• massif des Aiguilles Rouges Vue détaillée

    Origine du nom
    Aiguilles Rouges de Chamonix
    Rang
    massif montagneux
    Statut
    valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Massif cristallin externe composé d'un socle antévarisque (micaschistes et gneiss, en partie migmatitiques) et d'intrusions carbonifères. La schistosité verticale de direction N-S est recoupée par des structures NE-SW (Granite de Vallorcine et sa bordure orientale mylonitique, graben permo-carbonifère de Salvan-Dorénaz).
    Âge
    -
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    Ce massif est séparé de celui du Mont Blanc par le synclinal de Chamonix. Vers le NW, il chevauche vraisemblablement sur une lame cristalline («Infra Rouges Basement») du socle autochtone européen.
    • fossé permo-carbonifère de Salvan-Dorénaz Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      paléogéographie
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      -
      Âge
      Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Permien précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Formation des Besoëns Vue détaillée

    Origine du nom

    Alpage des Besoëns, situé 1.5 km au NE du col du Joly

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Grès quartzitiques, calcaires gréseux à lumachelles et schistes argileux du Trias tardif de la couverture sédimentaire autochtone et parautochtone de l'Helvétique.
    Âge
    Rhétien - Rhétien
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    zone de Chamonix et secteur du Mont Joly
    Commentaire
    -
  • Formation des Arandellys Vue détaillée

    Origine du nom

    Ravin des Arandellys, situé 3 km au SSE des Houches (vallée de Chamonix, France)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaire dolomitique et dolomite (parfois sous forme de cornieule) de la couverture sédimentaire autochtone et parautochtone de l'Helvétique. Présence locale de gypse (Membre de la Griaz) et de schistes bariolés.
    Âge
    Trias Moyen - Trias Tardif
    Epaisseur
    Varie de quelques mètres à quelques dizaines de mètres (déformations alpines et/ou érosions mésozoïques).
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Zone de Chamonix.
    Commentaire
    -
    • «Membre dolomitique supérieur» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      -
      Âge
      Trias Tardif - Trias Tardif
      Epaisseur
      2 m
      Extension géographique
      -
      Région-type
      zone de Chamonix
      Commentaire
      -
    • Membre de la Griaz Vue détaillée

      Origine du nom

      Ravin de la Griaz [= plâtre, gypse], situé 3 km au SSE des Houches (vallée de Chamonix, France)

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      -
      Âge
      Trias Tardif - Trias Tardif
      Epaisseur
      100 m (épaisseur apparente)
      Extension géographique
      Cuvette de Saint-Gervais-Le Fayet, en rive gauche de l'Arve, au Sud-Est de Domancy.
      Région-type
      zone de Chamonix
      Commentaire
      -
      • Bésimaudites

        Origine du nom
        -
        Rang
        indéfini
        Statut
        statut inconnu
        Nom à utiliser
        En bref
        -
        Âge
        -
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • «Membre dolomitique inférieur» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      -
      Âge
      Trias Tardif - Trias Tardif
      Epaisseur
      30 m
      Extension géographique
      -
      Région-type
      zone de Chamonix
      Commentaire
      -
  • Formation du Vieux Emosson Vue détaillée

    Origine du nom

    Vieux Emosson (VS)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Quartzites et arkoses de la couverture sédimentaire autochtone et parautochtone de l'Helvétique, déposés en milieu peu profond à émergé (traces de pas, ripple marks, mud cracks) et surmontés par des argiles verdâtres et rougeâtres.
    Âge
    Olénékien - Anisien
    Epaisseur
    Environ 5 m pour la série gréseuse et 5 à 14 m pour la série argileuse.
    Extension géographique
    Sommet de l'Aiguille du Belvédère et de la Pointe de la Terrasse.
    Région-type
    Couverture sédimentaire du massif des Aiguilles-Rouges.
    Commentaire
    -
    • «Membre argilitique» Vue détaillée

      Origine du nom
      argile - Ton
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Pélites vertes, noirâtres, rouges ou jaunes, avec encore des bancs de grès fins intercalés dans la partie inférieure et premières intercalations de dolomite (parfois de cornieule) vers le sommet.
      Âge
      Anisien - Anisien
      Epaisseur
      2-6 m (Epard 1989), 5-10 m (de Loys 1928)
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Membre gréseux» Vue détaillée

      Origine du nom
      grès - Sandstein
      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Premiers dépôts mésozoïques transgressifs constitués de grès calcaires et quartzitiques, conglomératiques (avec éléments gneissiques) à la base, plus fin avec des rides de vague et un niveau à empreintes dans la partie supérieure.
      Âge
      Olénékien - Anisien
      Epaisseur
      0-4 m (Epard 1989), max. 10 m (de Loys 1928).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • couverture sédimentaire autochtone du Massif des Aiguilles Rouges Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    ... série stratigraphique réduite.
    Âge
    Trias -
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    La succession stratigraphique est souvent incomplète du fait de la formation des écailles parautochtones et du chevauchement de la nappe de Morcles. La coupe la plus complète se trouve dans le ravin de l'Au d'Arbignon (Trümpy 1945).
    • Molasse Rouge de Monthey Vue détaillée

      Origine du nom

      Monthey (VS)

      Rang
      sous-formation lithostratigraphique (nom local)
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Schistes bariolés de vert et de rouge avec quelques niveaux de grès rubéfiés ou gris à ciment calcaire.
      Âge
      -
      Epaisseur
      Plus de 300 m (Lugeon & Gagnebin 1941). 150 à max. 200 m (Schroeder & Ducloz 1955).
      Extension géographique
      Massongex, Monthey, Val d'Illiez (Vièze de Morgins et région de Troistorrent).
      Région-type
      -
      Commentaire
      Absence d'éléments pyroclastiques dans les grès.
    • «Grès des Carrières»

      Origine du nom

      Carrières de Massongex (VS) et de

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme obsolète (abandonné)
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau gréseux situé à la base de la Molasse rouge du Bas-Valais (vallée du Rhône et Val d'Illiez), et formant la transition avec le flysch helvétique autochtone sous-jacent.
      Âge
      Rupélien tardif - Rupélien tardif
      Epaisseur
      15-20 m, voire max. 40 m (Schroeder & Ducloz 1955)
      Extension géographique
      Bas-Valais (vallée du Rhône et Val d'Illiez).
      Région-type
      -
      Commentaire
      Ce «Grès de Val d'Illiez» (nom de la commune) autochtone et à faciès molassique ne doit pas être confondu avec le Grès du Val d'Illiez (nom de la vallée) appartenant au flysch nord-helvétique parautochtone.
    • flysch autochtone Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique délimitée tectoniquement
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Flysch de l'autochtone nord-helvétique (massif des Aiguilles-Rouges), formé par la «Formation du Val d'Illiez» (Schistes marno-micacés surmontés par le Grès du Val d'Illiez). Ce faciès fait transition avec les faciès de la Molasse Subalpine (présence notamment de niveaux à Cyrènes et Cardiidés et passage stratigraphique graduel à la Molasse Rouge dans le Bas Val d'Illiez).
      Âge
      Oligocène précoce - Oligocène précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Préalpes du Chablais (Pointe de Chevran, Rocher des Granges ; Lillie 1937), ...
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Quinten-Formation Vue détaillée

      Origine du nom

      Quinten (SG), am Walensee (Quinten = quintième = fünften / cinquième)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Massiger, dunkler (hell anwitternder), mikritischer Kalk, welcher gelegentlich Chertknollen führt. Lokal treten dolomitischen und brekziözen Lagen im Dach.
      Âge
      Oxfordien tardif - Berriasien précoce
      Epaisseur
      200 – 450 m ; 150 – 350 m (Rowan 1993)
      Extension géographique
      Ganze Schweiz.
      Région-type
      Walensee-Gebiet
      Commentaire
      Informell, da die Definition eines Typusprofiles fehlt.
      • Tros-Kalk Vue détaillée

        Origine du nom

        Alp Tros (GL)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Helle, massige Kalke im Dach der Quinten-Formation, oft Korallen- und Rudisten-führend. Oolithe, Onkoide und Brekzien treten lagenweise auf.
        Âge
        Tithonien tardif - Berriasien précoce
        Epaisseur
        60-80 m (Föllmi et al. 2007) bis 120 m
        Extension géographique
        Ost- und Zentralschweiz
        Région-type
        Mürtschengebiet / Walensee
        Commentaire
        Typlokalität gem. Lex. strat. Int. Vol I/7.
      • «Oberer Quintnerkalk»

        Origine du nom

        Quinten (SG), am Walensee

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme incorrect (abandonné)
        Nom à utiliser
        En bref
        Dunkelgrauer, feinkörniger bis dichter Kalk innerhalb der Quinten-Formation.
        Âge
        Tithonien - Tithonien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        Nur noch mit Anführungszeichen zu verwenden, sonst besser: Oberer Teil der Quinten-Formation.
      • Hohmatt-Fossilhorizont Vue détaillée

        Origine du nom

        Hohmatt = Hohmad (OW), ENE Melchsee-Frutt

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Fossilreicher Kalk mit orangenrot gefärbten Flecken bzw. Knollen (Eisenkarbonat-Nestlern).
        Âge
        Kimméridgien tardif - Kimméridgien tardif
        Epaisseur
        0,1 - 0,5 m
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Fruttgebiet / Melchtaler Alpen (OW)
        Commentaire
        -
      • «Mergelband» Vue détaillée

        Origine du nom

        Alpweg Berschis-Sennis (SG)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Dunkle, leicht mergelige Lagen mit dünnen Kalkbänken. Die Kalke oft nur dünn gebankt. Westlich des Aarequerschnittes oft auch eigentliche Mergel.
        Âge
        Kimméridgien - Kimméridgien
        Epaisseur
        20 - 45 m
        Extension géographique
        Ganze Schweiz
        Région-type
        Walensee-Gebiet
        Commentaire
        Informell, da kein Lokalitätenname besteht.
      • «Unterer Quintnerkalk»

        Origine du nom

        Quinten (SG), am Walensee

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme incorrect (abandonné)
        Nom à utiliser
        En bref
        Dunkelgrauer, feinkörniger bis dichter Kalk im unteren Teil der Quinten-Formation.
        Âge
        Oxfordien tardif - Kimméridgien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        Nur noch mit Anführungszeichen zu verwenden, sonst besser: Unterer Teil der Quinten-Formation.
        • «Eisenerzhorizont am Gonzen» Vue détaillée

          Origine du nom

          Gonzen (SG) [siehe auch Schaubergwerk Gonzen]

          Rang
          unité lithostratigraphique
          Statut
          terme local (informel)
          Nom à utiliser
          En bref
          Lokale Eisenvererzung im Dach des «Unteren Quinten-Kalk», an der Grenze mit dem «Mergelband».
          Âge
          -
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
    • Schilt-Formation Vue détaillée

      Origine du nom

      Gipfel des Schilt (GL)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Wechsellagerung von hellgrauem, knollig-flaserigem, oft gelb geflecktem Kalk und beigen bis grauen, dünnschiefrigen Mergeln.
      Âge
      Callovien tardif - Oxfordien moyen
      Epaisseur
      20 - 100 m ; bis 60 m (Rowan 1993)
      Extension géographique
      Autochthon bis südliches Helvetikum (z.T. Ultrahelvetikum: Calcaire concrétionné/Knollenkalk), Ostschweiz bis Berner Oberland (aus der Westschweiz keine entsprechende Beschreibung).
      Région-type
      Glarner Helvetikum
      Commentaire
      -
      • Mürtschen-Member Vue détaillée

        Origine du nom

        Mürtschenstock (GL), Glärnisch-Gruppe

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Wechsellagerung von Mergelschiefern (unten dominant) und dunkelgrauen, graubeige anwitternden, gebankten, mikritischen Kalken.
        Âge
        Oxfordien moyen - Oxfordien tardif
        Epaisseur
        Bis 35 m ; 25 m am Türmli (Schneider 1998).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        Glarner Helvetikum
        Commentaire
        -
      • «Schilt-Mergel» Vue détaillée

        Origine du nom

        Gipfel des Schilt (GL)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
        Nom à utiliser
        En bref
        Gelb-beige anwitternde Mergel bis Kalkmergel, mit einzelnen Kalkbänken vom «Quintenkalk»-Typus, stellenweise klumpig mit mm-grossen, dunkelgrauen Kalkknöllchen.
        Âge
        Oxfordien moyen - Oxfordien moyen
        Epaisseur
        10 bis 60 m ; 30 m in der Graustock-Hutstockgruppe (Rod 1937).
        Extension géographique
        Autochthon bis südliches Helvetikum, Ostschweiz bis Berner Oberland (aus der Westschweiz keine entsprechende Beschreibung).
        Région-type
        Glarner Helvetikum
        Commentaire
        Informell, da gleicher Lokalitätsname wie die Formation. Das Typusprofil der Formation ist zugleich das Typusprofil für das Member.
      • «Schilt-Kalk» Vue détaillée

        Origine du nom

        Gipfel des Schilt (GL)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
        Nom à utiliser
        En bref
        Knollige, flaserige Kalke, oft teilweise ankeritisch (eisenschüssiger Dolomit, gelb anwitternd), was zu typischer gelbfleckiger Anwitterung führt. Ammoniten treten häufig vor.
        Âge
        Oxfordien moyen - Oxfordien moyen
        Epaisseur
        1 - 4 m (Günzler-Seiffert 1934), bis 18 m.
        Extension géographique
        Autochthon bis südliches Helvetikum, Ostschweiz bis Berner Oberland (aus der Westschweiz keine entsprechende Beschreibung).
        Région-type
        Glarner Helvetikum
        Commentaire
        Informell, da gleicher Lokalitätsname wie die Formation. Das Typusprofil der Formation ist zugleich das Typusprofil für das Member.
      • Seeztal-Member Vue détaillée

        Origine du nom

        Gurbsbachgraben im Seeztal (SG)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Mergelige und tonig-sandige Siltschiefer, sowie Kalke mit Echinodermenspäten. Phosphoritknollen treten häufig vor.
        Âge
        Callovien tardif - Oxfordien précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Beschränkte regionale Verbreitung in der südlichen Axen-Decke und in der Gonzen-Decke.
        Région-type
        -
        Commentaire
        Vergleichbar mit der Erzegg-Formation (Tröhler 1966, Kugler 1987).
      • Windgällen-Member Vue détaillée

        Origine du nom

        Oberes Furggeli, am Südrand des Gross Windgällen (UR)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Bräunlich-ocker bis grünlicher, chlorit-reicher, siltig-sandiger Mergelkalk und Phosphorit-reicher Tonschiefer. Lokal dolomitischer, sandiger Kalk mit Ammoniten.
        Âge
        Oxfordien précoce - Oxfordien précoce
        Epaisseur
        bis 60 cm
        Extension géographique
        Beschränkte regionale Verbreitung im Autochthon.
        Région-type
        Windgällengebiet nördlich Maderanertal
        Commentaire
        -
    • Reischiben-Formation Vue détaillée

      Origine du nom

      Hügel Raischibe (SG), S Walenstadt

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Massige, grau anwitternde Abfolge von schräggeschichtetem, sandigem Kalk und Spatkalk mit grauer oder roter Echinodermebrekzie, sowie untergeordnetem Mergelkalk. Die obersten Bänke sind durch Phosphorit und Silex imprägniert.
      Âge
      Aalénien tardif - Bathonien initial
      Epaisseur
      Wenige cm (Autochthon) bis 40 m (an Typuslokalität ausnahmsweise ca. 120 m); 5 - 10 m im Bundstock-Element (Zwahlen 1993) ; The maximum thickness is about 80 m, and the unit pinches out to the northwest. (Rowan 1993)
      Der Hügel Raischibe/SG bei Walenstadt, mit die Aufschlüsse der Deponie Mürli im Nordflank (Koord. 2741380 / 1220040 ; 08.08.2016 – A. Morard).
      Der Hügel Raischibe/SG bei Walenstadt, mit die Aufschlüsse der Deponie Mürli im Nordflank (Koord. 2741380 / 1220040 ; 08.08.2016 – A. Morard).
      Die Reischiben-Fm. an der Typlokalität (Raischibe/SG, Koord. 2741380 / 1220040 ; 08.08.2016 – A. Morard).
      Die Reischiben-Fm. an der Typlokalität (Raischibe/SG, Koord. 2741380 / 1220040 ; 08.08.2016 – A. Morard).
      Bänderung innerhalb der Reischiben-Fm. (Raischibe/SG, Koord. 2741380 / 1220040 ; 08.08.2016 – A. Morard).
      Bänderung innerhalb der Reischiben-Fm. (Raischibe/SG, Koord. 2741380 / 1220040 ; 08.08.2016 – A. Morard).
      Echinodermenspatkalk der Reischiben-Fm. (Raischibe/SG, Koord. 2741380 / 1220040 ; 08.08.2016 – A. Morard).
      Echinodermenspatkalk der Reischiben-Fm. (Raischibe/SG, Koord. 2741380 / 1220040 ; 08.08.2016 – A. Morard).
      Silexknollen im oberen Teil der Reischiben-Fm. (Raischibe/SG, Koord. 2741380 / 1220040 ; 08.08.2016 – A. Morard).
      Silexknollen im oberen Teil der Reischiben-Fm. (Raischibe/SG, Koord. 2741380 / 1220040 ; 08.08.2016 – A. Morard).
      Extension géographique
      Ost- und Zentralschweizer Helvetikum, im Westen verzahnt mit der altersgleichen Hochstollen-Formation.
      Région-type
      Walenseegebiet
      Commentaire
      -
      • Blegi-Eisenoolith Vue détaillée

        Origine du nom

        Alp Oberblegi (GL) am Ostfuss des Glärnisch

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        Meist geringmächtiges, kondensiertes, eisenoolithreiches Kalkband, welches z.T. das zeitliche Äquivalent der Erzegg-Formation darstellt.
        Âge
        Bajocien tardif - Callovien moyen
        Epaisseur
        Meist zwischen 50 cm und 3 m, oft nur fleckenhaft mit wenigen cm vorhanden.
        Extension géographique
        Ostschweiz (insb. St. Galler Oberland), sowie Berner Oberland (Randkette, Bundstock-Element und an der Front der Axen-Decke bei Interlaken).
        Région-type
        Glärnisch-Gruppe (GL)
        Commentaire
        -
      • Bannalp-Konglomerat Vue détaillée

        Origine du nom

        Bannalp (NW)

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Schwarzgraue, dolomitisierte, mergelige Grundmasse mit Fossilien- und Gesteinsbruchstücken im Dach der Reischiben-Formation.
        Âge
        Bajocien tardif - Bajocien tardif
        Epaisseur
        wenige cm bis dm
        Extension géographique
        Reusstal bis Melchsee-Frutt (Bannalp, Rigidalstock, Bocktialp, Planggengrat)
        Région-type
        Obwaldner Alpen
        Commentaire
        Ursprünglich beschrieben von Arbenz 1913 (ohne Namensgebung).
      • Guppen-Fossilhorizont Vue détaillée

        Origine du nom

        Guppen Oberstafel (GL), in der Nähe des Hexensteins

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Kondensationshorizont im Dach der Reischiben-Formation.
        Âge
        Bajocien tardif - Bajocien tardif
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Selten oder nur andeutungsweise in den östlichen Glarner Alpen: an der Ostflanke des First, west-lich des Oberblegisees und am Gumengrat (Schindler 1959).
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • Gurbsbach-Fossilhorizont Vue détaillée

        Origine du nom

        Gurbsbach (SG), Seeztal

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        statut inconnu
        Nom à utiliser
        En bref
        -
        Âge
        Bajocien tardif - Bajocien tardif
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Alviergruppe
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Formation du Mont Joly Vue détaillée

      Origine du nom

      Mont Joly (France)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Alternance relativement massive de calcaire siliceux, de calcaire échinodermique (parfois grossier) et de calcaire argilo-gréseux.
      Âge
      Sinémurien tardif - Pliensbachien tardif (= Domérien)
      Epaisseur
      50-100 m (Epard 1989).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      secteur du Mont Joly (France)
      Commentaire
      -
    • Formation des Tierces Vue détaillée

      Origine du nom

      Alpage des Tierces, situé entre les Contamines-Montjoie et le col du Joly (partie interne des plis couchés du Mont Joly).

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Alternance de marne noire et de calcaire argileux micritique, devenant finement spathique et gréseux vers le haut. Bancs de calcaire bioclastique dans la partie basale.
      Âge
      Hettangien précoce - Sinémurien précoce
      Epaisseur
      Max. 150 m environ au Mont Joly, réduite à 20 m au col de Balme.
      Extension géographique
      -
      Région-type
      secteur du Mont Joly (France)
      Commentaire
      -
    • Formation des Besoëns Vue détaillée

      Origine du nom

      Alpage des Besoëns, situé 1.5 km au NE du col du Joly

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Grès quartzitiques, calcaires gréseux à lumachelles et schistes argileux du Trias tardif de la couverture sédimentaire autochtone et parautochtone de l'Helvétique.
      Âge
      Rhétien - Rhétien
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      zone de Chamonix et secteur du Mont Joly
      Commentaire
      -
    • Formation des Arandellys Vue détaillée

      Origine du nom

      Ravin des Arandellys, situé 3 km au SSE des Houches (vallée de Chamonix, France)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Calcaire dolomitique et dolomite (parfois sous forme de cornieule) de la couverture sédimentaire autochtone et parautochtone de l'Helvétique. Présence locale de gypse (Membre de la Griaz) et de schistes bariolés.
      Âge
      Trias Moyen - Trias Tardif
      Epaisseur
      Varie de quelques mètres à quelques dizaines de mètres (déformations alpines et/ou érosions mésozoïques).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Zone de Chamonix.
      Commentaire
      -
      • «Membre dolomitique supérieur» Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        -
        Âge
        Trias Tardif - Trias Tardif
        Epaisseur
        2 m
        Extension géographique
        -
        Région-type
        zone de Chamonix
        Commentaire
        -
      • Membre de la Griaz Vue détaillée

        Origine du nom

        Ravin de la Griaz [= plâtre, gypse], situé 3 km au SSE des Houches (vallée de Chamonix, France)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme formel valide
        Nom à utiliser
        En bref
        -
        Âge
        Trias Tardif - Trias Tardif
        Epaisseur
        100 m (épaisseur apparente)
        Extension géographique
        Cuvette de Saint-Gervais-Le Fayet, en rive gauche de l'Arve, au Sud-Est de Domancy.
        Région-type
        zone de Chamonix
        Commentaire
        -
        • Bésimaudites

          Origine du nom
          -
          Rang
          indéfini
          Statut
          statut inconnu
          Nom à utiliser
          En bref
          -
          Âge
          -
          Epaisseur
          -
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
      • «Membre dolomitique inférieur» Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        -
        Âge
        Trias Tardif - Trias Tardif
        Epaisseur
        30 m
        Extension géographique
        -
        Région-type
        zone de Chamonix
        Commentaire
        -
    • Formation du Vieux Emosson Vue détaillée

      Origine du nom

      Vieux Emosson (VS)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Quartzites et arkoses de la couverture sédimentaire autochtone et parautochtone de l'Helvétique, déposés en milieu peu profond à émergé (traces de pas, ripple marks, mud cracks) et surmontés par des argiles verdâtres et rougeâtres.
      Âge
      Olénékien - Anisien
      Epaisseur
      Environ 5 m pour la série gréseuse et 5 à 14 m pour la série argileuse.
      Extension géographique
      Sommet de l'Aiguille du Belvédère et de la Pointe de la Terrasse.
      Région-type
      Couverture sédimentaire du massif des Aiguilles-Rouges.
      Commentaire
      -
      • «Membre argilitique» Vue détaillée

        Origine du nom
        argile - Ton
        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Pélites vertes, noirâtres, rouges ou jaunes, avec encore des bancs de grès fins intercalés dans la partie inférieure et premières intercalations de dolomite (parfois de cornieule) vers le sommet.
        Âge
        Anisien - Anisien
        Epaisseur
        2-6 m (Epard 1989), 5-10 m (de Loys 1928)
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • «Membre gréseux» Vue détaillée

        Origine du nom
        grès - Sandstein
        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Premiers dépôts mésozoïques transgressifs constitués de grès calcaires et quartzitiques, conglomératiques (avec éléments gneissiques) à la base, plus fin avec des rides de vague et un niveau à empreintes dans la partie supérieure.
        Âge
        Olénékien - Anisien
        Epaisseur
        0-4 m (Epard 1989), max. 10 m (de Loys 1928).
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
  • Formation de Vernayaz («Salvan-Dorénaz») Vue détaillée

    Origine du nom

    Vernayaz (VS)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
    Nom à utiliser
    En bref
    Dépôts détritiques continentaux (fossé intramontagneux) comprenant des niveaux de coloration lie-de-vin imbriqués dans une série gréso-pélitique à horizons charbonneux et rares calcaires lacustres.
    Âge
    Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Permien précoce
    Epaisseur
    L'épaisseur maximal atteint 1700 m dans la partie NW du demi-graben (Niklaus & Wetzel 1996).
    Extension géographique
    Etroite bande affleurant sur près de 25 km de la vallée de Chamonix à la vallée du Rhône et s'évasant à sa terminaison septentrionale au niveau de la Montagne de Fully.
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Membre du Dzéman Vue détaillée

      Origine du nom

      Le Dzéman = Creux de Zéman (VS), Montagne de Fully

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      proposition
      Nom à utiliser
      En bref
      Dépôts grossiers comprenant des brèches, conglomérats et grès de couleur lie-de-vin, avec niveaux sporadiques d'argilites vertes.
      Âge
      Permien - Permien
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      Faciès se développant d'abord dans la partie nord-occidentale du bassin, avant de s'étendre à toute la largeur du bassin dans le haut de la série.
      • «Couches Vertes» Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
        Nom à utiliser
        En bref
        Niveau irrégulier de sédiments quartzitiques fins, vert sale à vert bleu, situé à la base du Membre du Dzéman. Présence locale de pyrite ou de concrétions ferrugineuses,
        Âge
        Permien précoce - Permien précoce
        Epaisseur
        Max. 20 m aux Fontaines à Moïse.
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Schistes de l'Au d'Arbignon Vue détaillée

      Origine du nom

      Au-d'Arbignon = Haut d'Arbignon (VS)

      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      "Schistes carbonifères du Bas-Valais. Stéphanien limnal." (Renevier 1896)
      Âge
      Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Horizons charbonneux développés localement à L'Au d'Arbignon, Collonges, La Méreune.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Membre de Salvan Vue détaillée

      Origine du nom

      Carrière de Salvan (VS)

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      proposition
      Nom à utiliser
      En bref
      Succession de séquences "fining-upward" formée de conglomérats et de grès feldspathiques massifs de teinte grise ou verte, passant à des schistes ardoisiers sombres, pélitiques ou gréseux à minces horizons charbonneux.
      Âge
      Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Permien précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      Le faciès gris/noir du Membre de Salvan passe aussi bien latéralement (par indentation) que verticalement au faciès "red beds" du Membre du Dzéman.
      • Poudingue de Dorénaz Vue détaillée

        Origine du nom

        Dorénaz (VS)

         

         

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Poudingue polymicte très grossier (blocs pouvant atteindre 80 cm), généralement de couleur verte, de la base de la Formation de Salvan-Dorénaz.
        Âge
        Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
        Epaisseur
        -
        Poudingue de Dorénaz
        Poudingue de Dorénaz
        Extension géographique
        -
        Région-type
        versant W de la Montagne de Fully au-dessus de Dorénaz/Collonges
        Commentaire
        -
    • Poudingue de Vallorcine Vue détaillée

      Origine du nom

      Vallorcine (France)

      Rang
      faciès régional
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Conglomérat gris à ciment siliceux caractéristique de la partie inférieure de la Formation de Salvan-Dorénaz.
      Âge
      Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Synclinal de Salvan-Dorénaz: étroite bande s'étendant d'Argentière (vallée de Chamonix) à la Montagne de Fully, en traversant la plaine du Rhône à la hauteur de Dorénaz.
      Région-type
      versant NW du massif de la Croix-de-Fer, au-dessus de Vallorcine
      Commentaire
      Roche-marqueur dont la dispersion sous forme de blocs erratiques permet de reconstituer l'extension du glacier Valaisan au Quaternaire.
    • Rhyodacite de Plex–Aboyeu Vue détaillée

      Origine du nom

      Alpage de Plex (VS) (et Torrent de l'Aboyeu)

      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Banc de porphyre quartzifère / dacite à la base du Permo-carbonifère de Salvan-Dorénaz.
      Âge
      Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
      Epaisseur
      2-5 m
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • roches plutoniques médio- à tardi-varisques du massif des Aiguilles Rouges Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Episode magmatique correspondant au deuxième pulse varisque (310-306 Ma) qui comprend essentiellement des granitoïdes peralumineux dérivés de la croûte associés à des gabbros et diorites non shoshonitiques. (Dans le massif des Aiguilles Rouges, le troisième et dernier pulse n'est représenté que par des niveaux de rhyolithes ou de tuffs intercalés dans les sédiments permo-carbonifères.)
    Âge
    Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Microgranite de Morcles Vue détaillée

      Origine du nom

      Secteur de Colatel - Maison Blanche (VD), au SSE de Morcles

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Microgranite clair à phénocristaux d'orthose, de quartz, de plagioclase et de biotite formant une masse lenticulaire et des filons dans le socle du massif des Aiguilles Rouges à sa la terminaison septentrionale.
      Âge
      Pennsylvanien tardif - Pennsylvanien tardif
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Versant droite de la vallée du Rhône entre Collonges et Morcles.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Granite de Vallorcine Vue détaillée

      Origine du nom

      Vallorcine (France)

       

       

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Granite péralumineux à biotite (souvent chloritisée) et parfois muscovite, d'aspect porphyrique. Présence typique de cordièrite pinitisée. Mise en place syntectonique tardivarisque. Souvent affecté par une intense mylonitisation, particulièrement à sa bordure SE.
      Âge
      Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
      Epaisseur
      -
      Granite de Vallorcine à Miéville
      Granite de Vallorcine à Miéville
      Enclave dans le Granite de Vallorcine
      Enclave dans le Granite de Vallorcine
      Granite de Vallorcine mylonitisé (Mylonite de Miéville)
      Granite de Vallorcine mylonitisé (Mylonite de Miéville)
      Extension géographique
      Etroite bande s'étendant d'Argentière (vallée de Chamonix) à Vernayaz (plaine du Rhône), sur le flanc SE de la partie septentrionale du massif des Aiguilles Rouges.
      Région-type
      vallée de Vallorcine
      Commentaire
      -
      • Mylonite de Miéville Vue détaillée

        Origine du nom

        Miéville (VS)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        Large zone mylonitique affectant la bordure SE du Granite de Vallorcine, ainsi que son encaissant. Cette structure d'âge tardi-varisque a été réactivée lors de l'orogenèse alpine.
        Âge
        -
        Epaisseur
        150-175 m (Corbin & Oulianoff 1931)
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Granodiorite de Fully Vue détaillée

      Origine du nom

      Fully (VS)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Granodiorite à grain grossier, de nature hétérogène et d'aspect migmatitique, avec des amas de cordiérite pinitisée. Intrusion anatectique peralumineuse à restites abondantes et enclaves mafiques (quartz-diorite, granodiorite, gabbro).
      Âge
      Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Rive droite du Rhône entre Branson et Mazembroz.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • roches sédimentaires et volcaniques tardi- à post-varisques du massif des Aiguilles Rouges Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Unmetamorphosed continental, coal-bearing deposits of Late Carboniferous age (308-297 Ma, Capuzzo & Bussy 2000a,b) are preserved in the Salvan-Dorénaz Alpine syncline (northern part of the Aiguilles Rouges massif) and Saint Gervais – Les Houches area (southern part of the Aiguilles Rouges massif).
    Âge
    -
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Formation de Vernayaz («Salvan-Dorénaz») Vue détaillée

      Origine du nom

      Vernayaz (VS)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      Dépôts détritiques continentaux (fossé intramontagneux) comprenant des niveaux de coloration lie-de-vin imbriqués dans une série gréso-pélitique à horizons charbonneux et rares calcaires lacustres.
      Âge
      Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Permien précoce
      Epaisseur
      L'épaisseur maximal atteint 1700 m dans la partie NW du demi-graben (Niklaus & Wetzel 1996).
      Extension géographique
      Etroite bande affleurant sur près de 25 km de la vallée de Chamonix à la vallée du Rhône et s'évasant à sa terminaison septentrionale au niveau de la Montagne de Fully.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
      • Membre du Dzéman Vue détaillée

        Origine du nom

        Le Dzéman = Creux de Zéman (VS), Montagne de Fully

        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        proposition
        Nom à utiliser
        En bref
        Dépôts grossiers comprenant des brèches, conglomérats et grès de couleur lie-de-vin, avec niveaux sporadiques d'argilites vertes.
        Âge
        Permien - Permien
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        Faciès se développant d'abord dans la partie nord-occidentale du bassin, avant de s'étendre à toute la largeur du bassin dans le haut de la série.
        • «Couches Vertes» Vue détaillée

          Origine du nom
          -
          Rang
          Banc lithostratigraphique
          Statut
          terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
          Nom à utiliser
          En bref
          Niveau irrégulier de sédiments quartzitiques fins, vert sale à vert bleu, situé à la base du Membre du Dzéman. Présence locale de pyrite ou de concrétions ferrugineuses,
          Âge
          Permien précoce - Permien précoce
          Epaisseur
          Max. 20 m aux Fontaines à Moïse.
          Extension géographique
          -
          Région-type
          -
          Commentaire
          -
      • Schistes de l'Au d'Arbignon Vue détaillée

        Origine du nom

        Au-d'Arbignon = Haut d'Arbignon (VS)

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        "Schistes carbonifères du Bas-Valais. Stéphanien limnal." (Renevier 1896)
        Âge
        Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Horizons charbonneux développés localement à L'Au d'Arbignon, Collonges, La Méreune.
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • Membre de Salvan Vue détaillée

        Origine du nom

        Carrière de Salvan (VS)

        Rang
        Membre lithostratigraphique
        Statut
        proposition
        Nom à utiliser
        En bref
        Succession de séquences "fining-upward" formée de conglomérats et de grès feldspathiques massifs de teinte grise ou verte, passant à des schistes ardoisiers sombres, pélitiques ou gréseux à minces horizons charbonneux.
        Âge
        Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Permien précoce
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        Le faciès gris/noir du Membre de Salvan passe aussi bien latéralement (par indentation) que verticalement au faciès "red beds" du Membre du Dzéman.
        • Poudingue de Dorénaz Vue détaillée

          Origine du nom

          Dorénaz (VS)

           

           

          Rang
          Membre lithostratigraphique
          Statut
          terme informel
          Nom à utiliser
          En bref
          Poudingue polymicte très grossier (blocs pouvant atteindre 80 cm), généralement de couleur verte, de la base de la Formation de Salvan-Dorénaz.
          Âge
          Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
          Epaisseur
          -
          Poudingue de Dorénaz
          Poudingue de Dorénaz
          Extension géographique
          -
          Région-type
          versant W de la Montagne de Fully au-dessus de Dorénaz/Collonges
          Commentaire
          -
      • Poudingue de Vallorcine Vue détaillée

        Origine du nom

        Vallorcine (France)

        Rang
        faciès régional
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Conglomérat gris à ciment siliceux caractéristique de la partie inférieure de la Formation de Salvan-Dorénaz.
        Âge
        Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        Synclinal de Salvan-Dorénaz: étroite bande s'étendant d'Argentière (vallée de Chamonix) à la Montagne de Fully, en traversant la plaine du Rhône à la hauteur de Dorénaz.
        Région-type
        versant NW du massif de la Croix-de-Fer, au-dessus de Vallorcine
        Commentaire
        Roche-marqueur dont la dispersion sous forme de blocs erratiques permet de reconstituer l'extension du glacier Valaisan au Quaternaire.
      • Rhyodacite de Plex–Aboyeu Vue détaillée

        Origine du nom

        Alpage de Plex (VS) (et Torrent de l'Aboyeu)

        Rang
        Banc lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Banc de porphyre quartzifère / dacite à la base du Permo-carbonifère de Salvan-Dorénaz.
        Âge
        Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
        Epaisseur
        2-5 m
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • «Houiller de la Pointe Noire (de Pormenaz)» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Grès grossiers à grains de quartz et fragments de gneiss passant localement à des brèches et reposant en discordance sur le socle cristallin ancien et surmontés de schistes noirs à empreintes de plantes.
      Âge
      Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Pointe Noire de Pormenaz (sommet et versant nord-occidental), plateau de Moëde, entrée des gorges de la Diosaz.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
      • Schistes noirs de Moëde Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Partie supérieure du «Houiller de la Pointe Noire» constituée de roches détritiques sombres allant des siltites noires aux grès gris foncé à grain fin. Nombreux débris végétaux.
        Âge
        Carbonifère tardif (= Pennsylvanien) - Carbonifère tardif (= Pennsylvanien)
        Epaisseur
        Au moins 200-300 m, mais la série est fortement déformée et le sommet manque.
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • Conglomérat de Chavanne Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme informel
        Nom à utiliser
        En bref
        Grès plus ou moins grossiers (grauwackes) et conglomérats de la base du «Houiller de la Pointe Noire». De fines intercalations lenticulaires d'anthracite sont également présentes.
        Âge
        -
        Epaisseur
        50 à 70-100 m (Lox & Bellière 1993)
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
  • roches plutoniques éo-varisques du massif des Aiguilles Rouges Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Episode magmatique correspondant au premier pulse varisque entre 340 et 330 Ma. Les magmas monzonitiques à shoshonitiques riches en potassium (high-K) sont issus du métasomatisme du manteau lithosphérique, avec une contamination crustale variable.
    Âge
    Carbonifère précoce (= Mississipien) - Carbonifère précoce (= Mississipien)
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Métamonzonite de Pormenaz Vue détaillée

      Origine du nom

      Hameau/alpage de Pormenaz (France)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Monzonite porphyrique à équigranulaire, magnésio-potassique, souvent mylonitisée à des degrés divers et dont les contacts avec l'encaissant sont flous. Des cristaux prismatiques pluricentimétriques de feldspath potassique rose se détachent sur un fond verdâtre d'amphibolites fortement chloritisées et de plagioclases saussuritisés. Présence d'enclaves plurimétriques de durbachite équigranulaire vert foncé. Intrusion syntectonique le long d'une faille transpressive majeure.
      Âge
      Viséen - Viséen
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Bande N-S de 500 m de large entre le chalet du Fer (rive gauche de la Diosaz) et les chalets de Chavanne (flanc SW de la Pointe Noire de Pormenaz).
      Région-type
      Montagne de Pormenaz (France)
      Commentaire
      -
    • Granite des Montées Pélissier Vue détaillée

      Origine du nom

      Montées Pélissier (France)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Monzogranite péralumineux à deux micas et grain fin, de teinte verdâtre. Présence de restites riches en biotite, d'enclaves mafiques microgranulaires et de lamprophyres à biotite. Intrusion syntectonique le long d'une faille transpressive majeure.
      Âge
      Viséen - Viséen
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • roches sédimentaires et volcaniques éo-varisques du massif des Aiguilles Rouges Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Low-grade monometamorphic detrital sediments (metapelites) with interlayered volcanites record an Early Carboniferous basin development at the southern end of the Aiguilles Rouges massif (Dobmeier 1996).
    Âge
    Carbonifère précoce (= Mississipien) - Carbonifère précoce (= Mississipien)
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Terminaison méridionale du massif des Aiguilles Rouges entre Servoz et les Houches, de part et d'autre du Granite des Montées Pélissiers.
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • socle polycyclique anté-varisque du massif des Aiguilles Rouges Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    Groupe lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Série de rift continental ou de plate-forme constituée principalement de roches sédimentaires et volcaniques ayant subi un métamorphisme anté-alpin de faciès amphibolite: grauwackes et schistes argilo-alumineux (transformés en gneiss à biotite et plagioclase et micaschistes à grenat et silimanite), grès (quartzites), roches carbonatées (marbres à diopside et calcite) et niveaux volcaniques acides (gneiss fins à yeux de sillimanite) ou basiques (amphibolites). Cette série est intrudée par des granites d'âge ordovicien ou plus ancien (gneiss oeillés à K-fedspath). Des roches ultrabasiques éclogitisées témoignent également de la formation et de la subduction d'une croûte océanique ancienne.
    Âge
    L. Proteroz. >>> Neoproterozoic - Paléozoïque précoce
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Gneiss oeillé du Luisin Vue détaillée

      Origine du nom

      Flanc NW du Luisin (VS)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Gneiss granodioritique
      Âge
      Ordovicien - Ordovicien
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Luisin et région de Salanfe, ainsi que le long de la route de Salvan aux Gorges du Trient. Se poursuit vers le Sud par les Dents d'Emaney et de Fenestral, le Bel Oiseau et Le Grand Perron.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Gneiss oeillés du Lac Cornu Vue détaillée

      Origine du nom

      Lac Cornu (France)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Gneiss oeillé anatectique à grands feldspaths potassiques.
      Âge
      Ordovicien - Ordovicien
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Eclogite du Lac Cornu Vue détaillée

      Origine du nom

      Lac Cornu (France)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Eclogites rétrogrades pré-varisques du massif des Aiguilles Rouges.
      Âge
      Ordovicien moyen - Ordovicien tardif
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Grüngesteinskomplex» Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
      Nom à utiliser
      En bref
      Série métavolcanique du socle cristallin ancien du massif des Aiguilles Rouges, comprenant des coulées basaltiques, andésitiques et rhyolithiques.
      Âge
      Paléozoïque précoce - Paléozoïque précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Terminaison méridionale du massif des Aiguilles Rouges.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Complexe gneissique d'Emosson Vue détaillée

      Origine du nom

      Lac (anc. alpage) d'Emosson (VS)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Métapélites anté-carbonifères du massif des Aiguilles Rouges: gneiss schisteux à biotite ou à deux micas passant localement à des micaschistes. Ils renferment des lentilles de quartz, des nodules d'albite et/ou des rognons d'andalousite.
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Complexe gneissique des Chéserys Vue détaillée

      Origine du nom

      Chalets des Chéserys (France)

      Rang
      Formation lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Métapélites à disthène du socle ancien du massif des Aiguilles-Rouges (métamorphisme éovarisque de haute pression).
      Âge
      Paléozoïque précoce - Dévonien
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -