Marnes rouges et Gompholithes (équivalents terrestres de l'OMM-J)

Retour à Molasse du Jura

Représentation et statut

Couleur CMYK
(0%,4%,27%,4%)
Couleur RGB
R: 245 G: 235 B: 180
Rang
Groupe lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Status
terme informel

Nomenclature

Deutsch
Marnes rouges et Gompholithes
Français
Marnes rouges et Gompholithes (équivalents terrestres de l'OMM-J)
Italiano
Marnes rouges et Gompholithes
English
Marnes rouges et Gompholithes
Variantes historiques
Marnes rouges et Gompholithes de l'OMM (Becker 2003), OMM III (Berger et al. 2010), Marnes rouges et gompholites (Mojon et al. 2018)

Description

Épaisseur
environ 30 m (faciès marneux), environ 25-50 m (faciès gompholithique)

Hiérarchie et succession

Limite inférieure
Repose généralement de manière transgressive et ravinante sur l’OMM. Parfois directement en contact avec le Mésozoïque.

Âge

Âge au sommet
  • Serravallien précoce

Note sur le sommet
MN6 (Kälin et al. 2001)
Âge à la base
  • Langhien

Note sur la base
MN5 (Kälin et al. 2001)
Méthode de datation
Par encadrement et comparaison avec la Molasse du Plateau (Favre 1911, Waibel 1925, Bourquin 1946) ; compilation des données biostratigraphiques par Becker (2003) ; MN5-6 (Mojon et al. 2018)

Paléogéographie et tectonique

Termes génériques
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation
Milieux de dépôts variés et changeants: caractère encore marin à la base, devenant saumâtre et finalement continental au sommet.

Références

Définition
Becker, D. (2003) : Paléoécologie et paléoclimats de la Molasse du Jura (Oligo-Miocène): apport des Rhinocerotoidea (Mammalia) et des minéraux argileux. GeoFocus 9, 329 p.

J’ai regroupé sous le terme Marnes rouges & Gompholithes de l’OMM toutes les formations à lithofaciès marneux et gompholithique passant latéralement de l’un à l’autre. Les milieux de dépôts de ce groupe se montrent variés et changeants (terrestre, saumâtre et marin). Le lithofaciès gompholithique de ce groupe semble essentiellement limité aux synclinaux du Jura neuchâtelois et vaudois (synclinal du Locle - La Chaux-de-Fonds, synclinal des Verrières et synclinal des Brenets). Dans le synclinal des Ponts-de-Martel les alternances de niveaux conglomératiques, gréseux, silteux et argileux saumâtres des profils du Centre sportif (546.03/205.23) et du Bied (545.74/204.82) sont assimilés à ce groupe. En plus des synclinaux neuchâtelois et vaudois, le lithofaciès marneux se prolonge encore jusque dans le synclinal de Delémont avec les Rote Mergel von Corban et les Rote Mergel des Mont Chaibeux et dans le synclinal de Laufon avec le Roterkalk mit Landschnecken. Dans le Jura tabulaire de Bâle, d’Argovie, et plus à l’Ouest à Randen et dans le Jura souabe on retrouve encore les Helicidenmergel.
Révision
Berger Jean-Pierre, Kälin Daniel, Kempf Oliver (2010) : Swiss Molasse Lithostratigrphy. Swiss Geoscience Meeting, Abstract Volume 8 (Fribourg), p.127

p.127: OMM III: covers the youngest part of the OMM deposited only in the Jura Molasse and is represented by the “Marnes rouges & Gompholithes”.
  • Mittlere Juranagelfluh

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nomenclatorial Remarks
    <p>Vorschlag: Umiken/Riniken-Juranagelfluh (cf. Pitterli-Dreher et al. 2007)</p>
    En bref

     

    Nagelfluhhorizonte der oberen OMM, die durch einen hohen Anteil an Malm- und Doggergeröllen charakterisiert sind.

     

    Age
    Burdigalien
  • Albstein

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    En bref

     

    Weisslich-hellroter und hellgrauer bröcklig-knolliger Krustenkalk (Caliche) der OMM-II/OSM im Hegau und der Schwäbischen Alb, typischerweise mit Microcodium elegans Glück.

     

    Age
    Burdigalien
  • Graupensande

    Name Origin

    Graupen (orge perlé), wegen den eckigen bis (rund)kantigen Kieselkörnern genannt.

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    En bref

     

    Geringmächtiger, schräggeschichteter, sandiger Feinkies der Brackwassermolasse, welcher als Füllung der Graupensandrinne abgelagert wurde.

     

    Age
    Burdigalien tardif
  • «Helicidenmergel» (s.l.)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    En bref

     

    Ziegelroter Mergel bis dunkelroter kalkarmer Tonstein, der meist Steinkerne von Landschnecken (Heliciden) enthält. Einwehungen von vulkanischem Staub (wahrscheinlich Kaiserstuhl-Vulkanismus ; Hofmann 1961), sowie Juranagelfluh-Bänke und Süsswasserkalke treten auch auf.

     

    Age
    Burdigalien
    • «Oberer Heliciden-Mergel»

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nomenclatorial Remarks
      <p>Vorschlag: Häfelfingen-Member (siehe Stumm 1964 Fig.11) [Orstname "Mattenhof" nicht genügend eindeutig].</p>
      En bref

       

      Oberer Teil der Heliciden-Mergel s.l., welcher mit der Jüngeren Juranagelfluh verzahnt ist oder diese überlagert und deshalb zur OSM-J gehört.

       

    • «Unterer Heliciden-Mergel»

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nomenclatorial Remarks
      <p>Vorschlag: Schrannhof-Mergel (siehe ...)</p>
  • Roterkalk mit Landschnecken

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    En bref

     

    Marnes calcaires rouges saumâtres, à gastéropodes terrestres.

     

    Age
    Langhien
  • Formation du Crêt-du-Locle

    Name Origin

    Le Crêt-du-Locle (NE)

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme local (informel)
    En bref

     

    Marnes rouges et/ou conglomérat riche en blocs (pouvant atteindre 4-5 mètre cube) de calcaire mésozoïque.

     

    Age
    Miocène
  • «Marnes rouges et vertes»

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    En bref

     

    Marne argileuse rouge à concrétions calcaires blanches irrégulière et petits galets, avec intercalations de niveaux gompholithiques. Présence de rares veines et nodules de pyrite et de lentilles de gypse.

     

    Age
    Langhien
  • Marnes rouges de Corban

    Name Origin

    Flanc nord de la colline de l'église de Corban (JU), Val Terbi

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme local (informel)
    Age
    Miocène
  • «Marnes rouges du Montchaibeux»

    Name Origin

    Flanc sud du Montchaibeux = Mont Chaibeux (JU), SE Rossemaison

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    En bref

     

    Marnes sableuses bariolées contenant des galets de Calcaires delémontiens et des galets vosgiens, ainsi que des fragments d'huîtres, de pectinidés et d'hélicidés.

     

    Age
    Burdigalien
haute de page