Formation des Gorges de l'Orbe

Zur Übersicht

Darstellung, Status

Index
c4G
CMYK-Farbe
60/10/45/0
RGB-Farbe
R: 110 G: 180 B: 160
Rang
lithostratigraphische Formation
Gebrauch
Element ist in Gebrauch
Status
gültiger formeller Begriff
SKS-Notiz
nom approuvé
SKS-Datum
30.04.2014
Kommentar
-

Nomenklatur

Deutsch

Gorges-de-l'Orbe-Formation

Französisch

Formation des Gorges de l'Orbe

Italienisch
Formazione delle Gorges de l'Orbe
Englisch

Gorges de l'Orbe Formation

Herkunft des Namens

Gorges de l'Orbe (VD), en amont de Montcherand

Historische Varianten
Gorges de l'Orbe Formation (Strasser et al. 2016), Gorges de l'Orbe Formation = Urgonien Jaune (Brentini 2018)
Nomenklatorischer Kommentar
-

Synonyme

Synonyme
Nicht-Synonyme
Verwechslungsgefahr

Beschreibung

Beschreibung

Alternance décimétriques à métriques de calcaires légèrement argileux et parfois glauconieux, calcaires marneux et lits marneux avec un peu de quartz détritique, gris-bleu à la cassure, jaunâtres à l'altération, p.p. pseudo-noduleux, grumeleux, bioturbés, p.p.massifs, oobioclastiques (différentes textures) localement fossilifères avec des bancs marneux riches en brachiopodes, échinides etc. Par endroits: chenaux, cordons de galets, troncatures, surfaces perforées. Dans la partie supérieure: intercalations de bancs bioclastiques crayeux à stratification oblique et petites colonies de madréporaires.

Geomorphologischer Ausdruck
Léger relief entre la Pierre jaune de Neuchâtel peu affleurante et la Fm. de Vallorbe moins résistante à l'érosion du fait de sa fracturation. Petite combe masquée par les éboulis au passage à la Fm. de Vallorbe.
Mächtigkeit
L'épaisseur atteint 57 m environ dans les gorges de l'Orbe (54 m dans le forage du Morand, Jan du Chêne et al. 2016). Elle diminue considérablement en direction du SW avec 10-12 m dans la région du Col de la Givrine (Conrad in: Arn et al. 2005).

Komponenten

Lithologien
  • Kalkstein
Oosparite (grainstone), biointrasparite.
Mineralien
-
Fossilien
  • Schwämme
  • Korallen
  • Ostreideen
  • Echinodermen
  • Algen
  • Foraminiferen
  • Brachiopoden
  • Bryozoan

Hierarchie und Abfolge

Übergeordnete Einheit
Untergeordnete Einheiten
Laterales Äquivalent
Obergrenze
-
Untergrenze
Dans la région de Neuchâtel ainsi qu'au Mormont, la partie inférieure de la Fm. des Gorges de l'Orbe est difficile sinon impossible à distinguer de la Pierre Jaune de Neuchâtel sous-jacente (Burri, 1956, Blanc-Alétru, 1995, Godet et al. 2010). Localement surface indurée et perforée (Granier et al. 2014b).
Stratigraphische Diskussion
Variations latérales: (1) en direction du NW dans le Jura franc-comptois, la partie supérieure de la Formation des Gorges de l'Orbe se charge en petits biostromes de <i>Pachytraga tubiconcha</i> (rudistes, réf. Masse, Conrad et Remane, 1989), (2) toujours en France voisine, au Rocher des Hirondelles (vallée de la Valserine, département de l'Ain), la Formation des Gorges de l'Orbe est remplacée par une épaisse série (50 m) de calcaires bioclastiques blancs, datée du même âge et attribuée au calcaire Urgonien (Conrad, 1969, Clavel et al. 2007, fig. 7).

Alter

Alter Top
Spätes Barrémien
Bermerkungen zu Top
Zone à Ligatus p.p., mais partie supérieure non datée (Jan du Chêne et al. 2016)
Alter Basis
Spätes Hauterivien
Bermerkungen zu Basis
Zone à Sayni (Jan du Chêne et al. 2016)
Datierungsmethode

Biostratigraphie (foraminifères, dasycladales, dinoflagellés). Charollais et al. (2008) datent l’«Urgonien jaune auct. … Russilien» (= Formation des Gorges de l’Orbe) de l’Hauterivien supérieur pro parte, Zones à Sayni et Nodosoplicatum, dans une région allant du Jura méridional au Jura neuchâtelois/franc-comptois. L'assemblage suivant, identifié dans la Formation des Gorges de l'Orbe par Conrad & Masse (1989a), Blanc-Alétru (1995), Clavel et al. (2007), Clavel et al. (2010) et travaux inédits, indique la partie inférieure de l'Hauterivien supérieur, Zones à Sayni et Ligatus: Paleodictyoconus beckerae, P. claveli, P. busnardoi, Valserina primitiva (foraminifères benthiques, orbitolinidés), Meandrospira favrei (autres foraminifères benthiques), Angioporella neocomiensis, Dissocladella hauteriviana, Piriferella paucicalcarea, Salpingoporella genevensis, Suppiluliumaella corbarica (Dasycladales). Il est distinct de celui relevé dans la partie supérieure de la Formation de Vallorbe, qui indique la partie supérieure de l'Hauterivien supérieur, Zones à Balearis et Ohmi. En outre, la série est datée de l'Hauterivien, par nannofossiles à Eclépens, ainsi que par dinoflagellés à Eclépens et La Sarraz (Clavel et al. 2007).

Geografie

Paläogeografie
Jura vaudois et neuchâtelois. Vers le NE les derniers affleurements se situent à la hauteur de Cressier.
Typusregion
Typlokalität
  • Gorges de l'Orbe (VD)
    Merkmale des Ortes
    • typical facies
    Zugänglichkeit des Ortes
    • river bed
    Koordinaten
    • (2527840 / 1175680)
    Notizen
    • en amont de Montcherand
Typusprofil
  • Gorges de l'Orbe (VD)
    Merkmale des Ortes
    • typical facies
    Zugänglichkeit des Ortes
    • river bed
    Koordinaten
    • (2527840 / 1175680)
    Notizen
    • en amont de Montcherrand
Referenzprofile
-
Point of interest
-

Paläogeografie und Tektonik

Paläogeografie
-
Herkunftstyp
  • sedimentär
Bildungsbedingungen
Le biofaciès (bryozoaires, brachiopodes, échinodermes, huîtres, foraminifères benthiques, algues Dasycladales etc.) indique un milieu marin ouvert, relativement peu profond (infralittoral à circalittoral), probablement en pente.
Sequenz
-
Tektonische Einheit (bzw. Überbegriff)
Jura
  • Süddeutschland
  • Schwarzwald
  • Jura méridional
  • Vogesen
Metamorphose
unmetamorph
Metamorphosefazies
-
Bemerkung zur Metamorphose
-

Referenzen

Erstdefinition
Strasser André, Charollais Jean, Conrad Marc André, Clavel Bernard, Mastrangelo Bruno (2016): The Cretaceous of the Swiss Jura Mountains: an improved lithostratigraphic scheme. , Swiss J. Geosc. 109/2, 201-220

p.212: Gorges de l’Orbe Formation This new formation is proposed to replace facies terms such as ‘‘Urgonien jaune’’, ‘‘Urgonien inférieur’’ or ‘‘Russillien’’ (Desor and Gressly 1859; Schardt and Dubois 1903; Bertschy 1958). The type locality is well exposed on a 1.4 km-long natural outcrop extending on both sides of the Orbe river valley, southwest of Montcherand (Figs. 1, 8a; Table 2). The first, detailed description of this locality was given by Conrad and Masse (1989a). Later on, the same interval was also partly sampled by Blanc-Alétru (1995).
Neubearbeitung
-
Wichtige Publikationen

Material und Varia

Anwendungen
-
Les calcaires jaunâtres de la Formation des Gorges de l'Orbe sont parfois difficiles à distinguer du sommet de la Formation du Grand Essert sous-jacente.
Les calcaires jaunâtres de la Formation des Gorges de l'Orbe sont parfois difficiles à distinguer du sommet de la Formation du Grand Essert sous-jacente.
Fm. des Gorges de l'Orbe à la localité-type
Fm. des Gorges de l'Orbe à la localité-type