UMM-I

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
-
Couleur CMYK
-
Couleur RGB
R: 240 G: 210 B: 100
Rang
Sous-groupe lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme informel
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
-

Nomenclature

Allemand

UMM-I

Français

UMM-I

Italien

UMM-I

Anglais

UMM-I

Origine du nom
-
Variantes historiques
Rupélien auct., série molassique "à faciès flysch" (Gagnebin ----), Flysch-molasse (Trümpy 1962 S.522), older (pre-Grisigen) sandstone-shale formations with conglomeratic intercalations (Trümpy et al. 1980), basale UMM-Turbidite = untere UMM (Diem 1986), Flyschfazies der UMM, Oligozän-Flysch (Habicht 1987), UMM I (Berger et al. 2010)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Synonymes
Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description
Flyschartig, bestehend aus Turbiditablagerungen.
Expression géomorphologique
-
Epaisseur
ca. 1500 m

Composants

Lithologies principales
  • grès (psammite, arénite) : grains 1/16 mm - 2 mm
  • argilite : karbonatfrei
Minéraux particuliers
-
Fossiles principaux
-

Hiérarchie et succession

Unité hiérarchiquement supérieure
Untere Meeresmolasse (UMM)
Unités hiérarchiquement subordonnées
Unités sus-jacentes
    -
Unités sous-jacentes
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
-
Discussion stratigraphique
Seit Studer's Zeiten stritten sich die Geologen, ob man solche Tonschiefer- und Sandsteinserien als Flysch oder als Molasse bezeichnen sollte. (Habicht 1987)

Âge

Âge au sommet
Rupélien précoce
Note sur le sommet
-
Âge à la base
Rupélien précoce
Note sur la base
-
Méthode de datation
-

Géographie

Extension géographique
Subalpine Molasse (sonst nur in Bohrungen): Val d'Illiez, Voirons und Region zwischen Montreux und Semsales (Cucloz-Fm.), Gurnigel-Gebiet (Jorisboden-Mergel), nördliche Thunersee-Region (Hilfern-Fm.) und Ostschweiz (Rietbad-Fm.).
Région-type
-
Localité-type
-
Coupe-type
-
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
Bassin d'avant-pays nord-alpin,
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation
-
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Molasse subalpine
Métamorphisme
non métamorphique
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
Berger Jean-Pierre, Kälin Daniel, Kempf Oliver (2010): Swiss Molasse Lithostratigrphy. , Swiss Geoscience Meeting, Abstract Volume 8 (Fribourg), p.127

p.127: UMM I: Deep marine (turbiditic) facies actually trapped in the subalpine Molasse and the helvetic nappes. All formations (e.g. “Formation du Val d’Illiez”) are stratigraphically older than the formations of UMM II and III.
Révision
-
Principales publications
-

Matériel et divers

Utilisations
-
351
  • Hilfern-Formation Vue détaillée

    Origine du nom

    Tal der Hilfere (LU), ENE Marbach

    Rang
    unité lithostratigraphique délimitée tectoniquement
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Flyschartige Wechsellagerung von tonigem Mergel (unten sehr prädominant) mit turbiditischen Silt- bis Sandsteinbänken. Die Mächtigkeit und interne Korngrösse der Turbiditbänken nimmt nach oben zu.
    Âge
    Rupélien - Rupélien
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Tal der Hilfere (LU).
    Commentaire
    Die Hilfere-Formation ist auf die Schichten der UMM-I beschränkt. Sie entspricht deshalb nur teilweise den Hilfern-Schichten s.l. (sensu Kaufmann 1886).
    • Flühli-Nagelfluh Vue détaillée

      Origine du nom

      Flühli (LU)

      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Oberste, mächtigste und im Streichen nach NE am weitesten aushaltende konglomeratische Einschaltung der Hilfern-Formation (UMM-I) mit Mergel-, Sandstein- und Kalkgerölle in sandiger Matrix.
      Âge
      Rupélien - Rupélien
      Epaisseur
      ca. 2 m
      Die Flühli-Nagelfluh an der Typlokalität (Koord. 2643970 / 1192840 ; 14.08.2019 – A. Morard)
      Die Flühli-Nagelfluh an der Typlokalität (Koord. 2643970 / 1192840 ; 14.08.2019 – A. Morard)
      Die Geländerippe der Flühli-Nagelfluh an der Typlokalität (2643970 / 1192840 ; 14.08.2019 – A. Morard).
      Die Geländerippe der Flühli-Nagelfluh an der Typlokalität (2643970 / 1192840 ; 14.08.2019 – A. Morard).
      Geröllpetrographie der Flühli-Nagelfluh (2643970 / 1192840 ; 14.08.2019 – A. Morard).
      Geröllpetrographie der Flühli-Nagelfluh (2643970 / 1192840 ; 14.08.2019 – A. Morard).
      Extension géographique
      Diese Nagelfluhbank lässt sich vom Spirberg (LK-Bl.1189 Sörenberg) nach NE hin bis zum Steinibach (LK-Bl.1169 Schüpfheim) verfolgen. Keilt nach SW aus.
      Région-type
      Entlebuch (LU)
      Commentaire
      Konglomeratische Lagen in vermutlich ähnlichem stratigraphischem Niveau finden sich in den Deutenhausener Schichten des Vorarlbergs (Resch 1963: 56), sowie in den Grès du Val d'Illiez (Vuagnat 1952: 49).
    • Unter-Lochsitli-Nagelfluh Vue détaillée

      Origine du nom

      Under Lochsitli = Unterlochsitli (LU), 4 km E Schangnau

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      -
      Nom à utiliser
      En bref
      Kristallinfreie Nagelfluh.
      Âge
      Oligocène précoce - Oligocène précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • Grès de Cucloz Vue détaillée

      Origine du nom

      Ruisseau de Cucloz (VD), 2,5 km N St-Légier (cf. Pont du Cucloz de l'autoroute A12 + ferme et colline allongée)

      Rang
      Membre lithostratigraphique
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Grès micacés grossiers ou microbrèches polymictes, de teinte verdâtre caractéristique (débris andésitiques), du sommet de l'UMM-I.
      Âge
      Rupélien - Rupélien
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Bande de Flysch(s) au front des Préalpes: Les Voirons [micropoudingues de l'écaille de Bellevue: Lombard 1937 et 1940], Veveyse (y compris Cucloz), Les Alpettes, Bassin de Bulle, base NW de la Berra (Corminboeuf 1959)
      Région-type
      Rive gauche de la vallée de la Veveyse entre Châtel-St-Denis et St-Légier.
      Commentaire
      -
    • Jordisboden-Mergel Vue détaillée

      Origine du nom

      Jordisboden / Jordibruch (BE), an der Ostseite des Gurnigels

      Rang
      unité lithostratigraphique délimitée tectoniquement
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Schiefrige, grünlichgraue, glimmerreiche Mergel mit zwischengelagerten feinkörnigen Sandsteinen der internsten Subalpinen Molasse (UMM-I) im Gurnigel-Gebiet.
      Âge
      Priabonien - Rupélien
      Epaisseur
      Ca. 1200 m (Gerber 1922) oder 1300 m (Blau 1966).
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Gurnigel-Gebiet (BE).
      Commentaire
      Gehört zum "subalpinen Flysch" = UMM-I nach Blau (1966) und nicht zur UMM-II = Vaulruz-Mergel wie früher angenommen (Gerber 1925). Ähnlichkeit mit Mergeln im Gersterngraben (Gersterngraben-Formation, Rallig-Schichten).
      • «Marnes gris-souris» Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
        Nom à utiliser
        En bref
        Marne plastique finement litée, à passées silteuses, de la partie moyenne à supérieure de la Formation de Cucloz (base de la Molasse marine inférieure subalpine).
        Âge
        -
        Epaisseur
        130 m (Gabus 2000)
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
      • «Schistes marno-micacés» Vue détaillée

        Origine du nom
        -
        Rang
        faciès pétrographique
        Statut
        terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
        Nom à utiliser
        En bref
        Alternance finement répétée de marne silteuse finement micacée et d'interlits gréseux à la base de la Molasse marine inférieure subalpine (base de la Formation de Cucloz), resp. de la Formation du Val d'Illiez = Formation d'Elm (flysch nord-helvétique).
        Âge
        Oligocène précoce - Oligocène précoce
        Epaisseur
        150 à max. 200 m (Schroeder & Ducloz 1955), 90 m (Gabus 2000)
        Extension géographique
        Morgins, Val d'Illiez, région de Collombey-Muraz-St.-Maurice, ...
        Région-type
        -
        Commentaire
        Les alternances pélitico-gréseuses distinguent ces niveaux des «Marnes à Globigérines» (Fm. de Stad) sous-jacentes, plus homogènes.