«Cyrenenmergel»

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
-
Couleur CMYK
-
Couleur RGB
R: 250 G: 220 B: 130
Rang
Formation lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme informel
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
-

Nomenclature

Allemand
«Cyrenenmergel»
Français
«Marnes à Cyrènes»
Italien
«Marna a Cyrena»
Anglais
«Cyrena Marl»
Origine du nom

Namengebendes Fossil: Cyrena spp.

Variantes historiques
Cyrenen-Mergel (Tobler 1905 Tab.2c), Marnes grises supérieures = Marnes à Cyrènes (Meyer 1928), Cyrenenmergel (Disler 1941, Picot 2002).
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Synonymes
Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description

Brackisch-marine Ablagerung. Die Cyrenenmergel bestehen aus Mergeln die teilweise etwas sandig, bunt (grau, ocker, rötlich und grünlich) sind, oder aus gelb-braunem Glimmersand (ab und zu auch Sandstein), wobei letzterer lithologisch mit den Sandsteinen der oberen Elsässer Molasse verwechselt werden kann. Früher existieren gute Aufschlüsse im Süden und im Osten von Therwil (Stutzweg, Fichtenrain, Keibhölzli) (GUTZWILLER 1890 et 1917).

Expression géomorphologique
-
Epaisseur
25 - 30 m im Birsigtal

Composants

Lithologies principales
  • marne
Minéraux particuliers
-
Fossiles principaux
  • cyrènidés

Hiérarchie et succession

Unité hiérarchiquement supérieure
Unités hiérarchiquement subordonnées
Unités sus-jacentes
    -
Unités sous-jacentes
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
-
Discussion stratigraphique
-

Âge

Âge au sommet
Chattien
Note sur le sommet
"Tongrien"
Âge à la base
Chattien
Note sur la base
"Tongrien"
Méthode de datation
-

Géographie

Extension géographique
-
Région-type
-
Localité-type
-
Coupe-type
-
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
-
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation
brackisch-marine Ablagerung
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Molasse du Jura
  • bassin de Delémont
Métamorphisme
non métamorphique
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
-
Révision
Picot Laurent (2002): Le Paléogène des synclinaux du Jura et de la bordure sud-rhénane: paléontologie (Ostracodes), paléoécologie, biostratigraphie et paléogéographie. , GeoFocus 5, 240 p.

p.29: Cyrenenmergel : Dans la partie haute de la vallée du Birsigtal, environ 25 - 30 m. de Cyrenenmergel atteignent l’ouest de la zone de rupture d’Allswiler, (Graben de Wolschwiller) (BITTERLI-BRUNNER et al., 1988). Cette série se compose de marnes de temps en temps sableuses, bigarrées (gris, ocre, en partie rougeâtre et verdâtre) et des sables (de temps en temps des grès) micacés jaune-brun ; ces derniers peuvent être confondus lithologiquement avec les grès de la Molasse alsacienne supérieure. La mauvaise conservation des affleurements et les changements latéraux de faciès rapides rendent les corrélations des couches impossibles à courte distance. Autrefois, de bons affleurements existaient au sud et à l’est de Therwil (Stutzweg, Fichtenrain, Keibhölzli), (GUTZWILLER 1890 et 1917). Les Cyrenenmergel saumâtres contiennent une faune riche ( similaire à celle des Melleta-Schichten supérieures (FISCHER 1965 a et 1965 c) ; de plus, dans ces niveaux, les formes remaniées sont nombreuses.

Principales publications
-

Matériel et divers

Utilisations
-