Sidérolithique du Jura

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
e
Couleur CMYK
0/65/80/0
Couleur RGB
R: 245 G: 110 B: 50
Rang
Groupe lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme informel
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
Wird aufgrund rein lithologischer Basis unterteilt.

Nomenclature

Allemand

Siderolithikum des Juragebirges

Français

Sidérolithique du Jura

Italien

Siderolitico del Giura

Anglais
Siderolithic of the Jura Mountains
Origine du nom

sideros = Eisen / fer

Variantes historiques
Fer pisolitique (de Montmollin 1835), Terrain sidérolithique (Thurmann 1836, Desor & Gressly 1859), Bohnerzbildung (Moesch 1867a/b), formations ferrugineuses sidérolithiques du Jura (Vernet 1969), Eozän = Bohnerzformation (Antenen 1973), Sidérolithique (Bourquin 1946, Picot 2002, Becker 2003), Siderolithische Bildungen, Siderolithikum = Bohnerz-Formation (Geyer et al. 2003), Siderolithikum = siderolithische Gesteine (Jordan et al. 2011)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Synonymes
Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description
Residualbildungen des Eozäns, die durch körnige oder pisolithische Eisenmineralien charakterisiert sind, äolische Quarzsande treten häufig auf.
Expression géomorphologique
-
Epaisseur
Üblicherweise als Spalten- und Taschenfüllung. 1-22 m (Jordan et al. 2011).

Composants

Lithologies principales
  • quartzitic sand
  • pisolitic ironstone
  • weathering deposits (siderolithic deposits)
Minéraux particuliers
-
Fossiles principaux
-

Hiérarchie et succession

Unités sus-jacentes
    -
Unités sous-jacentes
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
Generell kommt die Grenze auf der verkarsteten Oberfläche zu liegen oder in den Karsttaschen der darunterliegenden Formationen.
Discussion stratigraphique
-

Âge

Âge au sommet
Rupélien précoce
Note sur le sommet

MP19 (Entreroches: Schmidt-Kittler 1987) bis MP20–MP21 (Bläsi et al. 2015)

Âge à la base
Lutétien
Note sur la base

localement dès MP14 (Egerkingen: Schmidt-Kittler 1987), sinon essentiellement Bartonien-Priabonien (Hooker & Weidmann 2000)

Méthode de datation

Mikrosäugetiere des späten mittleren Eozäns (Stehlin 1903, Schmidt-Kittler 1987, Rosselet 1991, Hooker & Weidmann 2000, Picot 2002).

Géographie

Extension géographique
im ganzen Jura
Région-type
-
Localité-type
-
Coupe-type
-
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
-
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation
Grossflächiges Karst-Plateau mit Bildungen von lateritischen Ablagerungen während der Verwitterung / Alteration. (Laterit typischer Bodentyp in den Tropen und Subtropen, Fe- und Al-reich)
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Sidérolithique Jura
  • Sud de l'Allemagne
  • Forêt Noire
Molasse du Jura
  • bassin de Delémont
Métamorphisme
non métamorphique
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
-
Révision
Picot Laurent (2002): Le Paléogène des synclinaux du Jura et de la bordure sud-rhénane: paléontologie (Ostracodes), paléoécologie, biostratigraphie et paléogéographie. , GeoFocus 5, 240 p.

p.12: 1-1-Le Groupe du Sidérolithique : 1-1-1-Définition : J’ai regroupé sous le terme Sidérolithique toutes les formations qui contiennent des pisolithes de fer et celles contenant des sables de quartz. 1-1-2-Position stratigraphique : Ces formations se trouvent directement sur le Mésozoïque, soit sous forme stratifiée (rarement) ou sous forme de poches karstiques ou remplissant des fissures. 1-1-3-Age : D’après les travaux de STEHLIN (1903), le Sidérolithique se situe dans l’Eocène moyen à supérieur sur la base de l’étude des micromammifères. SCHMIDT-KITTLER (1987) date le plus vieux affleurement tertiaire de Suisse à Egerkingen dans le canton de Soleure et il correspond au niveau mammalien MP14. Il signale Eclépens-Gare qui correspond au niveau mammalien MP 16, puis La Cantine2 et Lebratières1 correspondant au niveau mammalien MP17, puis Gösgen-Kanal qui correspond au niveau mammalien MP18, et enfin Mormont-Entreroches et Obergösgen correspondant au niveau mammalien MP19. Une étude récente du Sidérolithique (HOOKER & WEIDMANN, 2000) effectuée au nord-ouest de la Suisse confirme en partie ces datations, à savoir un âge bartonien à priabonien, regroupant les niveaux mammaliens MP 16 à MP 19. Ainsi, le Sidérolithique se dépose à l’Eocène moyen et supérieur, durant l’intervalle MP14 à MP19 (fig. II-1).

Matériel et divers

Utilisations
-
Les dépôts résiduels du Sidérolithique témoignent d'une intense phase d'altération et d'érosion au passage Mésozoïque-Cénozoïque. Ils se présentent généralement sous forme de poches et de remplissage de fissures au sein des calcaires du Crétacé, voire du Jurassique.
Les dépôts résiduels du Sidérolithique témoignent d'une intense phase d'altération et d'érosion au passage Mésozoïque-Cénozoïque. Ils se présentent généralement sous forme de poches et de remplissage de fissures au sein des calcaires du Crétacé, voire du Jurassique.
Remplissage sidérolithique dans une fissure au sein de la Formation de Vallorbe (gare d'Eclépens, coord. 2532160 / 1167850 ; 26.11.2013 – A. Morard).
Remplissage sidérolithique dans une fissure au sein de la Formation de Vallorbe (gare d'Eclépens, coord. 2532160 / 1167850 ; 26.11.2013 – A. Morard).
  • «Calcaires d'eau douce de Moutier»

    Origine du nom

    Moutier (BE)

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme incorrect (abandonné)
    Nom à utiliser
    En bref
    Plusieurs affleurements ponctuels de calcaires d'eau douce ont été décrits à Moutier, en particulier à La Charrue et Champ Vuillerat au nord (au pied du Mont Raimeux) ainsi qu'à La Verrerie au sud-ouest. Les relations stratigraphiques et les âges respectifs de ces divers niveaux ne sont pas encore clairement élucidés.
    Âge
    Eocène tardif - Oligocène précoce
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Synclinal de Moutier et tunnel ferroviaire du Grenchenberg.
    Région-type
    Région de Moutier (BE).
    Commentaire
    Terme confus du fait de la présence de calcaires d'eau douce à plusieurs niveaux distincts dans la région de Moutier, certains intercalés dans le Sidérolithique, d'autres à son sommet ou à la base des unités molassiques sus-jacentes.
  • Gelberde Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
    Nom à utiliser
    En bref
    Argiles jaunes mêlées de grains de Bohnerz et d'Huppersand, avec intercalation de minces niveaux lenticulaires de conglomérat et de calcaire d'eau douce.
    Âge
    Eocène tardif - Oligocène précoce
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Raitsche Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Calcaire d'eau douce pré-molassique du Jura bernois.
      Âge
      Eocène tardif - Oligocène précoce
      Epaisseur
      1-5 m
      Extension géographique
      Partie centrale du Synclinal de Delémont et Jura bernois.
      Région-type
      Synclinal de Delémont
      Commentaire
      -
    • Calcaire d'eau douce de Courcelon Vue détaillée

      Origine du nom

      Courcelon (JU)

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Niveau de calcaire d'eau douce le plus élevé (et seul affleurant) au sein de la Terre Jaune.
      Âge
      Eocène tardif - Oligocène précoce
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Affleurements limités le long de La Scheulte entre Courcelon et Courroux.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Erzmatt-Krustenkalk Vue détaillée

    Origine du nom

    Erzmatt (SO) südlich von Balsthal

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme local (informel)
    Nom à utiliser
    En bref
    Krustenkalk innerhalb des Siderolithikums der Umgebung von Balsthal, der grosse eingelagerte Limonitkonkretionen enthält.
    Âge
    Eocène tardif - Oligocène tardif
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Ehemaliges lokales Vorkommen der Erzmatt bei Balsthal (SO).
    Région-type
    Balsthal (SO)
    Commentaire
    Nirgendwo anstehend zu finden (Abraumreste des Eisenerz-Abbaus).
  • Oberdorf-Süsswasserkalk Vue détaillée

    Origine du nom

    Oberdorf (SO)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme local (informel)
    Nom à utiliser
    En bref
    Gelber zuckerkörniger löcheriger Süsswasserkalk und dünnen Mergellagen innerhalb des Siderolithikums im Weissensteingebiet, mit Limneen und Characeen.
    Âge
    Rupélien précoce - Rupélien précoce
    Epaisseur
    Ca. 30 m (Bläsi et al. 2015).
    Extension géographique
    Lokales Vorkommen bei Oberdorf (SO), am Südportal des Weissensteintunnels.
    Région-type
    Weissenstein (SO)
    Commentaire
    -
  • Calcaire d'eau douce inférieur de la Verrerie Vue détaillée

    Origine du nom

    Quartier de la Verrerie, SW Moutier (BE)

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme local (informel)
    Nom à utiliser
    En bref
    -
    Âge
    -
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Diegten-Süsswasserkalk Vue détaillée

    Origine du nom

    Hof Rüti bei Niederdiegten (BL)

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme local (informel)
    Nom à utiliser
    En bref
    Lakustrischer Kalk reich an organischen Elementen mit Limnäen (Limnaeus longiscatus Brogn., Limnaeus fusiformis Sow.) und Planorben (Planorbis pseudodoammonius Schloth.).
    Âge
    Eocène moyen - Oligocène précoce
    Epaisseur
    ca. 10 m
    Extension géographique
    Östlich Niederdiegten und Mitteldiegten (BL).
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Boluston Vue détaillée

    Origine du nom
    Bol(us) = früherer Name von Thonen, die zu medizinischen Zwecken und als braune und rote Farben benutzt wurden.
    Rang
    pétrographie
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Roter, sandiger Ton, reich an Kaolinit, der mehr oder weniger viele eisenhaltige Pisolithe enthält.
    Âge
    Bartonien - Priabonien précoce
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Bohnerzton Vue détaillée

    Origine du nom
    Ton mit Bohnen-förmigem Eisenerz.
    Rang
    pétrographie
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Brauner Ton, welcher schalig aufgebaute, bis haselnussgrosse Limonitkonkretionen enthält. Lokal treten auch krustenartige Bildungen.
    Âge
    -
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • «Fleur de Mine»

      Origine du nom
      -
      Rang
      pétrographie
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Mince zone centimétrique à la base des Bohnerz-Tone, au contact avec les calcaires Mésozoïques, formée de silicates bleutés et de kaolinite.
      Âge
      Eocène - Eocène
      Epaisseur
      Quelques centimètres.
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Bassin de Delémont
      Commentaire
      -
  • Hupper Vue détaillée

    Origine du nom

    (siehe Schweizer Geotope Nr. 7)

    Rang
    pétrographie
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Gemisch aus weisser Tonerde (Kaolinit) und Quarzsand, welches zu Ziegeln geformt und, weil es grosse Hitze aushalten kann, zur Auskleidung des Feuerraumes in Hochöfen, Glasöfen und Eisengiessereien verwendet wird.
    Âge
    Eocène moyen - Eocène tardif
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Umgebung von Lausen (BL)
    Commentaire
    -
    • Huppererde Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      pétrographie
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Weisser kaolinhaltiger Sand, mit > 20-10% Tonanteil und < 80-90% Sandsanteil (Baumberger 1923b). Oft gelblich bis bräunlich verfärbt.
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
      • «Huppererde von Lausen» Vue détaillée

        Origine du nom

        Ehem. Grube S von Lausen (BL)

        Rang
        unité lithostratigraphique
        Statut
        terme local (informel)
        Nom à utiliser
        En bref
        -
        Âge
        Eocène - Eocène
        Epaisseur
        -
        Extension géographique
        -
        Région-type
        -
        Commentaire
        -
    • Huppersand Vue détaillée

      Origine du nom
      -
      Rang
      pétrographie
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Toniger Quarzsand (Hupper) mit 80-90% Sandsanteil und 10-20% Tonanteil (Baumberger 1923b).
      Âge
      -
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
    • «Katzenköpfe»

      Origine du nom
      -
      Rang
      pétrographie
      Statut
      terme informel
      Nom à utiliser
      En bref
      Poröse Blöcke mit mesozoischen Fossilien im Hupper.
      Âge
      Eocène - Eocène
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Basler Tafeljura
      Commentaire
      -
    • Sable quartzeux du Mont Girod Vue détaillée

      Origine du nom

      Mont Girod (BE), WSW Moutier

      Rang
      unité lithostratigraphique
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Remplissage sidérolithique de poches karstiques dans les calcaires de la Fm. du Twannbach, formé principalement de sable quartzeux vitrifiable avec concrétions d'argile kaolinitique blanche d'aspect porcelainé (Huppererde/Huppersand).
      Âge
      Eocène - Eocène
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      -
      Région-type
      Jura bernois (BE)
      Commentaire
      Exploité comme sablière pour la verrerie de Moutier.
  • Glassand Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    pétrographie
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Heller, fast reiner quarzitischer Sand (Tonanteil noch niedriger als bei Huppersand).
    Âge
    Eocène - Eocène
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Gompholithe de Daubrée Vue détaillée

    Origine du nom

    En hommage aux travaux de Gabriel Auguste Daubrée (1814-1896) sur les dépôts du Sidérolithique.

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Poudingue à éléments généralement arrondis, de dimension et de nature très variables (max. 30 cm, issus principalement des unités du Malm), liés entre eux par un ciment calcaire, quelquefois siliceux, mais toujours ferrugineux et empâtant de nombreuses pisolithes de fer.
    Âge
    Eocène moyen - Eocène tardif
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Régions bordières du Bassin de Delémont (Glovelier, Soulce, vallée de Vermes, Moulin du Bourrignon), Jura bernois, soleurois (Dünnerntal, Guldental, Marchstein) et bâlois (E Passwang).
    Région-type
    Bassin de Delémont
    Commentaire
    -
    • Calcaire de Daubrée Vue détaillée

      Origine du nom

      En hommage aux travaux de Gabriel Auguste Daubrée (1814-1896) sur les dépôts du Sidérolithique.

      Rang
      pétrographie
      Statut
      terme local (informel)
      Nom à utiliser
      En bref
      Calcaire à pisolithes de fer représentant un faciès local temporaire de la Gompholithe de Daubrée.
      Âge
      Eocène moyen - Eocène moyen
      Epaisseur
      -
      Extension géographique
      Dünnerntal (à l’ouest de Matzendorf, à Aedermannsdorf et au SE d’Herbertswil), Guldental (au SE de la pente de la chaîne de Passwang), Moulin de Bourrignon, partie E du bassin de Delémont, entrée nord des gorges d’Envelier, partie W de Courfaivre, grotte de Ste Madeleine, La Channeté au NNW de Glovelier (Picot 2002).
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Bohnerz-Konglomerat Vue détaillée

    Origine du nom
    -
    Rang
    pétrographie
    Statut
    terme local (informel)
    Nom à utiliser
    En bref
    An der Basis des Siderolithikums, am Übergang zu den Schichten des Malms, können Lagen von in situ verwitterten Malmkalkblöcken auftreten.
    Âge
    Eocène moyen - Eocène tardif
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    Bassin de Delémont.
    Commentaire
    -