Ifenthal-Formation

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
i2-4
Couleur CMYK
10 / 20 / 40 / 0
Couleur RGB
R: 230 G: 200 B: 160
Rang
Formation lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme formel valide
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
Oft lückenhaft oder kondensiert.

Nomenclature

Allemand

Ifenthal-Formation

Français

Formation d'Ifenthal

Italien
Formazione d'Ifenthal
Anglais

Ifenthal Formation

Origine du nom

Ifenthal (SO)

Variantes historiques
Ifenthal-Formation (Bitterli 2012, Hostettler 2014 und 2015), Formation d'Ifenthal (Aufranc et al. 2017)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Synonymes
Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description
An der Basis der Ifenthal-Formation werden tonig-mergelige Gesteine beobachtet und gegen das Dach treten feingebankte Echinodermenkalke sowie geringmächtige, fossilreiche Eisenoolithe auf.
Expression géomorphologique
Spätige, teilweise eisenschüssige Kalke im Dach der Zyklen treten als Felsrippen in Erscheinung.
Epaisseur
0,7 m (östlicher Aargauer Jura) bis 60 m (Franches Montagnes).

Composants

Lithologies principales
  • calcaire échinodermique : auch Trochitenkalk/calcaire à entroques (ev. Spatkalk)
  • calcaire
  • marne
Minéraux particuliers
-
Fossiles principaux
-

Hiérarchie et succession

Unités sus-jacentes
Unités sous-jacentes
Hauptrogenstein [CH]
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
-
Discussion stratigraphique
-

Âge

Âge au sommet
Oxfordien précoce
Note sur le sommet
-
Âge à la base
Bathonien tardif
Note sur la base
-
Méthode de datation
-

Géographie

Extension géographique
Östlicher Westjura bis Ostjura.
Région-type
Localité-type
-
Coupe-type
-
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
plateforme carbonatée nord-téthysienne :
Plateforme de Bourgogne, ... = Northern Tethyan Carbonate Platform (NTCP) ,
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation
-
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Jura
  • Sud de l'Allemagne
  • Forêt Noire
Métamorphisme
non métamorphique
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
Bitterli-Dreher P. (2012): Die Ifenthal-Formation im nördlichen Jura. , Swiss Bull. angew. Geol. 17/2, 93-117

"Die Ifenthal-Formation besteht aus zwei sedimentären Ablagerungszyklen. An der Basis der Zyklen beobachtet man tonig-mergelige Gesteine, die im Gelände Mulden bilden. Gegen das Dach der Zyklen treten spätige, teilweise eisenschüssige Kalke auf, die als Felsrippen in Erscheinung treten. Regionale Hartgründe und darüber liegende eisenoolithische Kalke und Mergel schliessen die Zyklen ab." S.98

Révision
-
Principales publications
-

Matériel et divers

Utilisations
-
  • Membre du Graitery Vue détaillée

    Origine du nom

    massif du Graitery (BE), S Moutier

    Rang
    Membre lithostratigraphique
    Statut
    proposition
    Nom à utiliser
    En bref
    Marnes grises parfois fossilifères développées localement au sommet de la Formation d'Ifenthal. Bancs de calcaire marneux intercalés surtout dans la partie supérieure et présence de glauconie au sommet.
    Âge
    Callovien moyen - Callovien tardif
    Epaisseur
    9 à 12 m environ
    Extension géographique
    Region du Graitery, au Nord jusqu'à Châtillon.
    Région-type
    Graitery (BE)
    Commentaire
    -
  • Herznach-Member Vue détaillée

    Origine du nom

    Stillgelegtes Bergwerk östlich von Herznach (AG), s. a. Eisenweg und Fossilien

    Rang
    Membre lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Hellgrauer bis rotbrauner, bioturbierter, eisenoolithischer Kalkmergel bis Mergel im Dach der Ifenthal-Fm., meist mit einer kondensierten Ammonitenfauna.
    Âge
    Callovien précoce - Oxfordien moyen
    Epaisseur
    Weniger als 10 cm bis max. 5 m.
    Extension géographique
    Nordwestschweiz, von der Grenze zu Frankreich bis in den östlichen Aargauer Tafeljura und weiter in den Kanton Schaffhausen. Am Rand der Franches Montagnes nur reliktisch erhalten (Hostettler 2014). Fehlt im östlichen Aargauer Jura (Auenstein).
    Région-type
    -
    Commentaire
    Von Gygi (2000) als Formation definiert, jedoch als solche nicht geeignet, da nicht kartierbar. Definition als Member durch Bitterli (2012).
    • Schellenbrücke-Bank Vue détaillée

      Origine du nom

      "Schellenbrücke" = alte Brücke der Staffelegg-Strasse, heute Asperchlus (AG) auf der Karte, NNE Küttigen

      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Eisenschüssiger und eisenoolithischer Kalkstein mit zahlreichen Ammoniten (vor allem Cardioceraten) im Dach des Herznach-Members.
      Âge
      Oxfordien précoce - Oxfordien précoce
      Epaisseur
      Meist etwa 0.10 m bis 0.25 m mächtig, stellenweise aber auch nur einige Zentimeter (Bitterli-Dreher 2012).
      Extension géographique
      Aargauer Jura, wobei die Schellenbrücke-Bank nicht überall ausgebildet ist.
      Région-type
      Aargauer Jura
      Commentaire
      -
  • Membre de Bollement Vue détaillée

    Origine du nom

    Bollement (JU), 1 km SE St-Brais

    Rang
    Membre lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Brèche à échinodermes ou biocalcarénite gris-bleuté à patine jaune-brun, en petits bancs à stratification entrecroisée, de la partie supérieure de la Formation d'Ifenthal. Contient souvent des concrétions siliceuses et parfois des oolithes.
    Âge
    Callovien précoce - Callovien précoce
    Epaisseur
    12-25 m, plus épais vers l'ouest. Max. 50 m dans le Jura neuchâtelois.
    Extension géographique
    Jura occidental à nord-occidental (plateforme de Bourgogne). Indentation vers l'Est avec le Membre d'Ängistein.
    Région-type
    -
    Commentaire
    Remplacé progressivement vers l'est par le Membre d'Ängistein, sous-jacent et indenté dans la zone de transition.
  • Ängistein-Member Vue détaillée

    Origine du nom

    Ängistein = Engistein (SO), SW Ifenthal

    Rang
    Membre lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Rostbraune, knauerige, feinspätige, sandige Kalkarenite des oberen Teil der Ifenthal-Formation.
    Âge
    Callovien précoce - Callovien précoce
    Epaisseur
    Bis 18 m (Bitterli-Dreher 2012).
    Extension géographique
    Nordwestschweizer bis östlicher Jura.
    Région-type
    -
    Commentaire
    Das Ängistein-Member keilt nach Westen aus, wo es durch das überlagernde Bollement-Member ersetzt wird.
    • Unter-Erli-Bank Vue détaillée

      Origine du nom

      Unter Erli (SO), S Ifenthal

      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      statut inconnu
      Nom à utiliser
      En bref
      Charakteristische Kalkbank im Dach des Ängistein-Members mit grossen, rotbraun anwitternden Schalentrümmer.
      Âge
      Callovien précoce - Callovien moyen
      Epaisseur
      Einige dm (Bitterli-Dreher 2012).
      Extension géographique
      Von Althüsli bis in die Gegend von Aarau. Weiter gegen Nordosten wird die Bank teilweise knauerig, zeigt aber weiterhin den Habitus des Typusprofils mit grossen, rotbraun anwitternden Fossilresten.
      Région-type
      -
      Commentaire
      -
  • Bözen-Member Vue détaillée

    Origine du nom

    Bözen (AG)

    Rang
    Membre lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Mergel mit Knauerlagen, die teilweise auch in knauerige Kalkbänke übergehen, im mittleren Teil der Ifenthal-Formation. Diese Abfolge leitet in die Kalkarenite des Ängistein-Members über.
    Âge
    Callovien précoce - Callovien précoce
    Epaisseur
    10-13 m
    Bözen-Member
    Bözen-Member
    Extension géographique
    Zentraler und östlicher Jura.
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Membre de Saulcy Vue détaillée

    Origine du nom
    Saulcy (JU)
    Rang
    Membre lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Intervalle de marnes argileuses grises de la partie médiane de la Fm. d'Ifenthal. Des niveaux de concrétions calcaires peuvent apparaître dans la partie supérieure.
    Âge
    Callovien précoce - Callovien précoce
    Epaisseur
    De 1,2 m au Col de la Croix (JU) à 16 m à Liesberg ; maximum environ 40 m. Généralement 5-10 m (Bitterli-Dreher 2012, Aufranc et al. 2016). 7 m à la localité-type (Bitterli-Dreher 2012).
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    Nom formel pour les «marnes calloviennes».
  • Membre de Châtillon Vue détaillée

    Origine du nom

    La Montagne au sud de Châtillon (JU)

    Rang
    Membre lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Marne biomicritique grise, suivie d'un niveau de condensation calcaire riche en fossiles (mais sans oolites ferrugineuses contrairement au sommet du Membre de St-Brais sous-jacent).
    Âge
    Callovien précoce - Callovien précoce
    Epaisseur
    0,3 m à la localité-type, 2,8 m à Liesberg.
    Extension géographique
    Jura nord-occidental, à l'est jusqu'au Weissenstein. Disparaît à l'ouest des Gorges du Pichoux, ainsi que vers le Nord.
    Région-type
    -
    Commentaire
    Nom formellement correct proposé pour les «Makrocephalen-Kalke». A ne pas confondre avec les Couches de Châtillon (Rollier 1888) qui se trouvent au-dessus de la Dalle Nacrée.
  • Membre de St-Brais Vue détaillée

    Origine du nom

    St-Brais (JU) = St-Brix

    Rang
    Membre lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Membre basal de la Formation d'Ifenthal, constitué de calcaire biodétritique légèrement oolitique et riche en limonite, à patine brun-rouge et cassure gris bleuté, alternant avec des marnes sableuses tendres. Bancs souvent irréguliers ou noduleux. Les bancs sommitaux sont formés localement de calcaire marneux grossier à oolites ferrugineuses.
    Âge
    Bathonien tardif - Bathonien tardif
    Epaisseur
    5-20 m (Aufranc et al. 2016)
    Extension géographique
    Jura central et occidental (plateforme de Bourgogne)
    Région-type
    -
    Commentaire
    Nom formellement correct proposé pour le «Calcaire roux sableux».
  • Schelmenloch-Member Vue détaillée

    Origine du nom

    Schelmenloch (BL), Graben südlich Reigoldswil

    Rang
    Membre lithostratigraphique
    Statut
    terme formel valide
    Nom à utiliser
    En bref
    Dunkle Mergel oder Mergelkalke mit Kalkknauerlagen an der Basis der Ifenthal-Formation, die hellgrau bis beige oder gelbbraun anwittern.
    Âge
    Bathonien tardif - Callovien précoce
    Epaisseur
    5-15 m, gegen NW nimmt sie zu, gegen SE reduziert sie sich (0.7 m im Profil Mandacher Egg ; Bitterli-Dreher et al. 2007, Bitterli-Dreher 2012).
    Extension géographique
    Östlicher Jura
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
    • Anwil-Bank Vue détaillée

      Origine du nom

      Anwil (BL)

      Rang
      Banc lithostratigraphique
      Statut
      terme formel valide
      Nom à utiliser
      En bref
      Violettroter Eisenoolith im Dach des Schelmenloch-Members mit reicher Ammoniten-, Gastropoden- und Bivalvenfauna.
      Âge
      Bathonien tardif - Callovien précoce
      Epaisseur
      0 – 0,55 m (Bitterli-Dreher 2012).
      Grabung im Anwil-Bank
      Grabung im Anwil-Bank
      Anwil-Bank
      Anwil-Bank
      Fossilien der Anwil-Bank
      Fossilien der Anwil-Bank
      Extension géographique
      Aargauer und Baselbieter Tafeljura (Anwil, Oltingen, Wenslingen, Kilchberg).
      Région-type
      -
      Commentaire
      -