillée

          Origine du nom
          Anisoporella (algue dasycladale diplopore).
          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Banc repère à diplopores de la base du Membre du Lessus (Fm. de St-Triphon).
          Âge
          Anisien - Anisien
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
      • Membre de Dorchaux Vue détaillée

        Origine du nom

        Dorchaux (VD) - Ormont-Dessous

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Partie inférieure de la Formation de St-Triphon constituée de dolomies grises ou jaunes, stromatolitiques et de pélites noires, vertes ou rouges. On y rattache également parfois les cornieules de la base des écailles tectoniques.
        Âge
        Olénékien terminal - Anisien précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Massif du Mont d'Or, à l'Est du Col des Mosses.
        Commentaire
        -
        • «Cornieule inférieure»

          Origine du nom
          -
          Rang
          faciès pétrographique
          Statut
          terme obsolète (abandonné)
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau de cornieule préservé localement à la base de la Formation de St-Triphon, contenant par endroits des blocs de quartzite du Trias précoce.
          Âge
          Trias - Trias
          Epaisseur
          50-100 m (Badoux & Gabus 1991)
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
    • Bruneggjoch-Formation Vue détaillée

      Origine du nom

      Bruneggjoch (VS), SW St. Niklaus

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Cette unité, constituant la base de la série mésozoïque du Briançonnais, se distingue par ses quartzites massifs, vert pâle, légèrement sériciteux, à passées conglomératiques à éléments de quartz roses caractéristiques.
      Âge
      Permien tardif - Trias Précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Alpes de Suisse occidentale (p. ex. dans le Val d'Anniviers entre Fang et Vissoie jusqu'à l'Illhorn, ainsi qu'au Rothorn-Bella Tolla et aux Pointes de la Nava) et de Savoie. Probablement aussi dans toutes les unités quartzitiques «permo-triasiques» briançonnaises des Alpes françaises et italiennes. Dans les Grisons, des niveaux équivalents existent aussi dans les couvertures adhérentes aux socles des nappes du Tambo et de Suretta.
      Région-type
      Turtmanntal (VS)
      Commentaire
      -
      • Membre de Sous le Rocher Vue détaillée

        Origine du nom

        Carrière de «Sous le Rocher», 1 km W Taninges (France)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Quartzite blanc massif, à stratification oblique ou entrecroisée, devenant conglomératique et riche en carbonates au sommet.
        Âge
        Permien tardif - Trias Précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Alpes de Suisse occidentale et de Savoie
        Région-type
        Tanninges (Haute-Savoie)
        Commentaire
        Probablement aussi dans toutes les unités quartzitiques «permo-triasiques» briançonnaises des Alpes françaises et italiennes. Dans les Grisons, des niveaux équivalents existent aussi dans les couvertures adhérentes aux socles des nappes du Tambo et de Suretta.
      • Embd-Member Vue détaillée

        Origine du nom

        Embd (VS)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Unteres Member der Bruneggjoch-Formation bestehend aus massivem, grünlichem, feinkörnigem bis konglomeratischem Quarzit. Die konglomeratische Fazies enthält charakteristische rosa Quarzgerölle.
        Âge
        Permien tardif - Permien tardif
        Epaisseur
        20 m im Mattertal (Genier et al. 2008)
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Mattertal (VS)
        Commentaire
        -
  • serie d'Azoglio Vue détaillée

    Origine du nom

    Cima d'Azoglio (VS)/(Italia)

    Rang
    unité lithostratigraphique délimitée tectoniquement
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Couverture sédimentaire réduite de la nappe de Siviez-Mischabel préservée localement dans le haut Val Bognanco (à la bordure sud de l'unité de Verosso): quartzite gris clair, dolomie jaune-ocre (ou cornieule), alternance de marbre dolomitique et calcitique, marbre phylliteux à patine orangée.
    Âge
    -
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Formation de Clôt la Cime Vue détaillée

    Origine du nom

    Clôt la Cime (Hautes Alpes, France), sommet situé directement à l'W du Col de l'Izoard (à ne pas confondre avec le sommet de Clôt la Cime au SE de La Bréole dans les Alpes de Haute Provence, constitué essentiellement de Lias supérieur et appartenant aux Massifs Subalpins).

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Succession d'abord dolomitique (avec intercalation de gypse), puis bréchique, et enfin gréseuse, du Trias briançonnais.
    Âge
    Carnien précoce - Carnien moyen
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Unité typique de la région de Briançon (France). Elle est absente des Préalpes suisses (Baud et al. 2016), mais semble bien développée sur le plateau de Nax, à la combe de Vercorin, à la cuvette de Vex et au-dessous d'Euseigne.
    Région-type
    Briançonnais des Hautes Alpes (France).
    Commentaire
    Un seul niveau évaporitique est présent dans les Préalpes, avec des schistes et grès à Equisetum et des brèches dolomitiques.
    • «Obere Rauhwacke» (des Penninikums) Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      faciès pétrographique
      Statut
      terme obsolète (abandonné)
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau de cornieule du sommet du Trias des Préalpes Médianes rigides (zone de broyage au contact avec les «Dolomies blondes» de la base des Préalpes Médianes plastiques?).
      Âge
      Carnien - Carnien
      Epaisseur
      Env. 50 m (Badoux & Gabus 1991)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Wiriehorn-Formation Vue détaillée

    Origine du nom

    Wiriehore (BE) Diemtigtal

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Epaisse séquence carbonatée formée de calcaire massif rubané et de dolomie cendrée.
    Âge
    Anisien tardif - Anisien tardif
    Epaisseur
    250 m am Mont d'Or (Botteron 1961), 275 m im Typusgebiet (Baud et al. 2016), 400 m am Rocher Plat (Lonfat 1965), 405 m am Seehorn (Genge 1958).
    Extension géographique
    Préalpes Médianes Rigides et Pennique valaisan (Vex - Nax- Vercorin).
    Région-type
    Diemtigtal (BE), Wiriehorn-Rothorn-Schuppe
    Commentaire
    -
    • Bodeflue-Member Vue détaillée

      Origine du nom

      Bodeflue (BE) am Wiriehorn, Diemtigtal

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      proposition
      Nom à utiliser
      En bref
      Helle Dolomite im oberen Teil der Wiriehorn-Formation.
      Âge
      Anisien tardif - Anisien tardif
      Epaisseur
      63 m am Seehorn (Genge 1958), 28 m an der Typlokalität (Baud et al. 2016), 25 m am Rocher Plat (Baud in: Lombard et al. 1975) ; 20-80 m (Baud et al. 2016).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Diemtigtal (BE), Wiriehorn-Rothorn-Schuppe
      Commentaire
      -
    • Wildgrimmi-Member Vue détaillée

      Origine du nom

      Tal Wildgrimmi (BE), Diemtigen

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      «Gebänderte» Wechsellagerung von dunklem Kalk und Dolomit im unteren Teil der Wiriehorn-Fm.
      Âge
      Anisien tardif - Anisien tardif
      Epaisseur
      342 m am Seehorn (Genge 1958), 300 m am Mont d'Or (Lonfat 1965), 239 m an der Typlokalität (Baud et al. 2016) und 150 m am Mont d'Or (Botteron 1961).
      Extension géographique
      Préalpes Médianes Rigides
      Région-type
      Diemtigtal (BE), Wiriehorn-Rothorn-Schuppe
      Commentaire
      -
      • «Banc à Diplopora uniserialis» Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau repère à Diplopores du Membre du Wildgrimmi (Fm. du Wiriehorn).
        Âge
        Ladinien - Ladinien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
  • Formation de St-Triphon Vue détaillée

    Origine du nom

    St-Triphon (VD) - Ollon

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Unité caractérisée par la présence de deux faciès principaux: les calcaires vermiculés et les calcaires granuleux. Des niveaux de dolomies et d'argilites soulignent l'évolution cyclique des dépôts. Deux niveaux principaux à algues dasycladales ("diplopores") permettent la subdivision en trois membre. Le «marbre de Saint-Triphon» (calcaire sombre à nombreux stylolithes) correspond à la partie supérieure du Membre des Andonces, au-dessus d'un niveau-repère à silex.
    Âge
    Olénékien terminal - Anisien moyen
    Epaisseur
    220 m en moyenne dans les Préalpes, épaisseurs moindres dans le domaine pennique
    Formation de St.-Triphon à la localité-type
    Formation de St.-Triphon à la localité-type
    Formation de St.-Triphon
    Formation de St.-Triphon
    Formation de St.-Triphon
    Formation de St.-Triphon
    Stylolithes dans la Formation de St.-Triphon
    Stylolithes dans la Formation de St.-Triphon
    Paléokarst indiquant la position inverse de la Formation de St.-Triphon à la localité-type.
    Paléokarst indiquant la position inverse de la Formation de St.-Triphon à la localité-type.
    Extension géographique
    Base stratigraphique de toute la partie radicale des Préalpes medianes. Epaisseurs moindres dans le domaine pennique en Valais (Beauregard, Pontis, Barrhorn), en Vanoise, en Briançonnais et en Ligurie.
    Région-type
    Collines de St-Triphon (VD) dans la plaine du Rhône, vallée de la Grande Eau et massif du Mont d'Or (à l'Est du Col des Mosses).
    Commentaire
    La particularité de la Formation de St-Triphon dans la Zone Houillère (partie inférieure des «Calcaires des Pontis») est de présenter en plusieurs endroits une base stratigraphique peu perturbée. (Sartori et al. 2006)
    • Membre des Andonces Vue détaillée

      Origine du nom

      Carrières des Andonces (VD), St-Triphon

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Calcaires variés, principalement granuleux, avec intervalle siliceux. Niveau à Physoporella à la base et faciès tendant à l'émersion au sommet (stromatolithes, argillites). Le «marbre de Saint-Triphon» correspond à la partie supérieure du membre, formée de calcaires sombres fortement stylolithisés et parfois vermiculés.
      Âge
      Anisien moyen - Anisien tardif
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Collines de St-Triphon et du Plantour.
      Commentaire
      -
      • «Cornieule moyenne»

        Origine du nom
        -
        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau d'émersion du sommet de la Formation de St-Triphon, constitué de dolomie, cornieule et pélites.
        Âge
        Anisien - Ladinien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • «Calcaire de Saint-Triphon»

        Origine du nom

        St-Triphon (VD) - Ollon

        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Calcaire sombre à nombreux stylolithes, exploité comme «marbre» par les carriers.
        Âge
        Anisien - Anisien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Collines de St-Triphon (VD)
        Commentaire
        Le «calcaire ou marbre de Saint-Triphon» ne correspond qu'à une partie du membre supérieur de la Formation de St-Triphon.
      • «Niveau à Silex»

        Origine du nom
        -
        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau repère de la partie supérieure de la Fm. de St-Triphon, riche en silex et autres concrétions siliceuses, et contenant parfois aussi des articles de crinoïdes de section ronde.
        Âge
        Anisien - Anisien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • «Banc à Physoporella» Vue détaillée

        Origine du nom
        Physoporella (algue dasycladale diplopore).
        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Banc repère à diplopores de la base du Membre des Andonces (Fm. de St-Triphon).
        Âge
        Anisien - Anisien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Membre du Lessus Vue détaillée

      Origine du nom

      Le Lessus (VD), St-Triphon

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Calcaires variés, principalement granuleux, avec intercalation d'un ou deux niveaux de calcaires de type vermiculé. Banc à Anisoporella à la base.
      Âge
      Anisien précoce - Anisien moyen
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Collines de St-Triphon (VD).
      Commentaire
      -
      • «Banc à Anisoporella» Vue détaillée

        Origine du nom
        Anisoporella (algue dasycladale diplopore).
        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Banc repère à diplopores de la base du Membre du Lessus (Fm. de St-Triphon).
        Âge
        Anisien - Anisien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Membre de Dorchaux Vue détaillée

      Origine du nom

      Dorchaux (VD) - Ormont-Dessous

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Partie inférieure de la Formation de St-Triphon constituée de dolomies grises ou jaunes, stromatolitiques et de pélites noires, vertes ou rouges. On y rattache également parfois les cornieules de la base des écailles tectoniques.
      Âge
      Olénékien terminal - Anisien précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Massif du Mont d'Or, à l'Est du Col des Mosses.
      Commentaire
      -
      • «Cornieule inférieure»

        Origine du nom
        -
        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme obsolète (abandonné)
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau de cornieule préservé localement à la base de la Formation de St-Triphon, contenant par endroits des blocs de quartzite du Trias précoce.
        Âge
        Trias - Trias
        Epaisseur
        50-100 m (Badoux & Gabus 1991)
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
  • Bruneggjoch-Formation Vue détaillée

    Origine du nom

    Bruneggjoch (VS), SW St. Niklaus

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Cette unité, constituant la base de la série mésozoïque du Briançonnais, se distingue par ses quartzites massifs, vert pâle, légèrement sériciteux, à passées conglomératiques à éléments de quartz roses caractéristiques.
    Âge
    Permien tardif - Trias Précoce
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Alpes de Suisse occidentale (p. ex. dans le Val d'Anniviers entre Fang et Vissoie jusqu'à l'Illhorn, ainsi qu'au Rothorn-Bella Tolla et aux Pointes de la Nava) et de Savoie. Probablement aussi dans toutes les unités quartzitiques «permo-triasiques» briançonnaises des Alpes françaises et italiennes. Dans les Grisons, des niveaux équivalents existent aussi dans les couvertures adhérentes aux socles des nappes du Tambo et de Suretta.
    Région-type
    Turtmanntal (VS)
    Commentaire
    -
    • Membre de Sous le Rocher Vue détaillée

      Origine du nom

      Carrière de «Sous le Rocher», 1 km W Taninges (France)

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Quartzite blanc massif, à stratification oblique ou entrecroisée, devenant conglomératique et riche en carbonates au sommet.
      Âge
      Permien tardif - Trias Précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Alpes de Suisse occidentale et de Savoie
      Région-type
      Tanninges (Haute-Savoie)
      Commentaire
      Probablement aussi dans toutes les unités quartzitiques «permo-triasiques» briançonnaises des Alpes françaises et italiennes. Dans les Grisons, des niveaux équivalents existent aussi dans les couvertures adhérentes aux socles des nappes du Tambo et de Suretta.
    • Embd-Member Vue détaillée

      Origine du nom

      Embd (VS)

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Unteres Member der Bruneggjoch-Formation bestehend aus massivem, grünlichem, feinkörnigem bis konglomeratischem Quarzit. Die konglomeratische Fazies enthält charakteristische rosa Quarzgerölle.
      Âge
      Permien tardif - Permien tardif
      Epaisseur
      20 m im Mattertal (Genier et al. 2008)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Mattertal (VS)
      Commentaire
      -
  • Gneiss oeillé de Randa Vue détaillée

    Origine du nom

    Randa (VS)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Laccolithe et sills de granite porphyrique intrudés au Permien dans la Fm. du Col de Chassoure de la nappe de Siviez-Mischabel et déformés lors de l'orogenèse alpine.
    Âge
    Cisuralien (= Permien précoce) - Guadalupien (= Permien moyen)
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Formation du Col de Chassoure Vue détaillée

    Origine du nom

    Col et Arête de Chassoure (VS), Nendaz

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Schiste quartzo-sériciteux vert à reflets bleutés, gneiss quartzitiques et fréquents niveaux volcaniques, intrudés par le Gneiss oeillé de Randa.
    Âge
    Permien - Permien
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Valais (p. ex. Pointe de Mandelon, Mont Noble) et Vallée d'Aoste
    Région-type
    Val d'Hérémence – Val de Bagnes (VS)
    Commentaire
    Les terrains qui constituent cette formation ont été désignés fréquemment par les termes «Permo-Carbonifère» ou «Permo-Trias».
    • Membre de la Gouille Verte Vue détaillée

      Origine du nom

      La Gouille Verte (VS)

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Alternance de quartz-séricitoschistes et de séricitoschistes vert bleuté à chlorite à la base. Masse principale composée de métapélites, séricitoschistes vert sombre, avec quelques niveaux quartzitiques plus clairs.
      Âge
      Permien tardif - Permien tardif
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Valais, entre Val de Bagnes et Val d'Hérémence
      Région-type
      Val d'Hérémence – Val de Nendaz (VS)
      Commentaire
      -
    • Membre de la Matse Vue détaillée

      Origine du nom
      La Matse (VS), Vex
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau de séricitoschistes noirs en plaquettes à grain très fin. Intercalation de métavolcanites sombres à patine ocre et - rarement - de minces passées dolomitiques brun chocolat.
      Âge
      Permien tardif - Permien tardif
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Valais, entre Val d'Hérémence et Val d'Hérens
      Région-type
      Val d'Hérémence (VS)
      Commentaire
      -
    • Membre de la Dent de Nendaz Vue détaillée

      Origine du nom

      Dent de Nendaz (VS)

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Métaconglomérats polygéniques alternant avec des métagrès fins et des métapélites (phyllites) à la base. Masse principale composée de métaconglomérats, méta-arkoses grossières et quartzites vert clair. Partie supérieure à dominance conglomératique et structures chenalisées.
      Âge
      Permien précoce - Permien tardif
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Valais, entre Val de Bagnes et Val d'Hérémence
      Région-type
      Val de Nendaz (VS)
      Commentaire
      D’autres corps sédimentaires bien délimités, à dominante conglomératique, existent dans la Formation du Col de Chassoure. Ils peuvent être assimilés au Membre de la Dent de Nendaz s’ils présentent les mêmes caractéristiques et si leur extension est plurikilométrique.
    • Membre du Goli d'Aget Vue détaillée

      Origine du nom

      Goli d’Aget (VS), Commune de Bagnes

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Série volcano-sédimentaire composée de conglomérats et méta-arkoses, schistes à albite et chlorite, dolomites, méta-ignimbrites et métatuffs.
      Âge
      Cisuralien (= Permien précoce) - Guadalupien (= Permien moyen)
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Valais, entre Val de Bagnes et Val d'Hérémence
      Région-type
      Val de Bagnes (Valais)
      Commentaire
      -
    • Membre de la Mondra Vue détaillée

      Origine du nom
      Vallon de La Mondra (VS), près de l’alpage d’Essertse en rive gauche du Val d’Hérémence
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Série plutôt massive de quartzschistes riches en chlorite et pauvres en séricite, de couleur vert sombre, traversés de veines de quartz. Des niveaux boudinés riches en anthracite s'intercalent au sommet de l'unité.
      Âge
      Permien précoce - Permien précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Valais, entre Val de Bagnes et Val d'Hérémence
      Région-type
      Val d'Hérémence – Val de Nendaz (VS)
      Commentaire
      -
    • Membre de Cleuson Vue détaillée

      Origine du nom
      Alpage de Cleuson (VS), Nendaz
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau repère définissant la base de la Formation du Col de Chassoure, constitué de niveaux volcanique acides (métarhyolites), de conglomérats verdâtres, de quartzschistes et de quartz-séricitoschistes.
      Âge
      Permien précoce - Permien précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Valais, entre Val de Bagnes et Val d'Hérémence
      Région-type
      Val de Nendaz (VS)
      Commentaire
      -
  • Formation du Métailler Vue détaillée

    Origine du nom

    Le Métailler (VS)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Gneiss et schistes gris verdâtres à verts foncés avec chlorite et albite prédominantes. Intercalations de gneiss leucocrates à albite et quartz, de prasinites et d'ovardites. Cette série constitue la plus grande partie du socle pré-permien de la nappe du Mont-Fort.
    Âge
    Cambrien tardif - Ordovicien précoce
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Valais, du Val d'Hérémence (Rosablanche, Mont Fort, Mont Gelé) au Val d'Entremont (Petit Combin et Combin de Corbassière), et Vallée d'Aoste.
    Région-type
    Val d'Hérémence – Val de Bagnes (VS)
    Commentaire
    Correlations with various Brianconnais basement Units can be considered, particularly the Ambin Complex, in which two metarhyolites were dated at 480-500 Ma. (Sartori et al. 2006).
  • Distulberg-Formation Vue détaillée

    Origine du nom

    Distulberg (VS), SW St. Niklaus, oberhalb der Topalihütte

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Micaschistes à patine brun rouille caractéristique. Des micaschistes plus ou moins graphiteux et ankéritiques prédominent à la base, avec intercalations d'ovardites et gneiss leucocrates. La partie médiane est constituée d'ovardites vertes, de gneiss à porphyroblastes d'abite et de prasinites, passant à nouveau au sommet à des micaschistes à niveaux graphiteux noirs. La série est intrudée par des gneiss oeillés hololeucocrates (métagranites alcalins).
    Âge
    Cambrien - Cambrien
    Epaisseur
    150-200 m et jusqu'à max. 300 m dans la face est du Brunegghorn (Sartori 1990)
    Extension géographique
    Valais et Vallée d'Aoste
    Région-type
    Mattertal (VS)
    Commentaire
    -
  • Métagranophyre de Thyon Vue détaillée

    Origine du nom

    Crêtes de Thyon (VS), Val de Nendaz

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Métagranitoïde granophyrique blanc accompagnant le Métagranite de Thyon.
    Âge
    Cambrien - Cambrien
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Présent uniquement aux Crêtes de Thyon.
    Région-type
    Val de Nendaz (VS)
    Commentaire
    -
  • Métagranite de Thyon Vue détaillée

    Origine du nom

    Crêtes de Thyon (VS), Val de Nendaz

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Orthogneiss leucocrate micacé à patine rouille, resp. métagranite alcalin gris-vert à biotite (type A), avec bordures microgrenues, intrudé dans la Fm. de Lirec.
    Âge
    Cambrien - Cambrien
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Crêtes de Thyon et flanc NW du Mont-Rogneux (bande leucocrate de 60 m d'épaisseur dans la Fm. de Lirec).
    Région-type
    Val de Nendaz (VS)
    Commentaire
    -
  • Formation de Lirec Vue détaillée

    Origine du nom

    Alpage de Lirec (VS), arête NW des Diablons, Val d'Anniviers

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Gneiss leucocrates parfois oeillés à la base, suivis de gneiss rubanés. La plus grande partie de l'unité consiste en un complexe volcanique rubané formé de gneiss et schistes vert sombre, intrudés par le Métagranite de Thyon et de petits corps de métagabbros.
    Âge
    Cambrien - Cambrien
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Valais
    Région-type
    Val d’Anniviers (VS)
    Commentaire
    -
  • Formation de l'Adlerflüe Vue détaillée

    Origine du nom

    Base du versant nord de l'Adlerflüe (VS), Turtmanntal (le sommet de l'Adlerflüe est constitué de schistes lustrés de la nappe du Tsaté).

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    A la base alternance d'amphibolites rubanées (contenant souvent des reliques éclogitiques) avec des niveaux de gneiss leucocrates et des micaschistes. Passage progressif à des micaschistes oeillés à porphyroblastes d'albite.
    Âge
    Late Proterozoic (= Neoproterozoic) - Cambrien
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Alpes valaisannes.
    Région-type
    Turtmanntal (VS)
    Commentaire
    -
    • «Schistes oeillés à porphyroblastes d'albite» (SOPA) Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau repère du socle ancien de la nappe de Sivize-Mischabel, constitué de schistes oeillés de teinte gris brun.
      Âge
      -
      Epaisseur
      0-250 m (Sartori & Thélin 1987, Sartori 1990)
      Extension géographique
      Extension continue du Mattertal au Val d'Hérens, puis jusqu'au delà du col du Grand Saint-Bernard. Se retrouve également dans l'ensemble de Bielen dans le flanc renversé de la nappe.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Amphibolites rubanées» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (abandonné)
      Nom à utiliser
      En bref
      Horizon relativement continu d'amphibolites rubanées à la base de l'Ensemble de Barneuza (= base de la Formation de l'Adlerflüe).
      Âge
      -
      Epaisseur
      0,5-20 m (Sartori & Thélin 1987) ; max. 15 m (Sartori 1990)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Minugrat-Eklogit Vue détaillée

      Origine du nom

      Minugrat (VS), Turtmanntal

      Rang
      pétrographie
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Kleine, linsenförmige Eklogit-Vorkommen an der Basis der Adlerflüe-Formation im Turtmanntal.
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Complexe gneissique de l'Ergischhorn Vue détaillée

    Origine du nom

    Ergischhorn-Ergischalphorn (VS), SW Eischoll

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Paragneiss verdâtre quartzo-micacé à métamorphisme polycyclique (éclogitique, puis amphibolitique), avec nombreuses intercalations d'amphibolites massives ou rubanées associées à de fins niveaux de gneiss leucocrate. Cet ensemble constitue la masse de gneiss la plus importante de la nappe de Siviez-Mischabel. Elle est encore intrudée de métagabbros.
    Âge
    Protérozoïque - Protérozoïque
    Epaisseur
    Bis ca. 1000 m.
    Extension géographique
    Walliser Alpen (z.B. Illsee und Schwarzhorn, Turtmanntal).
    Région-type
    Turtmanntal (VS)
    Commentaire
    -
    • Ginals-Gneis

      Origine du nom

      Oberes Ginalstal (VS)

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Kleinaugiger Mikroklingneis (Metagranit) des Ergischhorn-Komplexes.
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Brändjispitz-Metagabbro Vue détaillée

      Origine du nom

      Brändjispitz (VS), Turtmanntal

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Kleiner Metagabbro-Körper im Ergischhorn-Komplex.
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -