«Marnes à Virgula supérieures»

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
i8v, i7V
Couleur CMYK
-
Couleur RGB
R: 155 G: 210 B: 200
Rang
Banc lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme informel
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
Historiquement, ce niveau repère a été interprété comme étant sus-jacent (ou équivalent) au Grenznerineen-Bank. Par conséquent les Marnes à Virgula supérieures ont souvent été considérées implicitement comme base de la Fm. du Twannbach. Elles sont rattachées explicitement au sommet de la Fm. de Reuchenette par Comment et al. 2015.

Nomenclature

Allemand
«Oberer Virgula-Mergel»
Français
«Marnes à Virgula supérieures»
Italien
«Marna a Virgula superiore»
Anglais
«Upper Virgula Marls»
Origine du nom
Nom dérivé de l'huître fossile Nanogyra (Palaeogyra) virgula (Defrance 1820) = Ostrea bruntrutana Thurmann = Exogyra spiralis Quenstedt.
Variantes historiques
marnes à Ostrea virgula = marnes à Exogyra virgula (Joukowsky & Favre 1911), Marnes à Ostrea virgula = Virgulien (Bourquin 1946), Calcaires et marnes à Virgules supérieurs (Contini & Hantzpergue 1973), Upper virgula Marls (Rameil 2005)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Synonymes
Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description
-
Expression géomorphologique
Vire de couleur jaune entre les parois calcaires des Formations de Reuchenette et du Twannbach.
Epaisseur
Augmente jusqu'à quelques m vers le N, en même temps qu'apparaissent des intercalations calcaires. Max. 14 m en Ajoie (Comment et al. 2015), et même 20 m dans les environs de Charmauvillers (Aufranc et al. 2016) et Montbéliard (Contini & Hantzpergue 1973).

Composants

Lithologies principales
  • marne
Minéraux particuliers
-
Fossiles principaux
  • gryphées

Hiérarchie et succession

Unité hiérarchiquement supérieure
Unités hiérarchiquement subordonnées
Unités sus-jacentes
Unités sous-jacentes
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
-
Discussion stratigraphique
niveau repère à la limite entre les Formations de Reuchenette et du Twannbach

Âge

Âge au sommet
Kimméridgien tardif
Note sur le sommet
Base de la zone à Autissiodorensis/Beckeri ?
Âge à la base
Kimméridgien tardif
Note sur la base
Sommet de la zone à Eudoxus (ou zone à Autissiodorensis/Beckeri ?).
Méthode de datation
-

Géographie

Extension géographique
Ajoie, Jura méridional, La Dôle. Absentes du Jura neuchâtelois (où la limite supérieure de la Fm. de Reuchenette est par contre soulignée par le Grenznerineen-Bank).
Région-type
-
Localité-type
-
Coupe-type
-
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
-
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation
-
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Jura
  • Sud de l'Allemagne
  • Forêt Noire
  • Jura méridional
  • Vosges
Métamorphisme
non métamorphique
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
-
Révision
Rameil N. (2005): Carbonate sedimentology, sequence stratigraphy, and cyclostratigraphy of the Tithonian in the Swiss and French Jura Mountains: a high-resolution record of changes in sea level and climate , GeoFocus 13, 246

Upper virgula Marls for the actual boundary-horizon between the Reuchenette and Twannbach formations that is located approximately at the Kimmeridgian/Tithonian boundary (lower hybonotum Zone).
Principales publications
-

Matériel et divers

Utilisations
-
Les Marnes à Virgula Supérieures marquent la base de la Fm. du Twannbach, au contact avec la Fm. de Reuchenette sous-jacente (Carrière de Péry-Reuchenette, coord. 2585750 / 1226450 ; 16.09.2015 - A. Morard).
Les Marnes à Virgula Supérieures marquent la base de la Fm. du Twannbach, au contact avec la Fm. de Reuchenette sous-jacente (Carrière de Péry-Reuchenette, coord. 2585750 / 1226450 ; 16.09.2015 - A. Morard).