Steig-Dolomitschotter

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
-
Couleur CMYK
-
Couleur RGB
R: 215 G: 180 B: 190
Rang
Formation lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme informel
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
-

Nomenclature

Allemand
Steig-Dolomitschotter
Français
-
Italien
-
Anglais
-
Origine du nom

Steig oberhalb von Dättlikon (ZH), östliche Ende des Irchels

Variantes historiques
Irchel-Dolomitschotter (Graf 1993), Steig-Schotter (Preusser et al. 2011)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Synonymes
Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description

Graf 2000: Im SE des Irchel werden die älteren Schotter erosiv durch eine jüngere Schüttung abgeschnitten. Diese zeichnet sich durch eine Paläoströmung nach N und einen auffälligen Reichtum an Dolomitgeröllen aus (10-15%).

Expression géomorphologique
-
Epaisseur
Ca. 10 m.

Composants

Lithologies principales
  • gravier : grains > 2 mm (visible to the naked eye ; rock = rudite: conglomerate or breccia)
Minéraux particuliers
-
Fossiles principaux
-

Hiérarchie et succession

Unité hiérarchiquement supérieure
Unités hiérarchiquement subordonnées
Unités sus-jacentes
    -
Unités sous-jacentes
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
Erosive Basis über Irchel-Schotter oder Molasse.
Discussion stratigraphique
-

Âge

Âge au sommet
Pléistocène précoce
Note sur le sommet
-
Âge à la base
Pléistocène précoce
Note sur la base
-
Méthode de datation
-

Géographie

Extension géographique
SE Hügel Irchel (ZH).
Région-type
-
Localité-type
-
Coupe-type
-
Coupes de référence
-
Point of interest
-

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
-
Type de protolithe
-
Conditions de formation
Schüttung in N Richtung.
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Höhere Deckenschotter
Métamorphisme
-
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
-
Révision
Preusser Frank, Graf Hans Rudolf, Keller Oskar, Krayss Edgar, Schlüchter Christian (2011): Quaternary glaciation history of northern Switzerland. , E&G Quaternary Science Journal 60/2-3, 282-305

The glaciofluvial gravel on top (‘Irchel-Schotter’) is cut by a channel-like structure in the SE. This channel is filled by younger glaciofluvial gravel (‘Steig-Schotter’) showing a prominent difference in petrography compared to the two older units. This implies that erosion was not a local phenomenon but rather indicates reorganisation of the entire drainage network.

Principales publications
-

Matériel et divers

Utilisations
-