Membre d'Hauterive

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
c3m
Couleur CMYK
45/15/75/15
Couleur RGB
R: 145 G: 160 B: 85
Rang
Membre lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme informel
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
-

Nomenclature

Allemand

Hauterive-Member

Français

Membre d'Hauterive

Italien
Membro di Hauterive
Anglais

Hauterive Member

Origine du nom

Hauterive (NE)

Variantes historiques
marnes du Calcaire jaune (de Montmollin 1836), Marnes bleues fossilifères ou marnes d'Hauterive (Marcou 1848), Néocomien moyen = marnes d'Hauterive (Campiche 1853), marnes bleues de Haute-Rive (Désor 1854), marnes bleues néocomiennes (de Tribolet 1856), Marnes d'Hauterive (Marcou 1859b, Joukowsky & Favre 1913, Caire 1970, Blondel 1990, Brentini 2018), Marnes bleues d'Hauterive, Marnes grises de Hauterive ou jaune lévigée de St-Imier (Rollier 1917), Complexe des Marnes d'Hauterive (Donzeau et al. 1997, Charollais et al. 2013), Membre d'Hauterive (Strasser et al. 2018)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description

Alternance de niveaux métriques à décimétriques de marno-calcaires plus ou moins quartzeux gris brunâtre et de bancs calcaires quartzo-glauconieux grisâtres à jaunâtres, souvent michoïdes, parfois à structures obliques.

Expression géomorphologique
Niveau plus tendre formant des vires ou des combes humides. Souvent masqué par les éboulis et la végétation. Des sources marquent parfois le toit de l'unité.
Epaisseur
60 m au Salève, 20 m dans la région de St-Cergue (Arn et al. 2005), 43,30 m à la localité-type (44 m dans le forage du Morand, Jan du Chêne et al. 2016), 10-20 m dans la région du Locle - Les Brenets, 7 m à Valangin (réduction tectonique).

Composants

Lithologies principales
  • marne
Biomicrite argileuse, biointramicrite, biosparite, grainstone, packstone.
Minéraux particuliers
  • glauconite
Silicifications locales.
Fossiles principaux
  • ammonites
  • brachiopodes
  • échinoïdes
  • bivalves
  • bryozoaires

Hiérarchie et succession

Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
-
Discussion stratigraphique
-

Âge

Âge au sommet
Hauterivien précoce
Note sur le sommet
Zone à Loryi p.p. (Jan du Chêne et al. 2016).
Âge à la base
Valanginien tardif
Note sur la base
Zone à Radiatus (Jan du Chêne et al. 2016).
Méthode de datation

Biostratigraphie: dans la coupe-type: échinides, brachiopodes, ostracodes (Mouty 1966 , Clavel et al. 2007), dans les régions voisines (Salève, Vuache, Mont de Musièges): ammonites, échinides, brachiopodes, ostracodes, dinokystes, nannoflore (de Loriol 1861 , Schardt 1891 , Joukowsky & Favre (1913) , Burri 1957 , Guillaume 1959 , Mouty 1966 , Clavel 1989 , Oertli 1989 , Manivit 1989 , Fauconnier 1989 , Middelmis 1989 , Bartenstein 1989 , Blondel 1990 , Charollais et al. 1983, 1989, 2013.
Analyse séquentielle : Clavel & Charollais 1989 , Charollais et al. 2008, 2013.

Géographie

Extension géographique
Jura méridional, vaudois et neuchâtelois.
Région-type
Localité-type
Coupe-type
  • Cressier (NE)
    Particularités du site
    • typical facies
    Accessibilité du site
    • quarry
    Coordonnées
    • (2569200 / 1211575)
    Note
    • Marnière /!\ tectonic complication, vegetation, frequent rock-falls + no beds can be clearly distinguished + absence of the Astieria-Marls (Remane 1989).
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
-
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation
-
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Jura
  • Sud de l'Allemagne
  • Forêt Noire
  • Jura méridional
  • Vosges
Métamorphisme
non métamorphique
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
Marcou Jules (1848): Recherches géologiques sur le Jura salinois , Mémoire de la Société géologique de France (2), 3/1, 151
Révision
Strasser André, Clavel Bernard, Monteil Eric, Charollais Jean, Piuz André, Mastrangelo Bruno (2018): La Formation du Grand Essert (Jura franco-suisse ; Valanginien supérieur p.p. à Hauterivien supérieur basal). , Archives des Sciences 70, 205-282
Principales publications
  • Charollais J., Clavel B., Busnardo R. (2008): Biostratigraphie et découpage séquentiel des formations du Crétacé inférieur de la plate-forme jurassienne (France, Suisse) , A Terra. O conflitos Ordem. Homenagem ao Professor Ferreira Soares, 197-207
  • Mouty M. (1966): Le Néocomien dans le Jura méridional. , Thèse Univ. Genève no. 1369, 256 pages

Matériel et divers

Utilisations
-
15200152
  • «Roches de l'Ecluse» Vue détaillée

    Origine du nom
    Ravin de L'Ecluse (NE), au pied nord du Château de Neuchâtel.
    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme informel
    Nom à utiliser
    En bref
    Zone marno-calcaire au sommet des Marnes d'Hauterive, faisant transition avec la Pierre Jaune de Neuchâtel sus-jacente. Ce niveau comprend des calcaires jaunes souvent lumachelliques, av silex blancs vers le sommet.
    Âge
    Hauterivien précoce - Hauterivien précoce
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Jura méridional, vaudois et neuchâtelois.
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • «Marnes bleues»

    Origine du nom
    -
    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme obsolète (abandonné)
    Nom à utiliser
    En bref
    -
    Âge
    -
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • «Couches de Censeau»

    Origine du nom
    Censeau (France)
    Rang
    indéfini
    Statut
    statut inconnu
    Nom à utiliser
    En bref
    Faciès corraligène de l'E du Jura salinois, équivalent aux Marnes d'Hauterive.
    Âge
    -
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • «Marne jaune de Morteau» Vue détaillée

    Origine du nom
    Morteau (Doubs, France)
    Rang
    Banc lithostratigraphique
    Statut
    terme local (informel)
    Nom à utiliser
    En bref
    Niveau local de marne argileuses jaune à la base de la Marne d'Hauterive. Remplacé par endroits par un niveau condensé marquant la limite entre la Formation du Vuache et la Formation du Grand Essert.
    Âge
    Valanginien tardif - Valanginien tardif
    Epaisseur
    20-30 cm ; 1-2 m (Jaccard 1869)
    Extension géographique
    Développement local dans les régions de Morteau et de Neuchâtel.
    Région-type
    -
    Commentaire
    -