«Calcaires d'eau douce inférieurs»

Retour à l'aperçu

Représentation et statut

Index
-
Couleur CMYK
-
Couleur RGB
R: 235 G: 210 B: 65
Rang
Sous-groupe lithostratigraphique
Usage
Ce terme est en usage.
Statut
terme incorrect (mais utilisé de manière informelle)
SCS note
-
SCS date
-
Commentaire
-

Nomenclature

Allemand
«Untere Süsswasserkalke»
Français
«Calcaires d'eau douce inférieurs»
Italien
-
Anglais
«Lower Freshwater Limestones»
Origine du nom
-
Variantes historiques
calcaire d'eau douce inférieur (Desor & Gressly 1859), calcaires d'eau douce inférieurs (à Helix Ramondi) (Rollier 1892a), Calcaires d'eau douce inférieurs (Kissling 1974, Angelillo 1987, Charollais et al. 1998), Älterer Krustenkalk (Graf 1991), Calcaires Inférieurs (Platt 1992), Calcaires inférieurs (Charollais et al. 2013)
Remarques nomenclatoriales
-

Synonymie

Synonymes
Non synonymes
Risques de confusion

Description

Description
-
Expression géomorphologique
Sol maigre, presque stérile (Rollier 1892a).
Epaisseur
0 à env. 10 m (Donzeau et al. 1997)

Composants

Lithologies principales
-
Minéraux particuliers
-
Fossiles principaux
  • gastéropodes
  • hélicidés

Hiérarchie et succession

Unité hiérarchiquement supérieure
Unités hiérarchiquement subordonnées
Unités sus-jacentes
    -
Unités sous-jacentes
Équivalents latéraux
Limite supérieure
-
Limite inférieure
-
Discussion stratigraphique
-

Âge

Âge au sommet
Chattien précoce
Note sur le sommet
-
Âge à la base
Rupélien tardif
Note sur la base
-
Méthode de datation
2 intervalles distincts: Zone à H. tuberculata (Manné, Orbe le Puisoir et Orbe-Signal) à la limite Eocène/Oligocène et zone à S. ungeri (La Findreuse, Fornant) équivalent de l’intervalle Wynau-Rickenbach, soit MP 27 à MP 29 (Picot 2002).

Géographie

Extension géographique
Pied-du-Jura. Biseautage en direction du SE.
Région-type
-
Localité-type
-
Coupe-type
-
Coupes de référence
-
Point of interest

Paléogéographie et tectonique

Paléogéographie
-
Type de protolithe
  • sédimentaire
Conditions de formation
-
Séquence
-
Unité tectonique (resp. catégorie générique)
Molasse du Plateau Molasse du Jura
  • bassin de Delémont
Métamorphisme
-
Faciès métamorphique
-
Remarque sur le métamorphisme
-

Références

Définition
Kissling Daniel (1974): L'Oligocène de l'extrémité occidentale du bassin molassique suisse - stratigraphie et aperçu sédimentologique. , Thèse Univ. Genève, 94 p.

La base des Marnes bariolées s.l. n’affleure que très sporadiquement, (…) repose soit directement, soit par l’intermédiaire du Sidérolithique sur le substratum mésozoïque. Cependant en quelques points, on observe à la base des Marnes barriolées sl., quelquefois au contact avec le substratum, une série de calcaires d’eau douce avec niveaux brèchiques et intercalations marneuses».
Révision
Picot Laurent (2002): Le Paléogène des synclinaux du Jura et de la bordure sud-rhénane: paléontologie (Ostracodes), paléoécologie, biostratigraphie et paléogéographie. , GeoFocus 5, 240 p.

p18: Calcaires inférieurs KISSLING (1974) introduit le terme de « Calcaires d’eau douce inférieurs » et mentionne : «la base des Marnes bariolées s.l. n’affleure que très sporadiquement, (…) repose soit directement, soit par l’intermédiaire du Sidérolithique sur le substratum mésozoïque. Cependant en quelques points, on observe à la base des Marnes barriolées sl., quelquefois au contact avec le substratum, une série de calcaires d’eau douce avec niveaux brèchiques et intercalations marneuses». La lithologie est représentée pour la plus grande partie par des calcaires avec des intercalations telles que des conglomérats et des brèches (SCHARDT, 1880). --- BERGER (1986) mentionne différents affleurements appartenant à la formation des Calcaires inférieurs, à savoir La Findreuse, Fornant (WEIDMANN 1982 et ENGESSER & HUGUENEY 1982), Manné (ENGESSER et al., 1984), Orbe le Puisoir et Orbe-Signal (WEIDMANN 1984). La formation des Calcaires inférieurs comprend la zone à H. tuberculata (Manné, Orbe le Puisoir et Orbe-Signal) à la limite Eocène/Oligocène et la zone à S. ungeri (La Findreuse, Fornant) équivalent de l’intervalle Wynau-Rickenbach, soit MP 27 à MP 29.
Principales publications
-

Matériel et divers

Utilisations
-
  • Calcaire d'eau douce de Trois Rods Vue détaillée

    Origine du nom

    Ferme de Trois Rods (NE)

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme local (informel)
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaire d'eau douce à Helix (Wenzia) ramondi et charophytes, présent à la base de la Molasse Rouge dans la région de Boudry.
    Âge
    Chattien précoce - Chattien précoce
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    -
    Région-type
    -
    Commentaire
    -
  • Calcaire d'eau douce d'Orbe Vue détaillée

    Origine du nom

    Orbe (VD)

    Rang
    unité lithostratigraphique
    Statut
    terme local (informel)
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaire bitumineux, très dur et compact, à interlits marneux renfermant des Characées. Le toit de l'unité montre des traces d'érosion et est recouvert d'une couche terreuse jaune et ferrugineuse.
    Âge
    Eocène tardif - Oligocène précoce
    Epaisseur
    -
    Extension géographique
    Unité restreinte à l'anticlinal d'Orbe.
    Région-type
    Pied du Jura vaudois.
    Commentaire
    -
  • Calcaire d'eau douce de Grilly Vue détaillée

    Origine du nom

    Grilly (France), SW Divonne-les-Bains

    Rang
    Formation lithostratigraphique
    Statut
    terme local (informel)
    Nom à utiliser
    En bref
    Calcaire gris mat de la base de la Molasse d'eau douce inférieure (USM) du pied du Jura, reposant directement, en le remaniant, sur l'«Urgonien» (Fm. de Vallorbe).
    Âge
    Rupélien - Rupélien
    Epaisseur
    1m à la localité-type (Jayet 1964), 18 m dans le sondage Messery-1 (Arn et al. 2005)
    Extension géographique
    Occurence sporadique à Grilly (voie ferrée au SW et route de Mourex) et Arbère.
    Région-type
    -
    Commentaire
    -