«Couches des Rochers de Naye»

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
-
Couleur CMYK
-
Couleur RGB
R: 240 G: 140 B: 120
Rang
unité lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme local (informel)
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
-

Nomenclature

Allemand
«Rochers-de-Naye-Schichten»
Français
«Couches des Rochers de Naye»
Italien
«Strati dei Rochers de Naye»
Anglais
«Rochers de Naye Beds»
Origine du nom

Rochers de Naye (VD)

Variantes historiques
Couches des Rochers de Naye (Python-Dupasquier 1990)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Synonymes
Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description
-
Expression géomorphologique
-
Epaisseur
-

Composants

Lithologies principales
-
Minéraux particuliers
-
Fossiles principaux
-

Hiérarchie et succession

Unité hiérarchiquement supérieure
Unités hiérarchiquement subordonnées
Unités sus-jacentes
    -
Unités sous-jacentes
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
-
Discussion stratigraphique
-

Âge

Âge au sommet
Turonien moyen
Note sur le sommet
Zone à Helvetica
Âge à la base
Turonien moyen
Note sur la base
Zone à Helvetica
Méthode de datation
Foraminifères planctoniques (Python-Dupasquier 1990).

Géographie

Extension géographique
Rochers de Naye, Roche, Corjon, Chlus.
Région-type
-
Localité-type
  • Rochers de Naye (VD)
    Particularités du site
    • upper boundary
    • lower boundary
    • typical facies
    Accessibilité du site
    • mountain ridge
    Coordonnées
    • (2564500 / 1142300)
    Note
    • Python-Dupasquier 1990 p.60 fig.16-17
Coupe-type
-
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
-
Type de protolithe
-
Conditions de formation
-
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Préalpes Médianes Plastiques
Métamorphisme
-
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
Python-Dupasquier Chantal (1990): La Formation de l'Intyamon ("Crétacé moyen") des Préalpes Médianes Romandes. , Thèse de doctorat, Université de Fribourg, 197 pages

p.60: Couches des Rochers de Naye Les premiers niveaux affleurant au-dessus d'une zone couverte par la végétation, sont constitués d'"unités" de calcaires amalgamés, dont le dernier banc est parfois massif et siliceux, séparés par des interlits de marnes vertes (70 cm d'épaisseur). Une série de bancs de calcaires de couleur verte, de 2 à 6 cm d'épaisseur, généralement groupés par deux, se termine par un niveau marneux vert, puis noir et à laminations parallèles (2 cm). Le toit des Couches des Rochers de Naye est formé d'une alternance de calcaires amalgamés et calcaires siliceux verts, puis de calcaires marneux verdâtres (1 mètre d'épaisseur): les derniers bancs de calcaires argileux vert (W à foraminifères planctoniques, radiolaires parfois granoclassés, rares débris d'inocérames) présentent des perforations à remplissage de biomicrite rouge, dont le microfaciès est constitué de biomicrite (wackestone à packstone) à foraminifères planctoniques, débris d'inocérames et rares lithoclastes, glauconie et phosphoclastes.
Révision
-
Principales publications
-

Matériel et divers

Utilisations
-