Formation du Goldberg

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
c1G
Couleur CMYK
20/25/30/0
Couleur RGB
R: 210 G: 195 B: 180
Rang
Formation lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme formel valide
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
Correspond au «faciès purbeckien» des anciens auteurs.

Nomenclature

Allemand

Goldberg-Formation

Français

Formation du Goldberg

Italien

Formazione del Goldberg

Anglais

Goldberg Formation

Origine du nom

Ancienne carrière du Goldberg (BE) entre Vigneules et Bienne-Riedli.

Variantes historiques
«Purbeckien» auct., Goldbergformation (Häfeli 1964 S.35), formation de Goldberg (Häfeli 1966), Assises pubeckiennes (Donze 1958, Bernier 1984), Purbeckien = Formation de Goldberg (Donzeau et al. 1997), Formation de Goldberg (Jan du Chêne et al. 2016), Goldberg Formation = Purbeckian (Brentini 2018)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Synonymes
Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description

Les faciès sont extrèmement variables, représentant des lacs côtiers d'eau douce, des estrans, des plages, des lagons saumâtres, hypersalins ou à salinité normale, des barres oolitiques ou bioclastiques. Cette variabilité se manifeste verticalement aussi bien que latéralement (mosaïque de faciès). Des périodes d'émersion sont indiquées par des galets noirs et des calcrètes (Häfeli 1966, Strasser & Davaud 1983). Localement, le sédiment est dolomitisé et/ou montre des pseudomorphoses d'évaporites. Des brèches de collapse (suite à la dissolution d'évaporites) et des conglomérats remaniant des sediments précédemment cimentés forment des niveaux marqueurs. Les faciès sont agencés en séquences métriques de "shallowing-up" (Strasser 1988). L'empilement hiérarchique de ces séquences suggère un contrôle des fluctuations du niveau marin par des cycles orbitaux (Strasser & Hillgärtner 1998).

Expression géomorphologique
La grande proportion de marnes mène à des dépressions géomorphologiques ("combe purbeckienne").
Epaisseur
10-25 m, max. 36,5 m dans le forage du Morand (Jan du Chêne et al. 2016).

Composants

Lithologies principales
  • brèche : conglomerate with angular components
  • calcaire
  • marne
Minéraux particuliers
-
Fossiles principaux
-

Hiérarchie et succession

Unité hiérarchiquement supérieure
Unités hiérarchiquement subordonnées
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
Contact net, parfois avec discordance angulaire.
Discussion stratigraphique
Malgré la variabilité considérable de la lithologie, il est proposé d'utiliser le terme "Formation du Goldberg" partout dans le Jura occidental, en remplacement du terme "Purbeckien".

Âge

Âge au sommet
Berriasien moyen
Note sur le sommet
Jusqu'à la limite entre les sous-zones à Subalpina et à Privasensis (Rameil 2005) ; extrême base du Berriasien moyen (Jan du Chêne et al. 2016).
Âge à la base
Berriasien précoce
Note sur la base
Tithonien terminal / Berriasien basal (Donzeau et al. 1997)
Méthode de datation

Datation par ammonites de la zone à Jacobi/Grandis du Berriasien précoce (Clavel et al. 1986). La base de la Formation de Pierre-Châtel sus-jacente appartient à la sous-zone de Privasensis de la zone à Occitanica. La sous-zone à Subalpina n'est généralement pas enregistrée (hiatus, Clavel et al. 1986). Datation par des associations charophytes-ostracodes (M1b, M2, M3, Mojon & Strasser 1987, Mojon 2002, Tresch & Strasser 2011). Datation indirecte par la stratigraphie séquentielle: la base de la Formation correspondrait à la limite de séquence Be2 (ca. 143 Ma), le sommet à la limite de séquence Be4 (ca. 141 Ma, Hardenbol et al. 1998, Strasser & Hillgärtner 1998).

Géographie

Extension géographique
Jura méridional, vaudois, neuchâtelois et bernois. Disparaît par érosion à l'est de Bienne.
Région-type
Localité-type
  • Goldberg (BE)
    Particularités du site
    • upper boundary
    • lower boundary
    • typical facies
    Accessibilité du site
    • vanished outcrop
    • quarry
    Coordonnées
    • (2583825 / 1220325)
    Note
    • Häfeli 1966, pp. 647-649 ; Aufranc et al. 2017: carrière abandonnée entre Vigneules et Bienne
Coupe-type
  • Goldberg (BE)
    Particularités du site
    • upper boundary
    • lower boundary
    • typical facies
    Accessibilité du site
    • vanished outcrop
    • quarry
    Coordonnées
    • (2583825 / 1220325)
    Note
    • Häfeli 1966, pp. 647-649 ; Aufranc et al. 2017: carrière abandonnée entre Vigneules et Bienne
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
-
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation
saumâtre
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Jura
  • Sud de l'Allemagne
  • Forêt Noire
Métamorphisme
non métamorphique
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
Häfeli C. (1964): Zur Jura / Kreide-Grenze im Bielerseegebiet (Kt. Bern) , Bull. Ver. schweiz. Petroleum-Geol. u. -Ing. 31/ 80, 33- 38

"Die Goldbergformation umfasst die Schichten zwischen dem Calcaire âpre (unten) und dem Basiskonglomerat (oben). Die östlichsten Aufschlüsse der 14 + 1 m mächtigen Goldbergformation liegen nördlich Biel." [Häfeli 1964 S.35]

Révision
-
Principales publications
-

Matériel et divers

Utilisations
-
Les niveaux tendres de la Formation du Goldberg n'affleurent que très rarement. Il marquent approximativement la limite Jurassique-Crétacé.
Les niveaux tendres de la Formation du Goldberg n'affleurent que très rarement. Il marquent approximativement la limite Jurassique-Crétacé.
Localité-type de la Formation du Goldberg dans la première moitié des années 1960 (carrière du Goldberg au NE de Vigneules, coord. 2583830 / 1220320 ; Fig.9 de Häfeli 1966).
Localité-type de la Formation du Goldberg dans la première moitié des années 1960 (carrière du Goldberg au NE de Vigneules, coord. 2583830 / 1220320 ; Fig.9 de Häfeli 1966).
Profil du Crétacé inférieur au Goldberg, avec surlignage de la formation éponyme (carrière du Goldberg au NE de Vigneules, coord. 2583830 / 1220320 ; Fig.18 de Schardt & Baumberger 1895).
Profil du Crétacé inférieur au Goldberg, avec surlignage de la formation éponyme (carrière du Goldberg au NE de Vigneules, coord. 2583830 / 1220320 ; Fig.18 de Schardt & Baumberger 1895).