Membre du Chailley

Back to the list

Representation and status

Index
-
CMYK Color
cf. Formation du Twannbach
RGB color
R: 160 G: 205 B: 180
Rank
lithostratigraphic Member
Validity
Unit is in Use
Status
valid formal name
SCS note
-
SCS date
-
Comment
-

Nomenclature

German
Chailley-Member
French
Membre du Chailley
Italian
Membro del Chailley
English
Chailley Member
Origin of the Name

Le Chailley (Plagne), hameau situé 2 km à l'ouest de St. Germain-de-Joux (Ain, France).

Historical Variants
Calcaires à tubulures auct, Couches du Chailley (Enay 1965, Bernier 1984, Donzeau et al. 1997, Conrad in: Arn et al. 2005, Brentini 2018), Formation du Chailley (Enay 2000, sans définition formelle)
Nomenclatorial Remarks
-

Synonyms

Synonyms
Non-synonyms
Possible confusion

Description

Description

Les calcaires micritiques à "tubulures" (bioturbations de type Thalassinoides) sont le faciès le plus typique du Membre, mais des laminites microbiennes et des dolomies sont également fréquents. Ceci indique un mileu de dépôt lagunaire plus ou mois restreint, avec des shallowing-up périodiques qui mènent au développement d'estran. Des émersions subaériennes sont localement indiqués par des galets noirs et des fénestrés (Bernier 1984, Rameil 2005). Rudistes, nérinées, coraux, hydrozoaires, algues dasycladales et algues encroûtantes sont présent dans des calcaires massifs, suggérant des périodes de salinité normale dans les lagons (Meyer 2000, Conrad dans Arn et al. 2005). Peuvent être présents des niveaux pluri-décimétrique de calcaire argileux bleutés à lamellibranches (Exogyra virgula, Arca sp.) et brachiopodes (Conrad dans Arn et al. 2005). Par endroit, des barres oolitiques se sont formées (Enay 1965, Rameil 2005).

Geomorphology
-
Thickness
entre 85 et 127 m, avec une moyenne de 100 m (Bernier 1984)

Components

Lithological content
  • limestone
Mineral content
-
Fossil content
  • trace fossils

Hierarchy and succession

Superordinate unit
Twannbach-Formation
Subordinate units
Lateral equivalents
Upper boundary
-
Lower boundary
-
Stratigraphic discussion
Même si certains faciès sont similaires à ceux de la Formation du Twannbach, l'abondance de dolomie et de bioturbations justifie la définition d'un membre à part.

Age

Age at top
Tithonian
Note about top
Gigas-Z., Gigas-Sz. + Gravesiana-Sz.
Age at base
Late Kimmeridgian
Note about base
Kimméridgien terminal (Irius-Sz.)
Dating method

Datation par ammonites du genre Gravesia (Enay 2000): la base du Membre du Chailley et placée dans la sous-zone à Irius (sommet de la zone à Autissiodorensis/Beckeri, Kimmeridgien supérieur), tandis que le gros du membre se situe dans les sous-zones à Gigas et Gravesiana (zone à Gigas, Tithonien).

Geography

Geographical extent
Unité développée principalement dans la partie occidentale du Jura méridional français et partiellement dans le sud-ouest du Jura suisse.
Type area
Type locality
Type profile
-
Reference profiles
-
Point of interest
-

Paleogeography and tectonic

Paleogeography
-
Kind of protolith
  • sedimentary
Conditions of formation
-
Sequence
-
Tectonic Unit (resp. main category)
Jura
  • Southern Germany
  • Black Forest
Metamorphism
non metamorphic
Metamorphic facies
-
Note on metamorphism
-

References

Definition
Bernier Paul (1984): Les formations carbonatées du Kimméridgien et du Portlandien dans le Jura méridional: stratigraphie, micropaléontologie, sédimentologie. , Doc. Lab. Géol. Lyon 92/1+2, 802 p.

Se basant sur Schardt (1888), Enay (1965, p. 24) décrit de bas en haut: dolomies inférieures,calcaires à nérinées et tubulures, banc oolithique, dolomies supérieures, calcaire bréchiforme.

Revision
-
Important publications
-

Material and varia

Applications
-